arjel

Réunions du Samedi 7 novembre 2020 – Série en cours pour BIG FIVE

Le Galop est à l’honneur en ce samedi 7 novembre 2020. Si le réunion principale aura pour cadre l’hippodrome de Saint-Cloud (R-1), ceux de Bordeaux-Le Bouscat (R-2) et de Marseille-Vivaux (R-4) proposeront également un programme réservé aux galopeurs. Quant au amoureux du Trot, ils se pencheront sur la réunion de Chartres (R-3).

A Saint-Cloud (R-1), BIG FIVE fera l’objet de nombreuses attentions dans le Prix Gay Mecene (1ere course). Probant lauréat de ses deux premières sorties publiques, la dernière en date ayant été obtenue avec désinvolture, en terrain lourd, le mois dernier à Compiègne, ce pensionnaire de Françis-Henri Graffard semble en mesure de préserver son invincibilité. Il devra toutefois redouter OLYMPIE, laquelle peut se targuer d’avoir signé trois succès lors de ses quatre dernières prestations publiques.

A Chartres (R-3), dans le Prix PMU le Triangle (5e course), la victoire devrait se jouer entre GINAI DES EPINES, qui reste sur une convaincante série de quatre podiums consécutifs, et GIBOULEE DE MARS, laquelle s’est imposée pour sa dernière sortie, le 16 octobre, de surcroît sur le tracé proposé. A l’évidence perfectible, GORDON MIJACK peut compléter le podium.

Le Quinté du jour

Quadruple vainqueur de quintés, VILARO ne surprendrait pas en y décrochant un cinquième dans le Prix de la Vallée de Chevreuse, quinté de ce samedi, à Saint-Cloud.

Gagnants

1 VILARO : Ce 7-ans n’a plus à faire ses preuves en pareille société, affichant quatre succès et onze places en 25 quintés courus. Ici, pour son retour sur 2.000 mètres, il devrait répéter. D’autant qu’il a prouvé son aptitude aux pistes humides.

Conseil de jeu  : 10e G-P

3 LA ROSELIERE : Elle retrouve la distance des 2.000 mètres, celle qui lui a permis de faire sien le quinté Prix Roland Fougedoire, fin septembre à Fontainebleau, où elle dominait trois de ses rivaux du jour. Belle chance.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

5 CRESSIDA : En quatre sorties à Saint-Cloud, elle a signé quatre podiums. Confirmée à ce niveau et ne manquant pas de références en terrain lourd, elle mérite une mention favorable.

8 MOONLIGHT SYMPHONY : Elle vient de conclure dans le sillage de notre favori, se classant sixième du Prix de la Galerie des Batailles, le 10 octobre, en terrain lourd, à Chantilly. Confirmation attendue.

Impasses

9 SA SAL : Il vient d’échouer dans un handicap, à Lyon-Parilly. Pas facile d’y croire.

13 TRENTINO : En six sorties dans les quintés, son meilleur classement a été une 5e place. Sans nous.

Les paris Quinté du jour

Quinté1-3-5-8-14-2-10-4
Couplé1-3-5-8

Le chiffre du jour

11

DIANE DU PALAIS (115 – R-1 à Chartres)

Onze, tel est le nombre de succès obtenus par cette jument depuis la sortie du confinement, courant mars. Confirmée dans les tournois de ce genre, ceux réservés aux drivers amateurs, elle tentera d’améliorer ce score dans le Prix la Mavelynière.

L’info du jour

BIG FIVE (101 – R-1 à Saint-Cloud)

Il n’a pas connu la défaite en deux sorties publiques. Vu le style de ses succès, une confirmation est attendue dans le Prix Gay Mecene.

GINAI DES EPINES (505 – R-3 à Chartres)

Ses quatre dernières sorties se sont soldées par autant de podiums. Confié aux bons soins de Eric Raffin, il trouve une belle occasion de renouer avec le succès dans le Prix PMU le Triangle.

Le Pro du jour

EASTERN PROMISE (410) sera en piste, samedi à Bordeaux-Le Bouscat (R-2). Voici les impressions de son entraîneur Thierry Poché :

Thierry,  que pouvez-vous nous apprendre sur votre jument ?

La jument est revenue en belle condition après avoir été soignée début octobre. Je n’ai donc pas été surpris de sa récente 2e place car au travail, elle approchait de son meilleur niveau.

Quels seront ses principaux atouts ?

Elle est restée bien. D’autre part, elle adore le lourd. C’est une jument de début et de fin de saison. Elle se retrouve bien située sur l’échelle des poids. Elle est efficace de 1.800 à 2.000mètres, voire à 2.100 mètres. Son numéro dans les stalles est relativement favorable. Je vais demander à son jockey de la monter derrière les leaders. Il faut également qu’elle « tire », qu’elle soit allante, dans un parcours car elle n’aime pas trop être débordée de « train ». Comme la dernière fois, je le pense capable de conclure sur le podium de cette course. S’il venait à pleuvoir, ses chances seraient renforcées…