arjel

Réunions du Vendredi 7 septembre 2018 – CYRANO sur le  »PONT »

Nouveau quinté en nocturne, le Prix Adelinda (2e course), en ce vendredi 7 septembre 2018. Si CLARA MAZA dispose d’une belle carte à jouer dans cette course retenue pour les paris à la carte, son compagnon d’entraînement EURO MAKER (6e course), ,qui reste, comme elle, sur deux succès, mérite lui aussi crédit. Il conviendra également de faire confiance à CYRANO DU PONT (4e course). Lauréat de son unique sortie sous la selle, et aligné pieds nus pour cet objectif, ce fils de Look de Star semble en mesure de s’adjuger le Prix Dévosa.

A noter également la confiance affichée par notre pro du jour, Guillaume-Richard Huguet, à Lyon-La Soie (R-6).

Le Quinté du jour

CLARA MAZA aligne les podiums depuis plusieurs semaines. Vendredi, pour son retour à Vincennes, elle ne surprendrait pas en signant une troisième victoire consécutive dans le Prix Adelinda.

Gagnants

7 CLARA MAZA : Ses deux dernières sorties publiques ont été couronnées de succès, le mois dernier, et elle a déjà fait l’arrivée sur ce tracé. Une base de jeu toute indiquée.

Conseil de jeu : 15e G/P

11 CALLAS DU BOUFFEY : Elle est au mieux et possède le meilleur chrono du peloton sur le parcours proposé. Obligé d’y croire.

Conseil de jeu : 15e P

Spéculatifs

12 BISE DU COGLAIS : Elle retrouve le tracé sur lequel est s’est imposée dans un quinté, à pareille époque l’an dernier. On garde.

6 BONA FIDE : Elle vient de prouver sa bonne forme sous la selle. Sage, elle peut inquiéter les précédentes citées.

Impasses

1 AOLA DU VAUTOUR : Elle aligne des échecs depuis plusieurs mois. Impasse conseillée.

8 BARAKA THIEBEN : Au regard de ses dernières sorties, sa présence à l’arrivée constituerait ici un surprise.

Les paris Quinté du jour

QuatrioBases : 7-11. Champ réduit : 12-6-15-13-14
Duo 47-11-12

Le chiffre du jour

66%

BARON DAIDOU (812 – R-3 à Vire)

En neuf sorties corde à droite, il a franchi le poteau en vainqueur à six reprises, soit plus de 66%de réussite. Une confirmation est attendue vendredi, dans la 8e course.

L’info du jour

CYRANO DU PONT (410 – R-1 à Vincennes)

Il fait face à un bon engagement aux gains, évoluera pieds nus et son unique sortie au trot monté s’est soldée par une plaisante victoire. De quoi incliner à la confiance dans le Prix Dévosa.

EURO MAKER (612 – R-1 à Vincennes)

Ce trotteur préservé et doué affiche six podiums, dont quatre succès, en sept courses courus. Un score qu’il devrait améliorer dans le Prix Héléna. D’autant qu’il est présenté déferré des quatre pieds.

Le Pro du jour

Guillaume-Richard Huguet présente six de ses protégés, vendredi à Lyon-La Soie (R-6). Il compte surtout sur BLACKBIRD WOOD, en début de réunion.

Guillaume, pouvez-vous nous parler de votre « cavalerie » ?

Nous avons trois partants dans la première course. Je compte surtout sur BLACKBIRD WOOD (108). Sa récente sortie à Feurs est à effacer. Il rendait la distance et affrontait des 5 et 6-ans. En outre, il était ferré. Cette fois, il évoluera pieds nus. Il est mieux dans ses allures désormais et est efficace de la sorte. Il avait d’ailleurs bien fini, en étant déferré, à Cagnes-sur-Mer, courant juillet. En outre, il aura des œillères descendantes. C’est une belle course pour lui, sans les 6-ans. Il va corde à gauche comme à droite. Je compte sur lui. ACHILLE D’UDON (106) avait besoin de courir la dernière fois à Feurs mais il s’est bien comporté, se classant 5e. Il peut être dans le coup et rentrer aux balance. De mon côté, je drive BRIGHT CHARM (110). Je suis plus réservé avec lui. Cette course va lui faire du bien en vue de futurs engagements, notamment à la fin du mois. DING A DONG (409) est régulier. Cela dit, j’ai préféré le ménager cet été. Il n’a pas couru depuis le début du mois de juillet. En outre, il faut composer avec ses problèmes pulmonaires. Il sera davantage à suivre cet automne. EPISTOLAIRE (513) reste spécial. Il tire beaucoup et est « embouché » sévère. Il a donc fallu du temps pour bien le caler. Sachez qu’il a manqué d’une course, la dernière fois à Divonne-les-Bains. Il a bien récupéré. Il est sur la montante. C’est un bon finisseur. Je lui vois une bonne chance dans ce lot. Quant à EPIONE DU GOUTIER (516), elle lui est inférieure. Elle n’a pas un très gros moteur mais elle a de la vitesse. On va pister. Si elle bénéficie d’un bon parcours caché, jusqu’à 400-500 mètres du but, elle peut prendre une place.