arjel

Réunions du Vendredi 15 mai 2020 – David Thomain, un driver à suivre en confiance

David Thomain devrait marquer de son empreinte la réunion programmée à Vincennes (R-1), en ce vendredi 15 mai 2020. Le professionnel normand dispose en effet de plusieurs bonnes cartes à jouer. Il pourra notamment compter sur les pensionnaires de son père Jean-Pierre Thomain, à savoir DIABLO D’HERFRAIE, qui retrouve le parcours de son dernier succès dans le quinté Prix En Selle pour nos Soignants (3e course), et ELLORA DU CEDRE, laquelle affronte un lot à sa portée dans le Prix Pollux (4e course), sans oublier le prometteur GUI D’ERABLE, aligné déferré des quatre pieds pour la première fois de sa carrière dans le Prix Abundantia (6e course). David Thomain ne surprendrait pas en s’adjugeant également la dernière course du programme, le Prix Diana (7e course), épreuve dans laquelle il sera associé à HELLO MY JOE, une pouliche d’avenir.

A Lyon-Parilly (R-2), dans le Prix Louis Saulnier (7e course), SALESMAN trouve une belle occasion d’ouvrir son palmarès. Attention également aux débuts dans cette course de IN SWOOP, un 3-ans qui est notamment engagé dans le Grand Prix de Paris. Un signe de qualité.

Le Quinté du jour

Support des paris à la carte, le Prix En Selle pour nos Soignants a réuni seize trotteurs d’âge. Vainqueur d’un quinté de même facture, en début d’année, sur ce tracé des 2.700 mètres, DIABLO D’HERFRAIE aura notre préférence.

Gagnants

9 DIABLO D’HERFRAIE : Il retrouve le parcours sur lequel il a fait sien un quinté, courant janvier. En outre, il sera pieds nus pour cet objectif. Notre favori.

Conseil de jeu : 10e G-P

4 DREAMER BOY : Il est confirmé et efficace non seulement dans les tournois de ce genre mais également à Vincennes. Sauf incident, sa place est à l’arrivée.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

7 DREAM : Il reste sur un probant succès enregistré début mars à Cordemais. Une confirmation est ici attendue.

3 CABERNET : Il possède en 1’13 »1 le meilleur chrono du peloton sur le tracé proposé, celui des 2.700m Grande Piste. On garde.

Impasses

12 BIJOU DE CARSI : Ce 9-ans n’aura pas une tâche aisée ici face à ses cadets. Sans nous.

13 BON GRAIN TIVOLI : Il n’a pas été revu depuis le mois de septembre. Une autre fois.

Les paris Quinté du jour

Quatrio9-4-7-3-14-6-16
Couplé3-4-7-9

Le chiffre du jour

60%

ELLORA DU CEDRE (414 – R-1 à Vincennes)

Elle s’est produite à cinq reprises déferrée des quatre pieds. Résultat : Deux victoires et une place de 2e, soit 60% de réussite sur le podium. Elle le sera dans le Prix Pollux. Gare à elle !

L’info du jour

GUI D’ERABLE (612 – R-1 à Vincennes)

Ce trotteur ménagé affiche sept podiums en douze courses courues et s’est déjà imposé sur le tracé proposé, cet hiver. Sa chance saute aux yeux dans le Prix Abundantia, d’autant qu’il sera déferré des quatre pieds pour la première fois de sa carrière.

SALESMAN (709 – R-2 à Lyon-Parilly)

Paré de la casaque des frères Wertheimer, ce 3-ans entraîné par André Fabre se déplace à Lyon avec la ferme intention d’y signer un premier succès. Une ambition à la hauteur de ses moyens.

Le Pro du jour

MONSIEUR CROCO (802) sera au départ du Prix Bedel (Listed-race), vendredi, à Lyon-Parilly (R-2). Voici les impressions de son mentor Yvonne Vollmer.

Yvonne, quel regard portez-vous sur la dernière prestation de votre protégé, dans le Prix du Conseil de Paris (Gr.II), courant octobre ?

Le cheval n’a pas été apprécié la piste. Le terrain était très pénible. Il se sort des pistes assouplies mais, ce jour-là, c’était vraiment trop lourd pour lui. Il n’avait pas son action habituelle.

Comment aborde-t’il cette course de rentrée ?

Le cheval a bien hiverné à l’écurie. Il a du travail. En outre, il court toujours bien sur sa fraîcheur.

On vous sent optimiste…

C’est un bon cheval. Je l’estime. Ses deux derniers parcours m’ont donné satisfaction. La distance ne sera pas un problème même si je le préfère sur 2.100 mètres. Sachez toutefois qu’il est préférable de le détendre à l’arrière. On va donc le monter parmi les derniers. Ensuite, il sait finir vite. Il a déjà gagné à Parilly. Il a des atouts. Ensuite, il aura une autre course de ce genre, à Lyon, puis pourrait être dirigé sur des épreuves du Défi du Galop.