arjel

Samedi 1er septembre 2018 – Réunion de gala à Vincennes !

L’hippodrome de Paris-Vincennes propose une réunion de gala en ce samedi 1er septembre 2018.  Un Gr.I, le Critérium des 5-ans, et cinq Grs.II, tiendront en effet le haut de l’affiche dans le temple du trot.

Dans le classique du jour, DAVIDSON DU PONT, sacré dans le Prix de Sélection (Gr.I), début mars, et présenté déferré des quatre pieds pour la première fois, DELIA DU POMMEREUX, autoritaire lauréate de la dernière épreuve préparatoire, à savoir le Prix Jockey (Gr.II), le 20 août, DETROIT CASTELETS, triple lauréat de Grs.II, cette année, et le chevronné DJANGO RIFF, déjà lauréat de classiques (Critérium des Jeunes et Prix Albert Viel), devraient s’expliquer pour les premières places. A suivre également de près ARLINGTON DREAM, en mesure de conserver son titre dans le Prix Camille Lepecq (1ere course), et la douée et toujours invaincue FLECHE BOURBON, candidate au succès dans le Prix Uranie (3e course).

Quant à notre pro du Jour, Daniel-Marcel Olivier, il est loin d’être négatif au sujet de son protégé DIAMANT DU PLAIX, en réunion 6, à Vichy.

Le Quinté du jour

Groupe II réservé au pouliches de 4-ans, le Prix Guy Le Gonidec servira de support aux paris, à la carte, samedi à Vincennes. L’occasion pour la douée ERMINIG D’OLIVERIE de reprendre le cours de ses succès.

Gagnants

16 ERMINIG D’OLIVERIE : C’est de loin la plus argentée du peloton. En outre, elle peut se targuer d’avoir remporté le Critérium des 3-ans et se s’être classée 2e de celui des 4-ans, et ce face aux mâles. Alignée pieds nus pour cette course de rentrée, elle s’annonce difficile à déloger.

Conseil de jeu : 20e G/P

14 ELITE DU RUEL : Séduisante 3e du Critérium des 3-ans, cet hiver, elle vient de prouver sa bonne forme en se classant 2e d’un récent Gr.III, à Enghien. Première chance.

Conseil de jeu : 20e P

Spéculatifs

13 ELISIONE MAG : Si elle n’a plus passé le poteau en tête depuis le mois de janvier 2017, force est de constater qu’elle possède des références à ce niveau. Candidate aux places.

9 ECLIPSE DANICA : Cette pouliche ménagée à signé six succès en treize courses courues. Gare à son retour en pareille société.

Impasses

2 ELECTRA WIND : Ses dernières sorties n’inclinent guère à la confiance. En outre, elle restera ferrée. On écarte.

15 ELLADORA DE FORGAN : Compagne d’entraînement de notre préférée, elle est plus confirmée sous la selle. D’ailleurs, elle n’a encore jamais été vue au sulky, en compétition. Cette course de rentrée va lui faire du bien en vue de futurs objectifs, au trot monté.

Les paris Quinté du jour

QuatrioBases : 16-14. Champ réduit : 13-9-7-5-12
Duo 413-14-16

Le chiffre du jour

63%

ARLINGTON DREAM (107 – R-1 à Vincennes)

Ce hongre de 8-ans a remporté douze de ses dix-neuf sorties sous la selle, soit plus de 63% de réussite à la gagne dans la discipline. En outre, il s’est adjugé ce Prix Camille Lepecq, l’an dernier.

L’info du jour

DAVIDSON DU PONT (611 – R-1 à Vincennes)

Il s’est cette année hissé parmi les meilleurs de sa promotion, s’adjugeant notamment le Prix de Sélection, début mars. Encourageant 3e du Prix Jockey (Gr.II), pour sa course de rentrée, il ne devrait pas être loin de la vérité dans le Critérium des 5-ans, d’autant qu’il évoluera déferré des quatre pieds pour la première fois de sa carrière.

PERSIAN KING (103 – R-3 à Chantilly)

Encourageant deuxième du toujours bien composé Prix de Crèvecoeur, le mois dernier à Deauville, ce 2-ans devrait ouvrir son palmarès dans le Prix des Terriers des Houx.

Le Pro du jour

Samedi, à Vichy (R-6), Daniel-Marcel Olivier alignera DIAMANT DU PLAIX (806) dans le Prix de Cagnes-sur-Mer. Rencontre.

Daniel, que pouvez-vous nous apprendre sur votre pensionnaire ?

Le cheval a de la qualité mais il avait connu des ennuis de santé, et plus précisément une petite fêlure, après sa course de Vincennes, au mois de février. Il a fallu le soigner. Ses courses à l’attelé, durant le printemps avaient d’ailleurs pour but de le monter en condition. Il est désormais revenu en belle forme. Il ne m’a pas étonné lors de son succès obtenu début août à Châteaubriant. Sachez qu’il n’est pas toujours évident à démarrer au sulky. Aussi, je le juge plus efficace sous la selle. Il tourne très bien corde à droite. Il a pour lui sa tenue. Il a du train et termine bien ses courses. C’est un dur. Cela nous fait un long déplacement, de cinq heures, mais on y va avec des ambitions. Je pars confiant !