arjel

Réunions du Samedi 7 décembre 2019 – En état de GRACE…

Deux Grs.II, l’un au monté, pour les 3-ans, l’autre à l’attelé, pour les 4-ans, tiendront le haut de l’affiche, en ce samedi 7 décembre sur l’hippodrome de Vincennes (R-1).

Dans le Prix Raoul Ballière (Gr.II – 1ere course), GRACE DE FAEL devrait confirmer son succès désinvolte obtenu dans le récent Prix Urgent (Gr.III), le 28 novembre. Si elle retrouvera sur son chemin, GLADYS DES PLAINES et GANGSTER DU WALLON, ses dauphins ce jour-là, elle devra redouter GEE, qui retrouve le tracé, celui des 2.175 mètres, sur lequel elle s’est adjugée le Prix de Basly, début septembre.

Un peu plus de trente minutes plus tard, dans le Prix Octave Douesnel (Gr.II – 2e course), FACE TIME BOURBON devrait conforter sa place dans le fauteuil de chef de file de sa promotion, celle des 4-ans. L’opposition sera emmenée par FALCAO DE LAURMA, et FRISBEE D’AM, lesquels ont formé le couplé gagnant du du dernier Critérium des 4-ans (Gr.I), début mai, et par FAKIR DU LORAULT, récent vainqueur du Prix de Chenonceaux (Gr.III).

De son côté, l’hippodrome de Pau (R-3) lance son meeting. L’occasion de revoir en piste plusieurs des protagonistes de l’hiver dernier, à savoir UROQUOIS et PARC MONCEAU, respectivement affichés 1er et 2e du Grand Cross de Pau – Prix Gaston de Bataille (Listed Race) sans oublier le rentrant FORTHING, lequel n’a pas connu la défaite en quatre sorties, l’hiver dernier sur les obstacles palois. Il a les moyens de conserver son titre dans le Prix Comte de Saint-Cricq (5e course).

Le Quinté du jour

Le Prix d’Hautefort, quinté de ce samedi, à Vincennes, s’offre aux trotteurs d’âge, ceux de 7-ans et au-dessus. Récent vainqueur d’un quinté, à Vincennes, BRYSSEL devrait logiquement confirmer, et ce en dépit d’un numéro en dehors derrière l’autostart.

Gagnants

9 BRYSSEL : Il s’est produit à sept reprises à Vincennes. Résultat : Six podiums, dont trois succès. Au mieux, et déjà vainqueur sur ce tracé, à pareille époque l’an dernier, il présente de solides garanties.

Conseil de jeu : 15e G-P

5 CANULAR : En six sorties dans les quintés, il a enregistré deux succès et trois places. Preuve de son efficacité à ce niveau. Confirmé avec ce mode de départ et bien situé derrière la voiture, il mérite crédit.

Conseil de jeu : 15e P

Spéculatifs

13 CALIU DES BOSC : Il vient de signer deux succès consécutifs, le dernier en date obtenu sur ce tracé. En dépit de son numéro en seconde ligne derrière l’autostart, il peut donner du fil à retordre aux deux premiers nommés.

3 ALTIUS FORTIS : Jugé sur sa place de 3e obtenue dans un quinté, courant octobre, à Enghien, il peut venir brouiller les cartes dans ce lot.

Impasses

8 VARCOROSO : Seul 10-ans au départ de cette course, il n’aura pas une tâche aisée face à ses cadets.

14 CLYDE DE LA ROCHE : Il est plus confirmé sur les parcours de tenue. Pas facile d’y croire ici.

Les paris Quinté du jour

QuatrioBases : 9-5. Champ réduit : 13-3-4-2-1-10
Duo 45-9-13

Le chiffre du jour

87.5%

GRACE DE FAEL (109 – R-1 à Vincennes)

Elle affiche sept succès en huit sorties sous la selle (soit 87.5% de réussite), le dernier en date ayant été acquis avec de la marge, dans le récent Prix Urgent. Une confirmation est ici attendue.

L’info du jour

FACE TIME BOURBON (210 – R-1 à Vincennes)

C’est le chef de file de sa promotion. Il s’est notamment adjugé le Critérium des 3-ans (Gr.I), l’hiver dernier, le Prix de Sélection (Gr.I), début mars, et le Grand Prix de l’U.E.T (Gr.I), courant octobre. Présenté pieds nus, il s’annonce redoutable dans le Prix Octave Douesnel.

FORTHING (501 – R-3 à Pau)

Certes, il n’a pas été revu depuis le 3 février. Or,  c’est un spécialiste de l’anneau cagnois. D’ailleurs, il n’a pas connu la défaite en quatre prestations, l’hiver dernier sur cette piste. Dès lors, il ne faudrait pas être surpris de le voir conserver son titre dans le Prix Comte de Saint-Cricq.

Le Pro du jour

FAKIR DU VALLON (816) est le plus argenté des seize candidats au Prix de Limermont, samedi, à Vincennes (R-1). Son entraîneur Philippe Ternisien nous en parle :

Philippe, que pouvez-vous nous dire sur votre pensionnaire ?

C’est le propre frère d’Elvis du Vallon. Il manquait de force au début. En outre, il a souffert de la maladie de Lyme, en début d’année de 3-ans. Il a donc été retardé. Sachez que le cheval est en plein boum en ce moment. Il s’améliore et je ne connais pas trop ses limites. Il a bien gagné le mois dernier à Caen. Et, la dernière fois, il a été retardé par une faute au départ. Il n’a pas eu la partie facile ensuite en étant contraint de progresser le nez au vent mais il n’a pas démérité. Sachez qu’il sait partir vite mais je préfère lorsqu’il peut bénéficier d’un parcours caché car il aurait tendance à « tirer ». ll tourne corde à droite comme à gauche. L’engagement est bon. Il sera pieds nus. On va essayer d’en tirer profit. Sachez qu’ensuite, il pourrait être dirigé sous la selle.