arjel

Réunions du Vendredi 19 juillet 2019 – CEYLAN DAIRPET défend son titre !

L’hippodrome de Cabourg (R-1) organise en ce vendredi 19 juillet 2019 l’une des plus belles réunions de son meeting estival. En marge du Grand Prix de la Ville de Cabourg (3e course), le Prix Fandango (2e course) tiendra le haut de l’affiche. Lauréat de la précédente édition de cette épreuve disputée sur la selle et présenté déferré des quatre pieds pour cet objectif CEYLAN DAIRPET tentera de conserver sa couronne. Cette année, il lui faudra toutefois composer avec un handicap initial. il devra en effet rendre la distance à ESPION JAUNE, régulier, mais également à DRYADE DU PARC, deuxième du Prix de Normandie (Gr.I), au mois de septembre, gagnant de groupe 2, début décembre, et jugé digne de participer au dernier Prix de Cornulier, courant janvier.

A Pornichet – La Baule (R-6), DU RHUM DES ILES ne devrait pas manquer le bon engagement qui s’offre à lui dans le Prix de Nort-sur-Erdre (2e course). A suivre également en confiance GIBSON DU DIGEON (7e course), qui vient de s’imposer avec de la marge sur le tracé proposé.

Le Quinté du jour

Quatre chevaux semblent se détacher dans le Grand Prix de la Ville de Cabourg, quinté de ce vendredi. Trois s’élancent au premier échelon, à savoir DOSTOIEVSKI, CLASSIC CONNECTION et DEVIRMONT.

Gagnants

5 DOSTOIEVSKI : Ce pensionnaire de Jean-Michel Bazire vient de tracer une plaisante fin de course à Pornichet. Présenté pieds nus pour cet objectif, il aura notre préférence.

Conseil de jeu : 15e G-P

2 CLASSIC CONNECTION : Il reste sur deux probants succès, le dernier en date ayant été acquis le mois dernier dans un quinté à Enghien. Bien que ferré cette fois, il s’annonce redoutable.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

7 DEVIRMONT : Il affiche 22 podiums en 31 courses courues, preuve de sa régularité. En outre, il n’a jamais terminé plus loin que 2e en trois sorties sur cette piste. Première chance.

14 VALOKAJA HINDO : Irréprochable depuis son arrivée sur notre sol, il affiche également quatre succès et trois places en huit quintés courus. On garde.

Impasses

8 EUGENITO DU NOYER : Il est compétitif à ce niveau mais il reste ferré. Cette course va lui servir de tremplin en vue d’un objectif, le 8 août à Enghien.

9 BLOOMER : Il n’a pas couru depuis le mois de mars et est plus confirmé sous la selle. Sans nous.

10 DARLHEY DU RIB : Elle est plus performante au trot monté. Elle sera à suivre le 10/8, dans le Prix de Londres, à Enghien.

12 EYE OF THE STORM : Il n’a pas été revu en compétition depuis le mois de septembre 2018. On élimine.

Les paris Quinté du jour

QuintéBases : 5-2-7-14. Champ réduit : 1-3-11-15-16
Couplé2-5-7-14

Le chiffre du jour

78%

DU RHUM DES ILES (213 – R-6 à Pornichet-La Baule)

En dix-huit sorties sous la selle, il a signé quatorze podiums (soit près de 78% de réussite), dont dix succès. Un score qu’il devrait améliorer dans le Prix de Nort-sur-Erdre.

L’info du jour

CEYLAN DAIRPET (213 – R-1 à Cabourg)

Ce n’est autre que le vainqueur de ce Prix Fandango, l’an dernier, et ce dans la réduction kilométrique d’1’13 ». Pieds nus et confié à Yoann Lebourgeois, il peut conserver son titre.

GIBSON DU DIGEON (704 – R-6 à Pornichet-La Baule)

Il s’est imposé avec de la marge, le 5 juillet sur ce tracé. Une confirmation est attendue dans le Prix des Sociétaires de la Société des Courses de Pornichet.

Le Pro du jour

Patrick Martin aligne CLEDERE DE L’AIROU (303) vendredi, à Cabourg. Voici ses impressions :

Patrick, quel regard portez-vous sur les dernières sorties de votre pensionnaire ?

Elle a fait la faute début mai à Cholet. Elle était déferrée des postérieurs et il y avait des portions de piste un peu fermes. J’aurais du lui laisser ses fers. En outre, elle avait contre elle de rendre la distance à des 5-ans de qualité. Ensuite, elle a bien fini à Meslay-du-Maine (ndlr, 5e). Sa sortie à Cherbourg est à oublier. Elle est moins à l’aise corde à gauche. Et, la dernière fois, à Durtal, elle s’est bien comportée, d’autant qu’elle devrait rendre la distance.

Quels seront ses principaux atouts ?

C’est une bonne droitière. La jument est en bonne forme. Elle n’est pas forcément compliquée à utiliser. Je me suis attaché les services d’un driver qui connaît parfaitement la piste de Cabourg.  Vendredi, elle fait face à un bon engagement au premier échelon. Elle aura ici contre elle d’affronter des 5-ans et des 6-ans mais je la pense capable de faire une bonne ligne droite. A mon avis, une place est dans ses cordes.