arjel

Samedi 13 avril 2019 – CHICA DE JOUDES Versus CLEANGAME : Match au sommet attendu dans le Prix Jamin

Plusieurs épreuves estampillées Groupe sont à l’affiche de la réunion programmée à Vincennes (R-1), en ce samedi 13 avril 2019. Le quinté Prix Jamin – Prix Jean Riaud (Gr.III – 3e course) nous promet notamment une superbe explication entre CHICA DE JOUDES, dure à l’effort, irréprochable depuis plusieurs semaines et bien engagée au premier échelon, et les compagnons de couleurs de d’entraînement CLEANGAME et BLE DU GERS, tout aussi exemplaires, et affichés -dans cet ordre- aux deux premières places du récent Prix du Bois de Vincennes (Gr.III), sur le tracé proposé.

Dans le Prix Henri Levesque (Gr.II – 4e course), EXCELLENT, ENINO DU POMMEREUX, EXTRA LIGHT et ERIDAN, lesquels viennent de prendre les quatre premières places du Prix Robert Auvray (Gr.II), devraient une nouvelle fois se tailler la part du lion. A noter qu’en cas de succès, ENINO DU POMMEREUX succéderait à sa soeur utérine Delia du Pommereux, lauréate de ce semi-classique l’an dernier.

Après avoir formé le couplé gagnant du Prix Ali Hawas (Gr.II), le 28 février, les pouliches GEE et GUERILLA DE SIMM passeront, dans le Prix Hémine (Gr.II -8e course), un sérieux test face au doué GALA TEJY, convaincant lauréat du Prix Félicien Gauvreau (Gr.II), fin février sur plus long.

Le Quinté du jour

Lauréat des deux dernières éditions du Prix Jamin – Prix Jean Riaud, l’entraîneur driver Jean-Michel Bazire pourrait bien conserver son titre dans ce Gr.III qui servira de support aux paris à la carte, samedi, à Vincennes. Il sera au sulky de l’irréprochable CLEANGAME.

Gagnants

11 CLEANGAME : Lors de ses seize derniers parcours, ce 7-ans entraîné et drivé par Jean-Michel Bazire a enregistré seize podiums, dont quatorze succès. Bien que ferré cette fois, il est incontournable.

Conseil de jeu : 20e P

5 CHICA DE JOUDES : En cinq sorties depuis le début de l’année, elle a signé quatre succès, et non des moindres, s’étant notamment adjugée le Prix Jean Cabrol, dominant à la régulière Looking Superb. Au premier échelon, cette jument dure à l’effort peut les emmener très loin…

Conseil de jeu : 15e P

Spéculatifs

9 BLE DU GERS : Il a l’habitude de courir et a souvent été le dauphin de son compagnon de couleurs et d’entraînement Cleangame, même s’il peut se targuer de l’avoir battu dans la finale du G.N.T, début décembre. De nouveau pieds nus, il a sa place sur le podium.

8 ANZI DES LIARDS : Sa dernière sortie publique s’est soldée par une place de 3e dans le Prix du Bois de Vincennes, le 23 mars sur ce tracé, où il terminait derrière Cleangame et Blé du Gers. Une confirmation est ici attendue.

Impasses

2 ARDENTE DU CLOS : Elle n’a pas été revue depuis la fin du mois de janvier et reste ferrée pour cette course de rentrée. On écarte.

4 BAD BOY DU DOLLAR : Il vient d’effectuer une course de rentrée discrète à Caen. Aligné ferré, sa tâche s’annonce compliquée.

Les paris Quinté du jour

QuintéBases : 11-5-9. Champ réduit : 8-7-1-10-13-12
CoupléG-P 5-9-11

Le chiffre du jour

1’14 »1

GALA TEJY (806 -R-1 à Vincennes)

Deuxième du Prix Edouard Marcillac, le 14/2, sur ce tracé, et ce en 1’14 »1, soit le meilleur chrono du peloton sur le parcours, il a ensuite survolé le Prix Félicien Gauvreau. Dès lors, il s’annonce redoutable dans le Prix Hémine.

L’info du jour

ENINO DU POMMEREUX (408 – R-1 à Vincennes)

Sacré dans le Critérium des 4-ans, à pareille époque l’an dernier, il  aurait sérieusement menacé Excellent dans le  Prix Robert Auvray, le mois dernier, s’il n’avait été gêné et victime d’une accrochage dans le dernier tournant, ce jour-là. Un candidat au succès !

BARBILL (601 – R-3 à Chantilly)

Dur et expérimenté, ce 3-ans britannique, entraîné par Mick Channon retrouve le tracé rectiligne de Chantilly sur lequel il a remporté, avec aisance, le Prix Yacowlef, courant novembre. Il revient sur notre sol avec la ferme intention de s’adjuger le Prix Sigy (Gr.III).

Le Pro du jour

Installé près de Gand, en Belgique, où il veille à la destinée d’une vingtaine de trotteurs, Jules Van Den Putte Jr sera présent samedi au Croisé-Laroche (R-4) pour driver son pensionnaire FAIRWAY DIESCHOOT (502). Voici ses impressions :

Jules, que pouvez-vous nous dire sur votre protégé ?

Il a rejoint mon écurie en début d’année mais je le connaissais bien pour l’avoir déjà drivé auparavant. Je l’avais notamment piloté au mois de janvier à Mons. Ce jour-là, il avait été battu par Fjord Pan (505), qu’il retrouve samedi, mais à sa décharge, il avait cassé son enrênement au départ. Il a donc des excuses à faire valoir. Depuis, il a gagné et confirmé à Mons. Il ne faut pas le condamner sur sa récente disqualification au Croisé-Laroche. Il manque encore d’expérience mais il est doué. Le cheval est bien. Il a hérité d’un bon numéro derrière les ailes de l’autostart. Aussi, je le pense capable d’être dans le coup.