arjel

Réunions du Vendredi 28 décembre 2018 – Gare aux PHEDO !

Réunions du Vendredi 28 décembre 2018 – Gare aux PHEDO !

de Vincennes (R-1), en ce vendredi 28 décembre 2018. Cela dit, le Prix de Sainte-Marie-du Mont (6e coure) ne manque pas d’intérêt. Dans cette épreuve disputée sur 2.100m, départ lancé, MELLBY DRAKE et AILERON, lesquels ont respectivement pris les 2e et 3e places du Prix de Villers Cotterets, récemment sur le tracé qui nous intéresse, celui des 2.100m, départ lancé, s’annoncent redoutables, même s’il convient de leur opposer SMEVIKENS CRUISER, qui aurait pris un accessit ce jour-là sans des ennuis de trafic pour finir.

Il convient également de s’attarder sur les candidatures de BASTELICA PHEDO (7e course), qui retrouve un tracé sur lequel elle a déjà brillé, et DOLCE VITA PHEDO (9e course), laquelle aurait certainement dicté sa loi le 15 décembre, dans une épreuve de même facture, si elle n’avait fait la faute pour finir ce jour-là.

Quant à notre Pro du Jour, Jérôme-Didier Marion, il évoque les chances de ses trois partants à Pau (R-3).

Le Quinté du jour

Des surprises ne sont pas à exclure dans le Prix du Touquet, quinté de ce vendredi à Vincennes. Cela dit, ELENCIO, lequel vient de faire l’arrivée d’une course référence, et ce sur le tracé proposé, s’y présente avec une bonne carte à jouer.

Gagnants

16 ELENCIO : Il fait face à un engagement de choix et vient de se classer 3e d’une course référence, le 15 décembre, sur ce parcours, où il dominait six de ses rivaux du jour.

Conseil de jeu : 15e P

9 ESCORT BOY : Il n’a encore jamais gagné en 25 courses disputées. Toutefois, sa fin de course dans le Prix de Saverne, en début de mois, sur ce tracé, plaide en sa faveur. On garde.

Conseil de jeu : 5e P

Spéculatifs

6 ENJOLEUR LEMAN : Il a certes été disqualifié dans la course référence du 15 décembre. Or, il s’est ensuite bien comporté en retrait ce jour-là. Il convient donc de le racheter.

2 EXPRESS DE L’ITON : Il a été mis hors course en dernier lieu. Sage, il a les moyens de venir corser les rapports de cette épreuve.

Impasses

1 EDGY PERRINE : Ses dernières sorties n’inclinent guère à la confiance. On écarte.

8 EXCELLENT DAY : Il évoluera ferré. Cette course va lui faire du bien en vue d’un futur objectif, sous la selle.

Les paris Quinté du jour

Quinté16-9-6-2-7-5-10-18
Couplé2-6-9-16

Le chiffre du jour

1’13 »2

BASTELICA PHEDO (709 – R-1 à Vincennes)

Elle possède une réduction kilométrique d’1’13 »2 sur ce tracé, soit le meilleur chrono du peloton sur ce parcours des 2.175 mètres. Gare à elle dans le Prix de Pontchâteau.

L’info du jour

MELLBY DRAKE (601 – R-1 à Vincennes)

Après avoir remporté le Prix des Pyrénées, en début de mois, il a pris la 2e place du Prix de Villers Cotterets, le 12 décembre sur le tracé qui nous intéresse. Une confirmation est ici attendue !

DOLCE VITA PHEDO (906 – R-1 à Vincennes)

Le 15 décembre, lorsque son pilote a actionné ses oeillères, elle a répondu par une faute dans la phase finale du Prix de Langeac alors qu’elle semblait en mesure de mener sa tâche à bien ce jour-là. Elle mérite d’être rachetée !

Le Pro du jour

Jérôme-Didier Marion (photo) évoque les chances de ses trois partants, vendredi, à Pau (R-3).

Jérôme, vous débutez la réunion avec le 9-ans VAN GOGH DU GRANIT (602). Votre avis ?

Le cheval a effectué une bonne course de rentrée (ndlr, 2e), sur les haies de Strasbourg, début novembre. Il ne m’a pas surpris lors de ses deux derniers succès à Nantes, puis à Auteuil, plus récemment. Il est resté au mieux. Il est confirmé dans les réclamers et sur le steeple-chase. Comme vous le savez, il apprécie le terrain lourd. D’ailleurs, il a été volontairement préservé cette année en vue de cette fin de saison. Le cheval a aussi l’avantage de connaître et de bien faire le steeple palois. Il a gagné cette course l’an dernier. Aussi, j’en escompte une nouvelle fois une très bonne performance.

Vous aurez également deux 4-ans dans la course suivante. Que pouvez-vous nous en dire ?

ROI D’OUDALLE (702) avait bien couru au printemps. Or, il s’est montré décevant cet automne à Auteuil. A mon avis, il et encore assez tendre et il a besoin s’endurcir pour bien encaisser le travail. Faute d’engagement favorable, je me suis laissé tenter par un quinté, récemment à Pau. Hélas, ce jour-là, il a mal négocié la haie de la ligne opposée et a ensuite perdu le rythme, son jockey préférant l’arrêter à la sortie du dernier tournant. Au travail, il me semble bien. Il baisse de catégorie. En outre, il a déjà fait l’arrivée sur les haies de Pau, l’hiver dernier. Le lourd ne le gêne pas. Au contraire. Il trouve ici l’occasion de courir en amélioration. Quant à JARNAC DE RAY (707), c’est un nouveau venu à l’écurie. Il m’est difficile de me prononcer à son sujet. J’ai besoin de mieux le situer en course. Il a rejoint mon effectif après son succès dans une coure à réclamer, à Nîmes, début décembre, où il dominait notamment une de mes pensionnaires, Yellow Mellow.