arjel

Réunions du Vendredi 11 mai 2018 – Plusieurs rachats attendus…

En attendant la nocturne de ce vendredi 11 mai 2018 à Vincennes (R-1), au cours de laquelle DON DIEGO GWEN (1ere course) aura à cœur de faire oublier son récent échec enregistré à Enghien, la douée mais délicate DESTINY JIEL (1ere course) a les moyens de refaire parler d’elle à La Capelle (R-3). Même constat pour CHISTOU D’IRATY (2e course), à Toulouse (R-6), à ne surtout pas condamner hâtivement sur sa dernière disqualification à Cordemais.

Le Quinté du jour

Entraîneur-driver lauréat du quinté de vendredi dernier à Vincennes, au sulky de Azur des Caillons, Matthieu Abrivard semble en mesure de faire aussi bien dans ce lui de ce vendredi 11 mai. Il pourra en effet compter sur ARDENTE DU CLOS, présentée pieds nus pour cet objectif.

Gagnants

4 ARDENTE DU CLOS : Elle compte une victoire et sept places en 13 quintés courus, a des références à faire valoir sur ce tracé et évoluera déferrée pour cet objectif. Obligé d’y croire !

Conseil de jeu : 10e G/P

5 KING SIR KIR : Il vient d’aligner trois podiums consécutifs et a hérité d’un bon numéro derrière les ailes de l’autostart. Candidat aux premières places.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

1 LOVER FACE : Il est toujours performant à 10-ans, comme en atteste son chrono du 7 avril sur ce tracé (1’11 »2).

11 AHRIMA TURGOT : Elle a couru trois quintés depuis le début de l’année. Résultat : Trois podiums. Une confirmation est ici attendue.

Impasses

10 A PRIORI : Il est plus confirmée sur les parcours de tenue et est désormais plus recommandable sous la selle.

16 VEDETTE AMERICAINE : Elle reste sur plusieurs échecs et n’est pas bien située en deuxième ligne, derrière l’autostart.

Les paris Quinté du jour

QuatrioBases : 4-5-1 Champ réduit : 11-6-2-3-13-9
Duo 41-4-5

Le chiffre du jour

50%

CHISTOU D’IRATY (209 – R-6 à Toulouse)

En dix-huit sorties corde à droite, il a signé neuf succès (soit 50% de réussite à la gagne) et pris de nombreuses places. Fautif en dernier lieu à Cordemais, il trouve ici l’occasion de se racheter…

L’info du jour

DON DIEGO GWEN (109 – R-1 à Vincennes)

Il vaut mieux que ne l’indique sa dernière prestation à Enghien et trouve ici l’occasion d’en apporter la preuve…

ELEAZAR D’ALOUETTE (514 – R-3 à La Capelle)

En phase ascendante, bien engagé au plafond des gains, et présenté déferré des quatre pieds pour la première fois, il s’annonce redoutable.

Le Pro du jour

Journée chargée pour Francisco Criado, en ce vendredi 11 mai. Veillant à la destinée de 25 trotteurs, il délègue en effet six partants, et ce sur trois hippodromes différents. Il nous en parle…

Francisco, vous présentez quatre partants à La Capelle (R-3). Que pouvez-vous nous en apprendre ?

DIAMANT FORGION (113) reste sur une série de bons résultats. Il est resté en bonne forme. L’engagement est intéressant. Il apprécie les pistes sélectives. Il est dur à l’effort. Je compte de nouveau sur lui. A mon avis, il a une toute première chance. D’autant qu’il s’entend très bien avec sa jeune partenaire. Ce sera en revanche plus compliqué pour CRUNCH DES BROUETS (202). Son jeune driver manque de métier. On va le courir à l’économie. FILOU DE SUCE (403) a très bien couru en début de mois à Laon, sous la selle. Il est aussi performant au sulky. A mon avis, une 4e-5e place est dans ses cordes. DALMYRE (911) n’était pas bien l’été dernier. Elle a donc été arrêtée et recouvre ses sensations. Elle progresse avec le temps. Elle a été présentée au trot monté pour la façonner mais elle est capable de belles choses à l’attelé. Elle vaut mieux que ne l’indiquent ses dernières sorties. Selon moi, elle a un bon été à faire.

FURIOSO DREAM (508 – R-6) sera lui en piste à Toulouse. Votre avis ?

Il reste très compliqué. Il était d’ailleurs fou en début de carrière. On a mis du temps avant de réussir à l’atteler mais il a de la qualité. Il devrait avoir plus de 30.000 euros de gains. S’il est sage, il a sa place à l’arrivée.

Un mot également sur CAPTAIN LYL (106 – R-1), qui sera à Vincennes…

Le cheval devenait trop « chaud » et compliqué. Il a été castré. Il est devenu plus simple mais il n’est pas encore à 100%. Il lui faut encore un peu de temps. Ici, cela risque d’être compliqué. Il sera à suivre cet été, à l’attelé, en province, où il affrontera ses aînés.