arjel

Réunions du Vendredi 29 mai 2020 – MONEY, MONEY, money…

Direction la Mayenne et plus précisément l’hippodrome de Laval (R-1) pour la réunion principale de ce vendredi 29 mai 2020. Si Jean-Michel Bazire est bien représenté avec le douée HATHA JOSSELYN dans l’épreuve d’ouverture, le Prix Marcel Perlbarg (1ere course), et avec DREAMBREAKER dans quinté Prix Pythia (3e course), le professionnel sarthois pourra également compter sur le 6-ans EXIT MONEY dans le Prix de Clairefontaine (5e course). D’autant que ce fils de Coktail Jet vient de prouver sa bonne forme en s’imposant récemment sur la piste de Reims.

Dans l’épreuve précédente, le Prix Kissa (4e course), un autre « Money », à savoir CRACK MONEY devrait poursuivre sa moisson victorieuse, lui a a remporté douze de ses seize dernières sorties publiques. Il lui faudra toutefois se défaire de son cadet DIABLO D’HERFRAIE, redoutable lorsqu’il se produit déferré des quatre pieds.

A Marseille-Borély (R-3), dans le Prix de Zonza (1ere course), les pensionnaires de Yannick-Alain Briand, à savoir HOLLYWOOD QUEEN et HOOKER MANNETOT devraient conclure sur le podium. Le danger pour eux pourrait venir de l’estimé HOLD DU COMTAL.

Le Quinté du jour

Le Prix Pythia, quinté de ce vendredi, à Laval, a réuni seize trotteurs de qualité, puisqu’ils ont tous dépassé la barre des 350.000 euros de gains. Les 6-ans VIOLETTO JET et ALCOY s’y présentent avec de légitimes prétentions.

Gagnants

1 VIOLETTO JET : Il est certes le moins argenté du peloton. Or, il est n’est pas le moins doué. Au contraire. Il l’a prouvé cet hiver en s’adjugeant notamment le Prix de Nevers (Gr.III), courant février. Aligné pieds nus pour cette course de rentrée, il aura notre préférence.

Conseil de jeu : 10e G-P

 9 ALCOY : Il reste sur une victoire, celle acquise  le 28 février à Cagnes-sur-Mer. Même s’il n’a pas été revu depuis cette date, il mérite une mention des plus favorables.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

8 DREAMBREAKER : Il a des références à faire valoir à ce niveau et se produira déferré des quatre pieds pour cet objectif. On garde.

11 COLT DES ESSARTS : Il affiche treize podiums, dont huit succès, en seize courses courues déferré des quatre pieds. Il le sera ici. La méfiance s’impose.

Impasses

13 ELVIS MADRIK : Il reste ferré pour cette course de rentrée. Une autre fois.

15 CERENZO TURBO : Il n’a pas été revu depuis le mois de novembre. Pour plus tard…

16 COKTAIL JULINO : Même constat que pour le précédent nommé.

Les paris Quinté du jour

Quinté1-9-8-11-7-12-14-5
Couplé1-8-9-11

Le chiffre du jour

12

CRACK MONEY (411 – R-1 à Laval)

il a remporté douze de ses seize dernières sorties publiques. En outre, il affiche douze succès en quatorze sorties déferré des postérieurs. De quoi lui valoir de logiques preneurs dans le Prix Kissa.

L’info du jour

EXIT MONEY (513 – R-1 à Laval)

Il a été jugé digne de courir un Gr.II, à pareille époque l’an dernier. En outre, il compte huit succès en 26 courses courues, dont celui obtenu récemment à Reims. En retard de gains, il ne devrait pas être loin de la vérité dans le Prix de Clairefontaine.

HOLLYWOOD QUEEN (105 – R-3 à Marseille-Borély)

Elle est irréprochable depuis ses débuts, affichant deux succès et une place de 2e en autant de courses courues. Une confirmation est attendue dans le Prix de Zonza.

Le Pro du jour

Quentin Lepennetier aligne ETONIQUE (501), vendredi à Laval (R-1). Rencontre.

Quentin, pouvez-vous nous parler de votre effectif ?

J’ai une quinzaine de chevaux à la maison, en comptant la partie élevage. je possède en effet deux poulinières. Or, j’ai beaucoup réduit mon effectif au cours des derniers mois, car j’ai une autre activité. Je gère en effet la location de gîtes.

Vendredi, vous alignez ETONIQUE (501). Que doit-on en penser ?

La jument a effectué une bonne course de rentrée, récemment à Caen. Elle a bien fini ce jour-là après avoir connu des ennuis de trafic durant le parcours. Elle avait d’ailleurs hérité d’un mauvais numéro, en 2e ligne derrière l’autostart ce jour-là.

Comment se présentera t-elle, vendredi ?

Elle avait du boulot pour son retour, à Caen, mais elle a progressé depuis au travail. Or, contrairement à ses derniers parcours, elle restera ferrée. Elle doit également affronter des mâles de qualité, notamment ceux de son âge. Elle fera de son mieux et n’est pas hors d’affaire pour un accessit. Cette course va lui faire du bien en vue d’un bon engagement, le 12 juin, dans une course réservée aux juments.