arjel

Réunions du Vendredi 28 février 2020 – POPEYE, c’est du costaud !

Huit courses sont au programme de la réunion principale de ce vendredi 28 février 2020 sur l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer (R-1). Dans l’épreuve d’ouverture, le quinté Prix de Stockholm (1ere course), les 6-ans ALCOY et VICTOR FERM trouvent une belle occasion de se mettre en évidence.

Dans le Prix de Salernes (6e course), les compagnons d’entraînement GIVE ME CASH, qui a dominé quatre de ses rivaux du jour, lors de sa victoire acquise dans le Prix des Ancolies, le mois dernier sur le tracé proposé, et GODFATHER, à créditer d’une plaisante fin de course, le 24 janvier, ont les moyens de se tailler la part du lion.

En fin de réunion, dans le Prix d’Helsinki (8e course), POPEYE DIAMANT est un lauréat en puissance. D’autant qu’il a hérité d’un bon numéro derrière les ailes de l’autostart, et possède le meilleur chrono du peloton sur le tracé qui nous intéresse, celui des 2.150 mètres, départ lancé.

Quant à notre Pro du Jour, Christophe Petrement, il nous a fait part de sa confiance au sujet de son protégé BEATUS AVIS, lequel sera au départ du Prix Une de Mai (8e course), à Laval (R-4).

Le Quinté du jour

Lauréat de sa dernière sortie à Cagnes-sur-Mer, l’été dernier, ALCOY retrouve l’hippodrome de la Côte d’Azur avec une bonne chance de succès. Il aura notre préférence.

Gagnants

7 ALCOY : Il s’est frotté aux meilleurs de sa promotion, cet hiver à Vincennes, se classant notamment 3e du Prix Ténor de Baune (Gr.II), courant décembre, apanage du doué Excellent. Ici, pour son retour à Cagnes-sur-Mer, il ne devrait pas être loin de la vérité.

Conseil de jeu : 20e G-P

1 VICTOR FERM : Ce 6-ans entraîné en Italie a déjà eu l’occasion de s’illustrer dans l’Hexagone. Il a notamment gagné l’an dernier à Enghien, course dans laquelle il dominait le premier cité. Obligé d’y croire !

Conseil de jeu : 15e P

Spéculatifs

12 CALY LOULOU : Elle affiche trois podiums en quatre sorties sur ce tracé. Une confirmation est ici attendue.

9 CREATURE CASTELETS : Elle est confirmée à ce niveau et sur ce tracé cagnois. A créditer d’une plaisante fin de course, en début de mois, elle peut venir corser les rapports.

Impasses

5 CARLO DE CARSI : Il reste sur plusieurs échecs. Sans nous.

6 BALDI STAR : Il n’a pas été revu depuis le mois de décembre. Une autre fois.

8 ARTHURO BOY : Il n’a pas couru depuis le mois de juin. Impasse conseillée.

Les paris Quinté du jour

QuintéBase : 7. Champ réduit : 1-12-9-15-14-13-2
Couplé1-7-9-12

Le chiffre du jour

63%

ESPOIR D’ELPHIGNY (107 – R-4 à Laval)

Il affiche douze podiums en dix-neuf sorties sous la selle. Soit plus de 63% de réussite. Restant sur de bonnes sorties à Vincennes, il mérite crédit dans le Prix Le Loir.

L’info du jour

POPEYE DIAMANT (805 – R-1 à Cagnes-sur-Mer)

Ce trotteur allemand est toujours présenté à bon escient sur notre sol. Il compte d’ailleurs deux succès en trois sorties à Cagnes-sur-Mer et possède, en 1’12 »5, le meilleur chrono du peloton sur le tracé proposé. Il s’annonce redoutable dans le Prix d’Helsinki.

AMERICAN BRIDGE (510 – R-3 à Deauville)

Elle s’est classée 2e sur ce tracé deauvillais, début décembre. Aussi, elle ne surprendrait pas en effectuant une course de rentrée victorieuse dans le Prix de Bacqueville.

Le Pro du jour

Christophe Petrement présentera BEATUS AVIS (807) vendredi à Laval (R-4). Il nous en parle :

Votre protégé vient de faire sa course de rentrée à Saint-Brieuc. Qu’en avez-vous pensé ?

C’était une course de rentrée satisfaisante, d’autant qu’il n’a jamais été très à l’aise corde à droite, notamment dans les virages. En outre, il était ferré. Il avait repris le travail depuis environ deux mois après un break volontaire.

Qu’en attendez-vous, vendredi ?

Un bon résultat. J’aurais préféré lui donner une autre course avant cet engagement mais il faut s’adapter au programme. Le cheval a travaillé en conséquence. Il peut manquer d’une « vraie » course mais il me semble bien au boulot. Son propriétaire Olivier Fontes de Aguiar est en vacances. Je me suis donc attaché les services de Michel Poirier. Ce n’est pas un souci car il connaît le cheval. Mon protégé est capable d’imprimer un bon rythme à la course. Il va dans son train. C’est un très bon vireur corde à gauche. Même si j’aurais préféré un anneau plus petit, comme Graignes, je compte sur lui. J’envisage de le munir d’un bonnet fermé. Il sera déferré des quatre pieds. Il peut les emmener loin…