arjel

Samedi 8 septembre 2018 – Duels au sommet attendus dans les Prix d’Eté et de Basly

S’il n’a réuni que sept partants, le Prix d’Eté (6e course) s’annonce passionnant, en ce samedi 8 septembre 2018, sur l’hippodrome de ParisVincennes (R-1). Cette course estampillée Groupe II devrait en effet nous offrir un match de haut vol, celui  qui opposera AUBRION DU GERS, qui n’est autre que le tenant du titre, à son cadet BIRD PARKER, son dauphin dans le Prix Jean-Luc Lagardère (Gr.II), le mois dernier à Enghien.

Dans le Prix de Basly (8e course), autre temps-fort de cette réunion à Vincennes, un autre duel est annoncé entre FERRETERIA et FEELING CASH. Venant de former, dans cet ordre, le couplé gagnant du Prix Pierre Gamare (Gr.II), ces deux 3-ans de qualité se retrouvent pour une nouvelle explication, le dernier cité ayant devancé sa contemporaine lors de sa place de 2e obtenue dans le Prix d’Essai (Gr.I), le 24 juin, de surcroît sur le tracé qui nous intéresse, celui des 2.175m.

A ne pas manquer également les propos de notre Pro du Jour, Christophe Ecalard, qui délègue deux partants à Vincennes.

Le Quinté du jour

En début de mois, sur le tracé qu’il retrouvera samedi, celui des 2.850m Grande Piste, VERTIGE DE CHENU s’adjugeait le Prix de Neuilly, et ce dans la réduction kilométrique d’1’12 »6. De quoi lui valoir de logiques preneurs dans le Prix du Mont-Saint-Michel, quinté de ce samedi.

Gagnants

13 VERTIGE DE CHENU : Arrivé cet été dans l’écurie de Jean-Michel Baudouin, il vient de s’imposer sur le tracé, en 1’12 »6. Soit le meilleur chrono du peloton sur le parcours proposé. Une confirmation est ici attendue.

Conseil de jeu : 10e G/P

8 CE BELLO ROMAIN : Il collectionne les bons résultats depuis plus d’un an. Il peut par ailleurs se targuer d’avoir remporté ses quatre dernières sorties publiques. Obligé d’y croire !

Conseil de jeu : 15e P

Spéculatifs

15 CALIN DE MORGE : Ce trotteur régulier affiche deux succès et autant de places de 3e en quatre prestations dans les quintés. Présenté pieds nus et confié à Franck Nivard, il mérite crédit.

5 BRINDOR : Son entraîneur Christophe Ecalard (notre Pro du jour) nous a indiqué qu’il s’agissait d’une course visée. Dès lors, la méfiance s’impose…

Impasses

4 URIFAN DE COUDDES : Sa dernière victoire a été obtenue dans une course à réclamer. Il aura ici fort à faire face à ses cadets.

14 ATTAQUE PARISIENNE : Elle restera ferrée pour cette course. Or, elle est plus efficace pieds nus. A revoir.

Les paris Quinté du jour

QuintéBases : 13-8-15. Champ réduit : 5-2-16-17-1
Duo 45-8-13-15

Le chiffre du jour

100%

ORLANDO JET (710 – R-1 à Vincennes)

Entraîné outre-Rhin par Rudolph Haller, ce 5-ans a déjà eu l’occasion de s’illustrer sur notre sol. La preuve : Il est invaincu en trois sorties en France, comptant un récent succès à Enghien et deux autres sur le tracé proposé, celui des 2.850m Grande Piste. Un sérieux candidat au succès.

L’info du jour

FEELING CASH (807  – R-1 à Vincennes)

Il retrouve le parcours sur lequel il a pris la 2e place du classique Prix d’Essai, courant juin. Battu du minimum par Ferreteria, récemment sur plus long, il la retrouve avec de solides ambitions.

COULEUR FAUVE (101 – R-3 à La Teste)

Elle n’a pas connu la défaite, en six sorties, à l’âge de 6-ans. Battue par Divin de Cajus (102), pour sa rentrée, courant mai à Bordeaux, elle peut lui donner du fil à retordre, d’autant qu’elle le retrouve dans de meilleures conditions pondérales.

Le Pro du jour

Christophe Ecalard présente deux partants, samedi, sur l’hippodrome de ParisVincennes (R-1). Il nous en parle :

DIGUEDOR (211) a collectionné les bons classements, cet été. Votre avis, Christophe ?

La jument fait en effet preuve d’une belle constance depuis le début de l’année. Elle est sympa, et tourne aussi bien corde à droite que corde à gauche. Elle est complète, alliant tenue et vitesse. Elle avait couru déferrée des postérieurs l’hiver dernier mais cela ne l’avantage pas. Elle a déjà eu l’occasion de se produire sur la Grande Piste de Vincennes, fin juin, mais ce jour-là, elle n’avait pas eu un bon parcours, se retrouvant enfermée. Cette course est à oublier. La jument est en forme. En outre, c’est une belle course pour elle. Elle devrait donc tirer profit de ce bon engagement au plafond des gains.

Un mot également sur BRINDOR (405)

Il a bien gagné le mois dernier à La Capelle, où il était déferré. En revanche, sa dernière sortie à Cherbourg n’est pas à prendre au pied de la lettre. Il rendait la distance, et devait affronter des plus jeunes que lui. Cette course avait pour but de le maintenir en condition en vue de cette course à Vincennes. Mon cheval est bien au travail. Il sera déferré des quatre pieds et muni d’œillères plates pour l’occasion. Il est prêt à fournir sa meilleure valeur. Sachez aussi qu’il peut lancer la course de loin, à un kilomètre, 1.500m du but. Il faudra redouter les 6-ans mais j’en escompte un bon résultat.