arjel

Réunions du Vendredi 14 septembre 2018 – CASIMIR n’est pas là pour amuser la galerie…

Nouveau quinté en nocturne, à Vincennes (R-1), en ce vendredi 14 septembre 2018. Très facile lauréat, le week-end dernier, à Argentan, CASIMIR DE SURVIE (2e course) s’y présente avec de solides ambitions. A suivre également au cours de cette nocturne dans le temple du trot la prestation du 4-ans ECLAT DU BUISSON (3e course), de retour à Vincennes après avoir s’être fait remarqué à diverses reprises, en province.

A Salon-de-Provence (R-3), l’écurie de Jean-Claude Rouget devrait se mettre en évidence en début de réunion avec NORMANDY DELA VEGA (1ere course), jugé digne de débuter dans le bien composé Prix de Crevecoeur, cet été à Deauville, et avec LIDENA (2e course), pouliche à l’évidence perfectible.

Quant à notre Pro du Jour, Cédric Terry, il nous parle de ses partants, à Toulouse (R-5).

Le Quinté du jour

CASIMIR DE SURVIE s’est imposé avec désinvolture, pas plus tard que dimanche dernier, à Argentan. Preuve de sa bonne condition physique. Aussi, il sera présent vendredi à Vincennes avec la ferme intention de remporter son premier quinté+.

Gagnants

12 CASIMIR DE SURVIE : Il se présente au départ de cette course en pleine possession de ses moyens, comme en témoigne son récent succès. Déjà vainqueur à Vincennes, il y revient avec de légitimes ambitions.

Conseil de jeu : 15e G/P

14 VICOMTE DE CORVEIL : Il est confirmé dans les quintés (une victoire et trois places en six tentatives) et évoluera pieds nus pour cet objectif. Obligé d’y croire !

Conseil de jeu : 15e P

Spéculatifs

15 CYRIEL D’ATOM : Certes, il effectue une course de rentrée et doit rendre la distance. Or, il possède la meilleure réduction kilométrique du peloton sur le tracé proposé. On garde.

9 BALZAC : La sagesse ne fait pas partie de ses principales qualités mais il a nettement dominé notre préféré, courant mai à Cherbourg. Méfiance !

Impasses

2 AU NID DE GASSARD : Longtemps tenu écarté de la compétition l’an dernier, il tarde à recouvrer ses meilleures sensations. Tâche compliquée.

8 ATUS PICKEN : Il manque de références à Vincennes et semble ici s’attaquer à plus fort que lui. Sans nous.

Les paris Quinté du jour

Quinté12-14-15-9-3-6-11
Couplé9-12-14-15

Le chiffre du jour

54%

ECLAT DU BUISSON (311 – R-1 à Vincennes)

Ce trotteur ménagé affiche déjà six succès en onze courses disputées, soit plus de 54% de réussite à la « gagne ». Gare à lui dans le Prix Massalia.

L’info du jour

NORMANDY DELA VEGA (103 – R-3 à Salon-de-Provence)

Il s’est classé 6e du toujours convoité Prix de Crevecoeur, le mois dernier à Deauvile. Les trois premiers de cette course ont confirmé depuis, à l’instar du lauréat Anodor, qui vient de s’adjuger le Prix des Chênes (Gr.III). Il ne devrait pas taper loin…

BOSSEUSE RUSH (104 – R-5 à Toulouse)

Elle vient d’aligner trois succès consécutifs. C’est une excellente droitière. Elle évoluera pieds nus et fait face à un engagement en or. Autant d’atouts qui la désignent comme un solide point d’appui.

Le Pro du jour

Cédric Terry sera présent vendredi à Toulouse (R-5) avec plusieurs partants de l’écurie familiale. Rencontre.

Cédric, vous serez tout d’abord au sulky du 4-ans EDDY DU VIVIER (405). Votre avis ?

C’est un bon cheval. Il a gagné trois courses l’an dernier. On a donc pris notre temps avec lui. Il manquait de force et on a préféré le préserver lors du second semestre 2017. Le cheval a eu besoin de quelques parcours pour retrouver son bon niveau. C’est désormais chose faite. Il a remporté deux courses le mois dernier, à Royan et Grenade. Le cheval est resté au top. Vendredi, il part en tête. C’est un bon engagement. Certes, il y a des clients sérieux au second échelon, notamment les « Prat » mais le mien me semble capable de conclure sur le podium. Je compte sur lui. D’autant qu’il est gentil, maniable, et court sans artifice.

Un mot également sur les deux 4-ans présentes dans la dernière course du programme.

EUPHORIE (708) est taillée pour aller sous la selle. Elle était un peu défraichie le mois dernier. Elle a rechargé les batteries depuis. Elle n’a pas de marge et évolue dans sa catégorie. Ici, elle peut rentrer aux balances. ETINCELLE PICARDE (715) est d’une valeur équivalente. Elle n’a pas de marge non plus mais elle est très brave. Elle est barrée pour les premières places mais une allocation peut lui revenir.