arjel

Réunions du Vendredi 31 janvier 2020 – UTAH DE LA COQUAIS, comme en 2018 ?

Direction Pau (R-1) pour la réunion principale de ce vendredi 31 janvier 2020. Programmé trente-cinq minutes après le quinté Prix Annie Hutton (2e course), le Prix Guy Lefrant mettra aux prises, sur le cross-country, huit chevaux d’âge. Lauréat de cette course, il y a deux ans, en 2018, le toujours ingambe UTAH DE LA COQUAIS, 12-ans, semble en mesure d’inscrire une nouvelle fois son nom au palmarès cette rencontre, d’autant que sa récente place de 2e sur ce cross palois atteste de son bon degré de forme. Pour parvenir à ses fins, il lui faudra notamment se défaire des juments JOCRACK A LA MOTTE et EMIRA DU GOUET, respectivement affichées 3e et 4e du Prix Maurice Fagalde, le 16 janvier sur ce tracé des 4.100 mètres.

Quant aux 4-ans, BECQUARAINBOW et CAROUBIER, affichés aux deux premières places du Prix d’Auriac, le mois dernier sur cette piste, de surcroît sur le tracé proposé, ils devraient s’expliquer pour les premières places dans le Prix Camille Duboscq (3e course).

A Angers (R-3), Matthieu Abrivard semble en mesure de  réaliser une journée fructueuse. Il pourra notamment compter sur la 3-ans HAVANE DE FRECA, une inédite bien qualifiée, et sur la douée FLORA DE LA VALLEE, présentée déferrée des quatre pieds pour sa course de rentrée.

Le Quinté du jour

Affichant trois places en six quintés courus, et récent 2e d’une course référence, CALINIGHT dispose d’une belle carte à jouer dans le Prix Annie Hutton, quinté de ce vendredi, à Pau.

Gagnants

5 CALINIGHT : Le 14 janvier sur ce tracé, il se classait 2e du quinté Prix Equidia, dominant sept de ses adversaires du jour. Une confirmation est ici attendue.

Conseil de jeu : 15e P

10 D’JANGO : Il a bien conclu pour prendre la 3e place du quinté référence Prix Equidia, le 14 janvier sur ce parcours. De quoi incliner à l’optimisme.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

16 TOUZ DAY : Il ne faut surtout pas le juger sur sa chute enregistrée le 14 janvier, d’autant qu’il avait auparavant signé plusieurs places à ce niveau. A racheter en confiance.

8 COCODY DU BANCO : Il a compromis ses chances sur une sérieuse faute dans la ligne opposée, dans le quinté référence Prix Equidia. Dès lors, il serait imprudent de le condamner hâtivement.

Impasses

2 GAELICK KAP : Elle n’a pas été revue depuis le 25 novembre, date d’un échec sur le steeple-chase bordelais. Sans nous.

12 DAISY BAIE : Sa dernière sortie à Cagnes-sur-Mer n’incline guère à la confiance. Pas facile d’y croire…

Les paris Quinté du jour

Quinté5-10-16-8-3-9-14-13
Couplé5-8-10-16

Le chiffre du jour

1’13 »6

DETALES (513 -R-4 à Cagnes-sur-Mer)

Elle possède, en 1’13’’6, le meilleur chrono du peloton sur ce parcours cagnois. Présentée pieds nus et n’affrontant que des juments, elle mérite crédit dans le Prix Vasterbo Daylight.

L’info du jour

UTAH DE LA COQUAIS (205 – R-1 à Pau)

Il vient de prouver sa bonne forme en se classant 2e sur ce cross palois. Lauréat de cette course en 2018, il peut faire aussi bien cette année.

FLORA DE LA VALLEE (611 – R-3 à Angers)

En quatre sorties corde à droite, cette jument préservée a signé trois succès et une places de 2e. Présentée pieds nus pour cette course de rentrée, elle s’annonce redoutable dans le Prix Roquépine.

Le Pro du jour

Grégory Ledoux présente DARKO DES BROUSSES (505), vendredi, à Angers (R-3). Rencontre.

Votre protégé reste sur une victoire, courant décembre à Vincennes. Quel regard portez-vous sur cette prestation, Grégory ?

Après avoir été arrêté, il avait retrouvé la bonne carburation au boulot. Le cheval était au top pour ce rendez-vous. Il ne m’a pas surpris. C’est un bon élément. Il a été courageux ce jour-là.

Le jugez-vous capable de répéter ?

J’ai une réserve. Il a fait un coup de sang après sa victoire, à Vincennes. Il est sujet à cela. Pendant huit, dix jours, il n’a pas travaillé. Ensuite, j’ai essayé de faire le nécessaire pour préparer cette course mais, comme vous l’imaginez, sa préparation n’a pas été optimale. Selon moi, il n’est pas à 100%.

Quels seront ses principaux atouts ?

Il a pour lui d’être mieux corde à droite qu’à gauche. Il me paraît bien à l’exercice. Il est souvent performant sur sa fraîcheur. Eric Raffin sera sur son dos. Cela doit suffire pour être à l’arrivée de cette course. Sachez que j’ai préféré cette course à un autre engagement, lundi, à Châteaubriant.