arjel

Réunions du Vendredi 26 juin 2020 – Serie en cours pour GLOSSY BOY

La journée de ce vendredi 26 juin 2020 fait la part belle aux trotteurs avec des réunions à Vincennes (R-1), au Mont-Saint-Michel (R-3) et à Lyon-Parilly (R-4). Quant aux aficionados du galop, il se pencheront sur la réunion programmée sur l’hippodrome normand de Clairefontaine-Deauville (R-2).

Point d’orgue de la réunion de Vincennes, le Prix Paul Delanoë (3e course) mettra aux prises, sous la selle, des chevaux d’âge de talent. Respectivement affichées 1er et 2e du Prix, Henri Desmontils (Gr.II), fin février, sur le tracé proposé, les juments EVANGELINA BLUE, qui s’est adjugée le Prix des Centaures (Gr.I) mais aura ici contre elle d’effectuer une course de rentrée, et ETOILE DE BRUYRE, la dernière nommée ayant de surcroît pris la 2e place du Prix de Cornuliler (Gr.I), y défieront leurs aînés BOSS DU MELEUC, rarement décevant lors de ses incursions en région parisienne, et le courageux CABAN PRIOR, lequel a également prouvé qu’il fallait compter avec lui en pareille société. De quoi nous promettre une superbe explication dans cette compétition estampillée Gr.III.

Dans l’épreuve d’ouverture, le Prix Furnerius (1ere course), GLOSSY BOY semble en mesure de signer une troisième victoire consécutive sous la selle. Il passera toutefois un test sérieux face à GALDRIC D’ECHAL, plaisant lauréat à Caen pour ses débuts au trot monté, et à GIANT MESLOIS, qui possède le meilleur chrono du peloton sur le tracé proposé.

Le Quinté du jour

ALCIDE ROC n’est pas un modèle de sagesse. Or, il a des moyens. Aussi, il ne faudrait pas être surpris de le voir fournir le lauréat du Prix Nemausa, quinté de ce vendredi, à Vincennes.

Gagnants

15 ALCIDE ROC : Il se rapprochait avec d’évidentes ressources au moment de sa faute dans le dernier tournant, récemment à Laval. Sage, il peut mettre tout le monde d’accord. Un coup de poker gagnant !

Conseil de jeu : 10e G-P

5 FIDELE MADRIK : Son récent succès à Lyon-Parilly atteste de son bon degré de forme. Bien engagé, il comptera de logiques preneurs.

Conseil de jeu 10e P

Spéculatifs

1 FOSSOYEUR : Il ne doit pas être jugé hâtivement sur sa dernière prestation à Laval. D’autant qu’il avait auparavant signé plusieurs bons résultats, signant notamment une belle 2e place courant février sur ce tracé. A rachter.

3 FOLLOW ME : Il possède en 1’11 »3 la meilleure réduction kilométrique du peloton sur ce parcours de vitesse. Dès lors, la méfiance s’impose.

Impasses

14 FACETIEUX : Ses dernières sorties n’inclinent guère à l’optimisme. L’impasse est tentante.

16 FORBAN : Il n’a pas été revu depuis le mois de février. Pas facile d’y croire…

Les paris Quinté du jour

Quinté15-5-1-3-4-7-10-9
Couplé1-3-5-15

Le chiffre du jour

78%

BOSS DU MELEUC (309 – R-1 à Vincennes)

En 23 sorties sous la selle, il a enregistré 18 podiums (soit plus de 78% de réussite), dont douze victoires. Un score qu’il semble en mesure d’améliorer dans le Prix Paul Delanöe.

L’info du jour

GLOSSY BOY (107 – R-1 à Vincennes)

En trois sorties au trot monté, il a signé une place de 2e à Vincennes, et deux récents succès à Laval et à La Capelle. Une confirmation est attendue dans le Prix Furnerius.

WHAZE (510 – R-2 à Clairefontaine-Deauville)

Il compte deux podiums en autant de prestations publiques. Dès lors, il visera logiquement une première victoire dans le Prix Poliglote.

Le Pro du jour

Jo Corbanie aligne FOLLOW ME (703) vendredi à Vincennes. Voici ses impressions :

Jo, que pouvez-vous nous apprendre sur votre pensionnaire ?

Le cheval vient d’effectuer une course de rentrée à Laval. Sachez qu’il n’était pas à 100% de ses moyens ce jour-là car il sortait d’une opération de la gorge. Cette sortie lui a été profitable. Il est sur la montante. Il devrait courir en nette amélioration.

Quels seront ses principaux atouts ?

Il est en progrès au travail. D’autre part, il a gagné sur ce tracé, à pareille époque l’an dernier, et ce dans un bon chrono (ndlr, 1’11 »3). Il a hérité d’un bon numéro derrière les ailes de l’autostart, d’autant qu’il est préférable de lui masquer l’effort… Il sait finir vite lorsqu’il bénéficie d’un bon parcours caché.