arjel

Réunions du Samedi 9 mai 2020 – GANGA BAE revancharde…

Il ne faut pas s’y tromper. C’est un plateau de qualité qui est proposé aux passionnés de trot, en ce samedi 9 mai 2020, sur l’hippodrome de Aby (R-1). Si plusieurs lauréats de Grs.I seront en effet sur les rangs, notamment dans le Prix Douce Rebelle (11e course), course retenue pour le quinté et ses dérivés, d’autres sont sans conteste appeler à se distinguer au plus haut niveau.

Dans le Prix Dream Life (7e course), l’estimée GANGA BAE semble en mesure de renouer avec la victoire. Pour parvenir à ses fins, il lui faudra notamment dominer TONIQUE, laquelle vient de la devancer, le 24 avril, de surcroît sur le tracé proposé, et DONTLOOSEALLMONEY, qui reste elle aussi sur une probante victoire sur ce parcours, sans oublier les compagnes d’entraînement DIANA ZET, en phase ascendante, et ALASKA KRONOS, qui n’a pas connu la défaite en trois sorties depuis le début de l’année.

Dans le Prix Douloureuse (10e course), nous aurons le plaisir de revoir en piste l’irréprochable BILLIE DE MONTFORT. Confirmée et efficace au plus haut niveau, et ce depuis son plus jeune âge, la pensionnaire de Sébastien Guarato devrait une nouvelle fois mettre son coeur sur la piste. A la faveur d’un bon parcours caché, comme elle les apprécie, elle devrait donner une bonne réplique à CYBER LANE, lequel vient de la devancer dans le Paralympiatravet -Olympiatravat (Gr.I), récemment sur cet anneau. Attention également à COKSTILE, véritable spécialiste du mile.

Le Quinté du jour

Quinté sur l’hippodrome de Aby, à Goteborg, en ce samedi avec le Prix Douce Rebelle (10e course). Cette compétition a réuni des 4-ans, certains d’entre eux ayant déjà eu l’occasion de s’illustrer au plus haut niveau. A commencer par POWER, lauréat de Gr.I, fin septembre à Solvalla.

Gagnants

4 POWER : Il compte 14 podiums, dont neuf succès, en 17 courses courues, et a fourni le plaisant vainqueur d’un Gr.I, fin septembre à Solvalla. Ayant hérité d’un bon numéro derrière les ailes de l’autostart, il fait partie des choix prioritaires de la course.

Conseil de jeu : 15e P

2 AETOS KRONOS : Il s’est permis le luxe de remporter trois Grs.I l’an dernier. D’autre part, il vient d’effectuer une course de rentrée victorieuse sur ce parcours. Obligé d’y croire.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

3 CLICK BAIT : Il collectionne les bons résultats depuis plusieurs mois et vient de s’imposer, le 24 avril, sur ce la tracé proposé, dominant trois de ses rivaux du jour, dont Power. On garde.

5 GREEN MANALISHI : Il s’est frotté à l’élite de sa promotion, aux Etats-Unis, et pour sa course de rentrée, il vient de donner une bonne réplique à l’estimé Aetos Kronos. Une confirmation est ici attendue.

Impasses

12 TABASCO C.D. : Il n’a pas de marge de manoeuvre face à de tels rivaux et devra composer avec un n° en seconde ligne derrière les ailes de l’autostart. Sans nous.

Les paris Quinté du jour

QuintéBases :4-2. Champ réduit : 3-5-7-1-6-11
Couplé2-3-4-5

Le chiffre du jour

65

BILLIE DE MONTFORT (1001 – R-1 à Aby)

65, tel est le nombre de podiums enregistrés par BILLIE DE MONTFORT, et ce en 104 courses courues. Récente 3e sur cette piste d’Aby, dans le bien composé Paralympiatravet -Olympiatravat (Gr.I), cette pensionnaire de Sébastien Guarato devrait une nouvelle fois répondre présente.

L’info du jour

GANGA BAE (706 – R-1 à Aby)

Cette pensionnaire de Stefan Melander affiche sept succès en treize courses courues, dont celui obtenu dans un Gr.I, courant novembre à Eskiltuna. Dès lors, il faudra compter sérieusement avec elle.

ETENCLIN (309 – R-4 à Wolvega)

Ce fils de Jag de Bellouet compte cinq victoires en six sorties sur cette piste, pour la plupart acquises avec  désinvolture. Il a de la marge et s’annonce difficile à devancer dans le Prix Ready Cash.

Le Pro du jour

Surnommé « Tarzan », Stefan Mélander fait partie des entraîneurs incontournables, en Suède. Portrait.

Stefan Mélander – Né en novembre 1957, en Suède.

S’il s’est régulièrement illustré au plus haut niveau, chez lui, en Suède, ayant notamment remporté deux éditions de l’Elitloppet, notamment avec Iceland et Nuncio, Stefan Melander s’est également mis en évidence en Europe. En atteste notamment son succès dans le Prix d’Amérique 2006, avec Gigant Neo. Basé près de Stockholm, il délèguera dix partants, samedi, à Aby, avec -a priori – plusieurs bonnes cartes à jouer.

Ses meilleures chances de la réunion :

SECONDARY STALL (412), GANGA BAE (706) et GREEN MANALISHI (1105).