arjel

Réunions du Vendredi 15 mars 2019 – AUBRION DU GERS, en guest-star !

Comme il l’avait fait l’an dernier, le champion AUBRION DU GERS effectuera sa course de rentrée dans le Prix de Cauvicourt (1ere course), à Caen, en ce vendredi 15 mars 2019. Lauréat d’ailleurs de la précédente édition cette course avant de réaliser une année 2018 exemplaire, riche de douze succès et un place de 2e en autant de prestations, le fils de Memphis du Rib a sans conteste les moyens de conserver son titre. Son entraîneur-driver Jean-Michel Bazire pourrait également se mettre en évidence au sulky du trotteur norvégien GHAZI B.R (4e course), aligné pieds nus pour ses débuts dans l’Hexagone. A suivre également en confiance DUSTY WOOD (3e course), au mieux, pieds nus et efficace sur la piste de Caen. En phase ascendante, son aînée BIONIKA tentera de l’inquiéter davantage, elle qui vient de conclure dans son sillage, en début de mois.

A Fontainebleau (R-2), le rentrant MY SWASHHBUCKLER ne surprendrait pas en s’adjugeant le Prix de Samoreau (2e course), a fortiori avec la décharge de Maryline Eon.

Quant à notre Pro du Jour, Vincent Seguin, il évoque es chances de ses deux partants, à Rouen-Mauquenchy (R-5).

Le Quinté du jour

En treize sorties l’an dernier, en 2018, AUBRION DU GERS a signé douze succès, engrangeant plus de 700.000 euros de gains. Il repart en campagne, à 9ans, et semble en mesure de conserver son titre dans le Prix de Cauvicourt, quinté de ce vendredi, à Caen.

Gagnants

1 AUBION DU GERS : Il figure actuellement parmi les meilleurs trotteurs de l’Hexagone. Pour sa 16e tentative dans un quinté, il devrait enregistrer une quatorzième victoire. L’épouvantail de la course !

Conseil de jeu : 20e  G/P

Spéculatifs

9 CHARLY DU NOYER : Il peut se targuer d’avoir remporté les Critérium des 3 et 4-ans. Après sa prestation infructueuse dans le Grand Prix d’Amérique, il trouve ici une belle occasion de refaire parler de lui.

4 CLIF DU POMMEREUX : Multiple placé de Groupes II, ce pensionnaire de Sylvain Roger n’a pas démérité récemment sur ce tracé, où il devait composer avec un rendement de distance. On garde.

14 COPERNIC DE PLAY : Onze des quatorze succès qui figurent sur sa carte de visite ont été acquis corde à droite. Déjà lauréat sur cette piste, il garde son mot à dire en dépit de son n° en seconde ligne derrière l’autostart.

Impasses

11 AUFERORA : Ele s’est montrée rapidement fautive pour sa rentrée à Vire. Bien que présentée pieds nus cette fois, sa tâche s’annonce compliquée.

13 VERSO DU JAAR : Son dernier podium a été obtenu dans une course à réclamer. Ici, face à ses cadets, son rôle devrait se limiter à celui de simple figurant.

Les paris Quinté du jour

QuintéBase : 1 Champ réduit : 9-4-14-8-7-6-5
Couplé1-4-9-14

Le chiffre du jour

57%

DUSTY WOOD (311 – R-1 à Caen)

Il affiche quatre succès en sept sorties sur cette piste, soit plus de 57% de réussite. En outre, il possède en 1’13 »6, la meilleure réduction kilométrique du peloton sur ce parcours, chrono établi le 9 mars. Première chance.

L’info du jour

AUBRION DU GERS (101 – R-1 à Caen)

Il est de loin le plus chevronné des quatorze candidats au Prix de Cauvicourt et n’a pas connu la défaite lors de ses onze dernières sorties publiques. Une base de jeu toute indiquée !

MY SWASHHBUCKLER (203 – R-2 à Fontainebleau)

S’il n’a pas gagné l’an dernier, il a pris une séduisante place de 3e dans le Prix de Chaudenay (Gr.II), début octobre à ParisLongchamp. Il semble en mesure d’effectuer une course de rentrée victorieuse dans le Prix de Samoreau.

Le Pro du jour

Vincent Seguin aligne deux partants, vendredi à Rouen-Mauquenchy (R-5). Rencontre.

Vincent, vous drivez tout d’abord CHANELLE DU PERCHE (217), Votre avis ?

C’est un jument sympa, pratique. Il faut juste éviter de la mettre dans le rouge au départ. La déferrage l’aide un peu. La jument est en forme. Elle reste d’ailleurs sur une série de places. Dans la foulée, elle fait face à un bon engagement. Elle sera de nouveau pieds nus. Je compte de nouveau sur elle, d’autant qu’elle adore la piste de Mauquenchy. A mon avis, sa place est à l’arrivée.

Un mot également sur son contemporain COTTON CLUB (514)….

Il vient de faire une rentrée honorable à Cherbourg. Il est sur la montante. Ici, on va lui demander de faire une bonne ligne droite. Il sera à suivre durant le printemps, notamment lorsqu’il sera déferré.