arjel

Réunions du Vendredi 17 juillet 2020 – Gare aux Dubois, père et fils…

L’hippodrome de Cabourg (R-1), théâtre de la réunion principale de ce vendredi 17 juillet 2020, propose un programme riche de huit courses, dont le toujours convoité Grand Prix de la Ville de Cabourg (3e course), support des paris à la carte. Dans le Prix Normandie Cabourg Pays d’Auge (5e course), le 4-ans GOODWOD devrait confirmer son récent succès, celui obtenu le 7 juillet, sur cet anneau normand. Son compagnon de couleurs et d’entraînement, GOOD FRIEND, lequel n’a pas les gains en rapport avec son potentiel, a également les moyens de jouer les premiers rôles, et ce en dépit de son rendement de distance.

Dans le Prix des Listères (7e course), EGLANTINE MOULVENT et ETOILE DE CHRISTAL, affichées première et deuxième d’une course de même facture, le 12 octobre sur le tracé qu’elles retrouvent ici, ont les moyens de jouer les premiers rôles.

Si Jean-Philippe Dubois sera à suivre à Cabourg, son fils Julien semble de son côté en mesure de s’illustrer sur l’hippodrome de Pornichet-la Baule (R-6). Il pourra en effet compter sur sa pensionnaire HIGHLAND DREAM, à créditer de séduisants débuts victorieux, fin juin à Rambouillet. Un succès qui ne devrait pas rester sans lendemain.

Le Quinté du jour

LOVER BOY est le moins argenté du Grand Prix de la Ville de Cabourg, quinté de ce vendredi. Or, il fait partie des plus doués. Dès lors, il aura notre préférence.

Gagnants

1 LOVER BOY : Son récent succès dans un quinté à Enghien plaide en sa faveur. Confirmé corde à droite, il ne devrait pas décevoir. Notre favori.

Conseil de jeu : 20e G-P

Spéculatifs

12 CANTIN DE L’ECLAIR : Il est invaincu en trois sorties sur cette piste et a remporté cette course en 2017. On garde.

3 CONFIDENCE : Il possède des réductions kilométriques dignes d’intérêt et son aptitude aux parcours corde à droite est avérée. Belle chance.

11 DREAMBREAKER : Il a prouvé qu’il fallait compter avec lui à ce niveau et ses derniers parcours à Vichy attestent de son bon degré de forme.

Impasses

10 COLT DES ESSARTS : Il reste ferré et doit rendre la distance. Une autre fois.

13 BALZAC DE L’ITON : Ce 9-ans n’aura pas une tâche aisée, ici, face à ses cadets. On écarte.

Les paris Quinté du jour

QuintéBase : 1. Champ réduit : 12-3-11-5-4-6-8
Couplé1-3-11-12

Le chiffre du jour

1’13 »2

EGLANTINE MOULVENT (707 – R-1 à Cabourg)

Elle retrouve le tracé de sa dernière victoire, celle obtenue le 12 octobre, et ce en 1’13 »2, soit le meilleur chrono du peloton sur le parcours. De quoi incliner à la confiance.

L’info du jour

GOODWOOD (514 – R-1 à Cabourg)

Il reste sur une victoire digne d’intérêt; de surcroît sur cette piste de Cabourg. De nouveau présenté déferré des postérieurs, il mérite crédit.

HIGHLAND DREAM (703 – R-6 à Pornichet)

Pour ses premiers pas publics, fin juin à Rambouillet, elle s’est imposée avec la manière. Une confirmation est attendue dans le Prix Sociétaires des Courses de Pornichet

Le Pro du jour

Installé dans la Manche, près du Mont-Saint-Michel, veillant à la destinée de quatre trotteurs, Louis Ernest Théault alignera DOUCHE CATZ (403), vendredi à Pornichet-La Baule (R-6). Rencontre.

Louis-Ernest, que pouvez-vous nous dire sur votre jument ?

La jument a toujours été à l’écurie. Elle était compliquée en début de carrière. Elle a du caractère et se montrait souvent fautive à l’attelé. On a procédé à différents réglages au fil du temps. Au travail, elle est docile. Elle a surtout tendance à stresser en course. Elle a gagné en sagesse au fil du temps même s’il faut toujours composer avec ses petits soucis de pieds. Comme elle est nerveuse, il lui est également arrivée de faire des coups de sang, ce qui a occasionné des périodes de repos forcé. Cela dit, elle nous a fait plaisir en s’imposant, la dernière fois aux Sables d’Olonne. Le chrono était bon. D’autant qu’elle effectuait une course de rentrée ce jour-là. Le départ n’est pas son point fort. Elle s’élance souvent lentement, mais elle sait faire un bon dernier kilomètre. Elle est dure à l’effort.

Quelles seront ses ambitions, vendredi ?

La jument est restée au mieux. Elle s’adapte à toutes les pistes. Elle est efficace été comme hiver. Elle sera ferrée de manière légère car avec ses pieds sensibles, il lui faut du confort. J’espère que son jockey pourra lui masquer l’effort jusqu’aux 500 derniers mètres. Elle est efficace de la sorte. Il n’y a pas trop de partants. Aussi, nous sommes confiants. A mon avis, elle a encore des gains à prendre…