arjel

Réunions du Vendredi 12 juillet 2019 – BAYOUN, un titre à conserver !

Programme chargé en ce vendredi 12 juillet 2019, avec pas moins de sept réunions Premium, dont quatre disputées dans l’Hexagone.

A Cabourg (R-1), en marge du quinté Prix du Sap (3e course), un match est attendu dans le Prix de Domfront (6e course), entre les prometteurs GOOD FRIDAY et sa contemporaine GRANNY QUICK, lesquels ont en commun de rester sur deux probants succès. Il convient également de leur opposer GIMY DU POMMEREUX, irréprochable depuis ses premiers pas et autoritaire vainqueur, le mois dernier à Saint-Brieuc.

A La Teste (R-5), SALMA NOUR GRINE peut s’adjuger le Prix Razzia III (1ere course). Pour parvenir à ses fins, il lui faudra surtout se défaire des compagnes d’entraînement RYME AL CHAM et UM TAJ. Avis aux amateurs de trios… De son côté, AMYR DU SOLEIL devrait confirmer ses bons débuts toulousains dans le Prix Tidjani (2e course). Quant à BAYOUN, il ne surprendrait pas en conservant son titre dans le Grand Prix de La Teste-de-Buch (5e course).

Le Quinté du jour

Déjà vainqueur d’un quinté, courant février, à Vincennes, BRAQUO tentera d’en épingler un deuxième dans le Prix du Sap, vendredi, à Cabourg.

Gagnants

14 BRAQUO : Il a prouvé qu’il fallait compter avec lui dans les tournois de ce genre, et évoluera pieds nus contrairement à ses deux dernières sorties. Première chance.

Conseil de jeu : 15e P

15 CARIOCA DE LOU : La sagesse ne fait pas partie de ses principales qualités. Or, il vaut un lot de ce genre et reste sur une victoire à Enghien. Obligé d’y croire !

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

6 CAPORAL LA BORIE : Il vient se signer deux succès sur des pistes en herbe. Il semble en mesure de les confirmer dans ce lot.

8 COUP CHANCEUX : Sa régularité, sa forme actuelle, la qualité de son engagement au premier échelon et la drive d’Eric Raffin lui vaudront de logiques supporters.

Impasses

2 BARAKA DE MONCHEL : Elle reste sur une série de disqualifications. Peu emballant.

7 CARAT DE CHAHAINS : Ses trois prestations du mois de juin n’inclinent guère à l’optimisme. Sans nous.

Les paris Quinté du jour

Quinté14-15-6-8-16-4-1-13
Couplé6-8-14-15

Le chiffre du jour

45%

EMILIANO ZAPATA (508 – R-4 à Saint-Malo)

Ce 5-ans compte cinq victoires en onze courses courues, soit plus de 45% de réussite. Il peut combler une nouvelle partie de son retard de gains dans le Prix Ourasi.

L’info du jour

GOOD FRIDAY (611 – R-1 à Cabourg)

Il reste sur deux probants succès, le dernier en date ayant été obtenu avec désinvolture, le 2 juillet sur cette piste. La passe de trois est envisagée !

BAYOUN (501 – R-5 à La Teste)

Il n’a jamais terminé plus loin que 4e depuis ses débuts, affichant même seize podiums, dont onze succès en dix-huit courses courues. Il a les moyens de conserver son titre dans le Grand Prix de La Teste-de-Buch.

Le Pro du jour

Alexandre de Jésus aura deux partants, vendredi, l’un à Cabourg (R-1), l’autre à Saint-Malo. Il nous en parle :

GENTLEMAN D’ALESA (706-R-1) sera en piste à Cabourg. Votre avis, Alexandre ?

Il a souvent été disqualifié mais il n’est pas compliqué. Il reste juste bébé et a besoin d’apprendre son métier.  Il faut qu’il se façonne. Je l’estime. Il avait été bien qualifié, en 1’17 ». A noter qu’il est plus à l’aise corde à droite. Il a de l’avenir. Nous prenons notre temps avec lui. Il sait démarrer vite et peut aller devant si nécessaire.  Je pars confiant. Je me suis attaché les services de Gabriele Gelormini. Il m’a dit qu’il fallait redouter Gino du Derby (709), qui vient de bien gagner à Bernay, même si selon lui ce dernier est davantage un cheval d’herbe. Selon lui, on a une première chance. De mon côté, je me méfie de Gueliz (711) et de Gold You d’Evel (703), même s’il est sans doute plus efficace départ lancé.

Un mot également sur GALION (107 – R-4), lequel se produira à Saint-Malo…

C’est le meilleur de mes « G ». Il vaut mieux que ne l’indiquent ses performances. On s’est rendu compte qu’il   a souffert d’un virus, comme plusieurs de mes protégés. Depuis, un mois et demi, ils reviennent bien. En outre, je me suis aperçu qu’il faisait de l’asthme, connaissait des problèmes pulmonaires et était sujet aux allergies. En classe pure, il peut rendre la distance à Gentleman d’Alesa. C’est le plus décevant et aussi le plus doué de mon 3-ans. On a modifié la façon de l’entraîner et son environnement. Sa course de rentrée, fin juin à Bernay, était correcte. Il va progresser sur cette sortie. Il a les moyens de se mettre en évidence.

Il nous parle également de EXTRA DU CHATELET 

Il a bien travaillé cet hiver. Il a été volontairement arrêté  après sa victoire du mois de mars, à Enghien. Il va faire sa rentrée en octobre, en province, avant d’être orienté sur Vincennes, cet hiver.