arjel

Réunions du Vendredi 17 septembre 2021 – Jour de Gloire pour GLORY ?

Il y en aura pour tous les gouts en ce vendredi 17 septembre 2011. Du Trot, en réunion principale, à Vincennes (R-1), de l’Obstacle, à Auteuil (R-3), du Plat à Chantilly (R-4) sans oublier un programme en semi-nocturne, à Pornichet-La Baule (R-5) avec des trotteurs en piste.

A Vincennes (R-1), dans l’épreuve d’ouverture, le Prix Alkmène (1ere course), la 5-ans GLORY MESLOISE devrait confirmer sa dernière victoire, celle acquise avec la manière, le mois dernier à Enghien. GABY DES MOYEUX, qui a conclu dans son sillage, courant juillet à La Capelle, conduira l’opposition, en compagnie de GLORIA VOLO, qui peut se targuer d’avoir devancé la première nommée, cet été à Enghien. Dans la rencontre suivante, le Prix Alfred Lefèvre (2e course), un match est attendu entre les 8-ans DIAMANT DE TREABAT, confirmé à ce niveau et 2e de cette course l’an dernier, et DYNAMITE MARCEAUX, plaisante lauréat du Prix de Londres, cet été à Enghien, où elle dominait notamment BOSTON TERRIE et EGAO JENILOU, lesquels seront également de la partie.

A Chantilly (R-4), dans la Prix de la Lorie (1ere course), RACLETTE et WELWAL, qui ont en commun d’avoir signé de séduisants débuts victorieux, et ce dans des lots bien composé, devraient s’expliquer pour la palme.

Le Quinté du jour

Restant sur trois succès, FALCAO DE CHENU pourrait bien en signer un quatrième dans le Prix Ophélia, quinté de ce vendredi, à Vincennes.

Gagnants

12 FALCAO DE CHENU : Ses trois dernières prestations publiques se sont soldées par autant de succès plaisants. Rien ne s’oppose ici à une confirmation.

Conseil de jeu : 20e G-P

7 FOSBURY : A l’instar de notre préféré, il a réalisé un été fructueux. Il retrouve ici Vincennes avec des ambitions.

Conseil de jeu : 5e P

Spéculatifs

16 DUC DU CHRISTAL : Il a pris la 4e placé d’une épreuve mieux composée, en début de mois à Vincennes. On garde.

10 COUCOU J’ARRIVE : Il fait face à un engagement favorable au premier échelon et sera pieds nus pour l’occasion. Méfiance.

Impasses

8 DIEGO VERNOIS : Il vient se se produire dans une course à réclamer. Pas facile d’y croire.

15 EKIANGO DE NILE : Il doit rendre la distance et reste ferré. Sans nous.

Les paris Quinté du jour

QuintéBase : 12. Champ réduit : 7-16-10-5-13-6-11
Duo7-10-12-16

Le chiffre du jour

4

GEGE DE FROMENTEL (611 – R-1 à Vincennes)

Il s’est produit à quatre reprises sous la selle. Résultat : Quatre victoires. Il débute à Vincennes avec de légitimes ambitions.

L’info du jour

GLORY MESLOISE (109 – R-1 à Vincennes)

Elle vient de prouver sa bonne forme en s’imposant à Enghien. C’est la plus riche de la course et elle n’affronte que ses contemporaines. Gare à elle dans le Prix Alkmène.

RACLETTE (102 – R-4 à Chantilly)

Cette 2-ans a laissé une excellente impression en débutant, s’adjugeant le toujours bien composé Prix des Marettes. Une confirmation est attendue dans le Prix de la Lorie.

Le Pro du jour

Jonathan Groizeau alignera DYNAMITE MARCEAUX (206) dans le Prix Alfred Lefèvre, mardi à Vincennes. Voici ses impressions.

Jonathan, quel regard portez-vous sur les dernières sorties de votre pensionnaire ?

La jument a bien gagné dans le Prix de Londres, cet été à Enghien. C’était une course visée. Elle a répondu présente. Ce jour-là, elle a animé la course et ne s’est jamais laissée approcher. Et, la dernière fois, à Vincennes, elle affrontait les meilleurs de la discipline, à savoir Clegs des Champs, Boss du Meleuc et Etonnant. En outre, c’était un parcours réduit. Elle s’est vite retrouvée prise de vitesse mais elle n’a pas démérité.

Quels seront ses principaux atouts, vendredi ?

La jument est confirmée sous la selle. Elle est en bonne forme. Elle a bien travaillé en vue de cette course. D’ailleurs, j’avais repéré cet engagement après sa victoire à Enghien. Elle évoluera sur un tracé de tenue à sa convenance. Elle retrouve des adversaires à sa portée. Elle a d’ailleurs dominé certains d’entre eux le mois dernier à Enghien. En outre, elle sera déferrée, contrairement à sa dernière sortie. J’ai des raisons d’y croire.