arjel

Réunions du Vendredi 2 octobre 2020 – HORSY DREAM ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin…

En ce vendredi 2 octobre 2020, les trotteurs seront en piste sur les hippodromes de Paris-Vincennes (R-1) et de Laval (R-5). Quant aux galopeurs, ils évolueront à Nantes (R-3) et à Saint-Cloud (R-4).

A Vincennes, HORSY DREAM sera l’attraction du Prix Etamin (6e course). Invaincu en trois courses courues, ce pensionnaire de Philippe Billard semble en mesure de signer une nouvelle victoire. Il devra toutefois redouter HURACAN, qui lui a donné une excellente réplique, le 8 septembre, sur la petite piste de Vincennes, sur une distance plus courte, et HOUSTON DISA, lequel est tenu en estime par notre Pro du Jour, Yvan Gautier.

A Saint-Cloud (R-4), dans le Prix Dahlia (Listed-race – 5e course), SIMONA, qui retrouve le tracé sur lequel a remporté le Prix Exbury (Gr.III), en terrain lourd, courant mars, DARIYZA, gagnante d’une épreuve de même facture, à pareille époque l’an dernier, sur une piste très assouplie, et AMARENA, pas revue depuis le 6 juin, date de sa place de 4e obtenue dans Prix Corrida (Gr.II), à Lyon-Parilly, devraient s’expliquer pour les premières places.

Dans la course suivante, le 5-ans IN FRONT tentera de conserver son titre dans le Prix Scaramouche (Listed-race – 6e course). Pour parvenir à ses fins, il lui faudra dominer HOLDTHASIGREEN, lauréat du Prix du Cadran, à pareille époque l’an dernier, et adepte du terrain lourd, et SOFT LIGHT, deuxième du Grand Prix de Deauville (Gr.II), fin août sur la Côte Normande.

Le Quinté du jour

2.850 mètres sur la petite piste de Vincennes. Tel est le parcours proposé aux seize candidats au Prix Charley Mills, quinté de ce vendredi, à Vincennes. Vu à son avantage dans l’hiver dernier, à Vincennes, VELVET GIO revient dans l’Hexagone avec de solides ambitions.

Gagnants

9 VELVET GIO : En trois sorties, l’hiver dernier, sur l’hippodrome de Vincennes, il a signé trois podiums, et ce dans des Grs.III. Gare à son retour sur notre sol !

Conseil de jeu : 10e G-P

8 DELFINO : Il était loin d’être battu au moment de sa faute, dans le dernier tournant, le 9 septembre aux Sables d’Olonne. Ayant auparavant signé trois victoires consécutives, et efficace déferré des quatre pieds, il mérite d’être repris en confiance.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

15 CALINA : Il ne faut pas la condamner hâtivement sur son échec du mois dernier aux Sables d’Olonne. Jugée sur ses prestations de l’hiver dernier à Vincennes, elle est ici capable de refaire parler d’elle.

14 DIVINE MESLOISE : A l’instar de la précédente nommée, elle reste sur une disqualification. Or, elle a prouvé qu’il fallait compter avec elle en semblable société. On garde.

Impasses

2 COLORADO BLUE : Il n’a plus de marge de manoeuvre en pareille société et restera ferré. L’impasse est tentante.

Les paris Quinté du jour

Quatrio9-8-15-14-11-3-13
Couplé8-9-14-15

Le chiffre du jour

1’15 »

FLAMBOYANT DU RIB (112 – R-5 à Laval)

Il reste sur une série de bons résultats sous la selle. En outre, son unique prestation sur le tracé, au trot monté, a été couronnée de succès, fin juin. Par ailleurs, il possède, en 1’15 », le meilleur chrono du peloton sur le parcours proposé. Il mérite donc crédit dans le Prix Loïc Bellanger.

L’info du jour

HORSY DREAM (610 – R-1 à Vincennes)

Ses trois prestations publiques se sont soldées par autant de succès autoritaires. Une confirmation est logiquement attendue dans le Prix Etamin.

SIMONA (502 – R-4 à Saint-Cloud)

Elle retrouve le parcours sur lequel elle a fait sien le Prix Exbury (Gr.III), face aux mâles, courant mars. Efficace en terrain lourd, elle ne devrait pas être loin de la vérité dans le Prix Dahlia.

Le Pro du jour

Yvan Gautier aligne HOUSTON DISA (606) dans le Prix Etamin, vendredi à Vincennes (R-1). Il nous en parle :

Yvan, que pouvez-vous nous apprendre sur HOUSTON DISA ?

Le cheval n’était pas chez moi lors de ses deux premières sorties publiques. Il a rejoint mon écurie suite à une vente à l’amiable. C’était après sa course du mois de janvier, à Saint-Brieuc, où il terminait derrière le bon Horace du Goutier. Pour sa première sortie sous mon entraînement, il a bien gagné fin février à Laval. Il faisait ce jour-là le dernier kilomètre en moins de 1’13 ». C’était prometteur… Ensuite, il a pris une bonne 2e place, pour sa rentrée, cet été aux Sables d’Olonne avant de gagner facilement, le mois dernier à La Rochelle.

Quels sont ses principaux atouts ?

C’est un grand cheval, doté d’une joli braquet. Il « enroule » tout le temps. Il est doté d’un joli modèle et est taillé pour bien vieillir. Je suis donc patient avec lui. A mon avis, il ne faut pas le « bourlinguer » dans sa jeunesse. Il est sympa mais n’est pas encore arrivé à maturité. Je pense qu’il est capable d’aller devant comme attendre. Certes, il reste un peu nerveux mais il est sympa. A noter également qu’il est plus efficace corde à gauche. Le cheval est resté bien au travail. Vendredi, il va débuter à Vincennes. Le lot semble bien composé mais je le pense capable de fournir une bonne valeur. Il conserve toute ma confiance.