arjel

Réunions du Vendredi 3 juillet 2020 – Cabourg rouvre ses portes…

La réunion de ce vendredi 3 juillet 2020 sonne la réouverture de l’hippodrome de Cabourg (R-1), en Normandie. Au cours de ses cette réunion, il conviendra de suivre avec intérêt l’écurie Quick Star. Tout d’abord dans le Prix de Bagnoles de l’Orne (2e course), avec HONEY QUICK. Affichant trois podiums, dont une victoire, en autant de courses disputées, ce 3-ans fait partie des choix prioritaires en compagnie de HAMBLETONIAN, qui mériterait de voir sa régularité récompensée par une première victoire, et de HEAVEN DE SIMM, un rentrant capable de s’illustrer d’entrée de jeu.

Dans la rencontre suivante, le Prix d’Agon-Coutainville (3e course), GOMORRA QUICK, autre pensionnaire de Maik Esper, est une sérieuse candidate à la victoire, D’autant que son aptitude aux tracés corde à droite est avérée. Elle devrait se retrouver aux prises avec GRAVITY BOND, en forme, pieds nus et faisant face à un engagement de choix au plafond des gains et avec GULE DE HOUELLE, présentée elle aussi déferrée et déjà gagnante corde à droite.

Dans le Prix de Rânes (4e course), le régulier FLAMBOYANT BLUE, qui compte quatorze podiums en dix-huit sorties sous la selle, constitue une base de jeu toute indiquée. Son aîné DELTA FAC, qui vient de prouver sa bonne forme à Caen, devrait être son principal opposant.

Le Quinté du jour

ELIZIR DU HOME sera au départ du Prix du Mont-Saint-Michel (8e course), quinté de ce vendredi, à Cabourg. A noter qu’il s’élancera avec la confiance de son entraîneur Yves-Marie Vallée.

Gagnants

13 ELIZIR DU HOME : Il s’est adjugé un quinté, l’été dernier à Enghien. En outre, il compte 13 podiums en 26 courues, preuve de son efficacité. Aligné pieds nus, il aura notre préférence.

Conseil de jeu : 10e G-P

11 EDDY DES MULOTTES : Il s’est classé 2e sur ce tracé, à pareille époque l’an dernier. Déferré des quatre pieds pour cet engagement de choix au premier échelon, il ne devrait pas manquer cet objectif.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

6 EOLE DU PRIEURE : Son récent succès au Mans plaide en sa faveur. Une confirmation est ici attendue…

10 ENZO VIVA : Il vient de prouver sa bonne forme en s’imposant à Graignes. En outre, il a déjà gagné sur ce tracé. On garde.

Impasses

5 ENGALA DE LOU : Elle reste sur un échec dans une course à réclamer. En outre, elle se produira ferrée. On écarte.

14 ENSKA : Elle vient d’effectuer une course de rentrée discrète à Vire. Ferrée, au deuxième échelon, sa tâche s’annonce compliquée…

Les paris Quinté du jour

Quinté13-11-6-10-9-7-16-8
Couplé6-10-11-13

Le chiffre du jour

77%

FLAMBOYANT BLUE (412 – R-1 à Cabourg)

Ce 5-ans compte quatorze podiums, dont sept succès, en dix-huit sorties sous la selle, soit plus de 77% de réussite. Des statistiques qu’il devrait soigner dans le Prix de Rânes.

L’info du jour

HONEY QUICK  (203 – R-1 à Cabourg)

Il affiche trois podiums en autant de sorties publiques. En outre, il a déjà fait l’arrivée corde à droite. Dès lors, il mérite crédit dans le Prix de Bagnoles de l’Orne.

BOUJOC (205 – R-4 à Saint-Cloud)

Les deux premières sorties de ce 2-ans se sont soldées par autant de podiums. Il visera logiquement une première victoire dans le Prix du Lude.

Le Pro du jour

Yves-Marie Vallée présente ELIZIR DU HOME (813), vendredi, à Cabourg (R-1). Rencontre.

Yves-Marie, quel regard portez-vous sur la dernière sortie de votre protégé ?

Il effectuait une course de rentrée, récemment à Argentan. Il n’a pas démérité ce jour-là, prenant la 4e place.

Dans quel état physique aborde-t’il cette course ?

Le cheval est bien. D’ailleurs, il avait déjà pas mal de travail pour sa retour en piste. Je l’avais régulièrement sorti sur ma piste.

Quels seront ses atouts ?

Il a de la qualité. J’essaye de le présenter à bon escient. C’est un bon droitier. Il a gagné à Caen et au Mont-Saint-Michel. Il est gentil et relativement pratique. D’autre part, il a de la vitesse et sait démarrer vite. Il s’élance d’ailleurs aussi vite départ lancé que départ volté. Aussi, il devrait se retrouver rapidement avec les chevaux du premier échelon. Franck Nivard le connaît pour l’avoir drivé à plusieurs reprises l’été dernier à Enghien. Il sera déferré des quatre pieds. Je ne suis pas certain que cela l’améliore considérablement. Il a souvent obtenu des bons résultats avec des alus, mais ses pieds sont bons et on peut se le permettre. Au deuxième échelon, il nous faudra bénéficier d’un bon déroulement de course, d’autant qu’ils sont nombreux au premier poteau. Cela dit, le cheval conserve toute ma confiance.