arjel

Réunions du Vendredi 15 janvier 2021 – IBRA DU LOISIR, un coup franc bien placé !

La réunion principale de ce vendredi 15 janvier 2021 aura pour cadre l’hippodrome de Paris-Vincennes (R-1). Huit courses sont au programme.

Dans le Prix de Bollène (3e course), IBRA DU LOISIR ne surprendrait pas en ouvrant son palmarès. Il devrait se retrouver aux prises avec ICI C’EST PARIS, son tombeur, le 4 janvier à Vincennes, sur plus court, avec ISILDUR PAULOIS et IN THE TOP, affichés aux deux premières places d’une épreuve de même facture, le 16 décembre, épreuve dans laquelle ils devançaient notamment le précédent nommé.

En fin de réunion, dans le Prix de Castéra-Verduzan (8e course), GRANVILLAISE BLEUE devrait soigner ses statistiques sous la selle. GALAXIE D’HAVANE, facile lauréate, le 11 décembre, sur le parcours proposé, GLADYS DU CEDRE, à juger sur sa victoire obtenue courant octobre sur la petite piste, GINA DE TILOU, affichée 2e de ses deux dernières sorties dans la discipline, et GAZELLE DE RIVE, nouvelle venue au trot monté, restent à surveiller de près.

A Marseille-Vivaux (R-4), dans le Prix du Roi d’Espagne (5e course), le 6-ans MARIANAFOOT trouve une belle occasion de signer une nouvelle victoire, la neuvième de sa carrière. D’autant que son aptitude au sable est avérée.

Le Quinté du jour

GALIUS a défrayé la chronique hippique en remportant les douze premières courses de sa carrière avant de se classer 3e du Prix Octave Douesnel (Gr.II), le mois dernier, face aux meilleurs éléments de sa promotion.

Gagnants

13 GALIUS : Il s’est permis le luxe de remporter ses douze premières prestations publiques. Doué, il retrouve ici l’occasion de reprendre le cours de ses bons résultats. Notre favori.

Conseil de jeu : 15e G-P

8 GOUT BAROQUE : Il n’a jamais conclu plus loin que 3e lors de ses sept dernières sorties. En outre, il vient de se classer 2e sur le tracé proposé. Rien ne s’oppose à une confirmation de sa part.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

14 GONDOLE JENILOU : Certes, elle n’a plus passé le poteau en tête depuis le mois de septembre 2019. Or, elle compte 13 podiums et en 25 courses courues et vient de conclure 3e du Prix Jules Lepennetier. On garde.

15 GIMY DU POMMEREUX : Ce lauréat de Gr.III vient de manifester un regain de condition dans le Prix Jules Lepennetier. Faisant face à un bon engagement, il devrait répéter.

Impasses

2 GALDRIC D’ECHAL : Certes, il est en forme. Or, il se produira ici ferré. Une autre fois.

4 GEF DE PLAY : Il est plus confirmé et recommandable au trot monté. Cette course va permettre à son entourage de le maintenir en bonne condition en vue d’un futur objectif sous la selle.

11 GALACTIC : Ses dernières sorties n’inclinent guère à l’optimisme. Pas facile d’y croire.

Les paris Quinté du jour

Quinté13-8-14-15-16-7-6-10
Couplé8-13-14-15

Le chiffre du jour

82%

GRANVILLAISE BLEUE (810 – R-1 à Vincennes)

En onze sorties sous la selle, elle a signé neuf podiums (soit près de 82% de réussite). En outre, elle possède en 1’14 »3, le meilleur chrono du peloton sur le tracé proposé. De quoi incliner à la confiance dans le Prix de Castera-Verduzan.

L’info du jour

IBRA DU LOISIR (308 – R-1 à Vincennes)

Il a mieux couru que ne l’indique sa disqualification enregistrée en débutant, courant novembre, à Angers. Encourageant 2e depuis à Vincennes, il ne devrait pas être loin de la vérité dans le Prix de Bollène.

MARIANAFOOT (505 – R-4 à Marseille-Vivaux)

Il compte huit succès en quinze courses courues, dont deux victoires acquises au niveau Listed, sur la P.S.F de Deauville. Son entraîneur lui a trouvé un engagement de choix dans le Prix du Roi d’Espagne. Un sérieux candidat au succès.

Le Pro du jour

Le 3-ans IN RED (706) sera au départ du Prix Ramsès, vendredi, à Vincennes (R-1). Voici les impressions de son driver Arnaud Chavatte.

Arnaud, qu’avez-vous pensé des premiers pas publics de votre partenaire ?

Le poulain m’a beaucoup plu pour sa première course, début novembre à Nantes. D’autant que le lot me semblait bien composé. Ensuite, à Chartres, il a confirmé (ndlr, 2e le 4/12), et ce après avoir perdu du terrain sur une faute au départ. Il m’a laissé une belle impression ce jour-là. Et, la dernière fois, pour ses débuts à Vincennes, il s’est rapidement retrouvé à l’arrière-garde et il lui était difficile de revenir. Je me suis efforcé de lui apprendre à courir dans les autres.

Comment abordez-vous cette rencontre ?

A mon avis, il a le potentiel pour se mettre en évidence à ce niveau. Hélas, il lui manque la sagesse, notamment au départ. Mais, pas d’inquiétude, cela va venir au fil des courses. Vendredi, il va découvrir l’autostart. Il faut voir comment il s’y adapte, mais, s’il s’élance sur la bonne jambe, je ne serais pas étonné de le voir à l’arrivée.