arjel

Samedi 20 octobre 2018 – RECOLETOS défie les Britanniques, chez eux !

Si Auteuil (R-1) aura les faveurs des diffusions médiatiques en ce samedi 20 octobre 2018, avec non seulement la course de rentrée dans l’épreuve d’ouverture du 9-ans STORM OF SAINTLY, lauréat de l’édition 2014 du Grand Steeple-Chase de Paris (Gr.I), mais également avec un nouveau match attendu entre les inséparables TUNIS et MASTER DINO dans le Prix Pierre de Lassus (6e course), la réunion programmée à Ascot (R-8) vaudra également le détour.

Pas moins de quatre Grs.I sont en effet à l’affiche de cette journée de gala outre-Manche. Comme il l’a fait l’an dernier, en se classant 4e des Champion Stakes (Gr.I), sur 2.000 mètres, le français RECOLETOS ira de nouveau défier les Britanniques sur leurs terres. Il participera effectivement aux Queen Elizabeth II Stakes, bien décidé à faire retentir la Marseillaise, lui qui reste sur son succès dans le Prix du Moulin de Longchamp (Gr.I), le mois dernier.

A Caen (R-4), UNIFLOSA BELLA tentera de conserver sa couronne dans le Grand Prix de la Ville de Caen (9e course). Elle aura surtout à redouter BLUES DES LANDIERS et TRADERS, dauphins du champion Aubrion du Gers dans le Grand Prix Anjou-Maine, en début de mois à Laval.

Le Quinté du jour

Lauréat de la précédente édition du Prix Prince d’Ecouen, quinté de ce samedi, à Auteuil, KAMI KAZE tentera de faire aussi bien cette année. Force est toutefois d’imaginer qu’il aura fort à faire face à ses cadets COTE D’AZUR et GRAND TRIANON

Gagnants

7 COTE D’AZUR : Elle vient de prouver sa bonne forme à ce niveau et retrouve le parcours de son dernier succès, celui acquis à pareille époque l’an dernier.

Conseil de jeu : 10e G/P

9 GRAND TRIANON : Double vainqueur de quintés, en plat, il s’est vite adapté à son nouveau métier de cheval d’obstacle, comptant déjà trois succès dans la discipline.

Conseil de jeu : 15e P

Spéculatifs

11 PRAGELOR : Il vient de s’adjuger le quinté Prix du Beaune, devant quatre de ses rivaux du jour, fin septembre à Compiègne. Une confirmation est ici attendue en dépit de la surcharge encourue.

1 MY MAJ : Il est toujours ingambe à 9-ans. En attestent ses derniers classements. Ici, une place est dans ses cordes.

Impasses

3 THE READER : Il n’a pas été revu depuis le mois d’avril. Cette course va lui faire du bien en vue du prochain meeting de Cagnes-sur-Mer. On écarte.

14 VANGEL DE CERISY : Il a nettement échoué dans le quinté référence Prix de Beaune, le mois dernier, et préfère le terrain lourd.

Les paris Quinté du jour

Quatrio7-9-11-1-13-12-2
Couplé1-7-9-11

Le chiffre du jour

100%

ENIOCANTO (701 – R-1 à Auteuil)

Il affiche trois succès et une place de 2e en autant de prestations dans les courses à réclamer, et ce en steeple-chase. Une confirmation est attendue dans le Prix Bison Futé.

L’info du jour

MASTER DINO (602 – R-1 à Auteuil)

Irréprochable, ce 4-ans compte pas moins de quatorze podiums, dont six succès, en quinze courses disputées. En outre, il vient de s’adjuger le Prix de Maisons-Laffitte, devant son compagnon d’entraînement TUNIS (601). Obligé d’y croire !

CLEGS DES CHAMPS (506 – R-4 à Caen)

Ses deux dernières sorties publiques se sont soldées par autant de probantes victoires sous la selle. En outre, pour son unique sortie à Caen, il s’est classé 2e d’un Gr.II, au trot monté. Une base.

Le Pro du jour

Vincent Raimbault présente deux de ses pensionnaires, samedi à Caen (R-4). Il nous en parle :

Vincent, vous alignez tout d’abord ETRAVE DU MOULINET (102). Votre avis ?

C’est une jument assez grande, qui possède l’abattage. Elle a bien gagné le mois dernier à Cabourg avant de partir au galop, récemment à Laval. C’est une pure droitière. Elle a été malade au printemps, début d’été. Aussi, selon moi, elle devrait rapidement prendre 10.000 euros de gains supplémentaires. Je l’estime un peu. Elle peut manquer de métier face à de telle rivales mais je la pense capable de prendre un bonne place.

On passe à EL DIABLO D’AULT (710), l’un des fers de lance de votre écurie…

Il s’est bien comporté récemment à Vincennes (ndlr, 5e), en allant devant et en allongeant le tir au bout de la ligne opposée. Cela confirme qu’il est efficace piste plate même s’il a pris de la force, et devrait être de plus en plus efficace sur la Grande Piste de Vincennes. Je pouvais le courir la veille sous la selle. J’ai finalement opté pour cette course au sulky, car il en aura tout l’hiver des courses au monté, à Vincennes. Le cheval est proche de son meilleur niveau. Dans ce lot, je serais déçu s’il ne terminait pas sur le podium. Je pars confiant.