arjel

Réunions du Samedi 6 juillet 2019 – CLEANGAME, c’est propre, c’est net !

Direction l’hippodrome d’Enghien (R-1) pour la réunion principale de ce samedi 6 juillet 2019, avec un programme riche de neuf épreuves. Platonique 4e du récent Prix du Président de la République (Gr.I), à l’occasion de ses débuts sous la selle, FAWLEY BUISSONAY s’annonce redoutable dans le Prix d’Armentières (2e course).

A Nantes (R-3), le 2-ans CHILL CHAINNIGH semble en mesure d’ouvrir son palmarès dans Prix de Fauchelevent (1ere course), d’autant qu’il vient de faire l’arrivée sur le tracé proposé. Dans le Derby de l’Ouest (5e course), les 3-ans, VERIMLI, invaincu en deux courses courues; PRINCESS MATHILDE, sa dauphine le 4 juin sur ce parcours nantais, et YOUMNA, lequel collectionne les places de 2e depuis ses débuts, devraient s’expliquer pour le podium.

A Vichy (R-5), l’entraînement de Jean-Michel Bazire devrait logiquement dominer le Prix du Conseil Municipal (Gr.II – 3e course). Le professionnel sarthois est en effet bien représenté avec les compagnons de couleurs CLEANGAME, qui a remporté quinze de ses dix-huit dernières sorties, et  BLE DU GERS, qui a notamment devancé ce dernier dans le Finale du G.N.T, début décembre, et dans le Prix Jean Riaud, courant avril. Lui aussi au mieux, leur compagnon d’entraînement VALOKAJA HINDO tentera de tirer profit de son avantage initial.

Le Quinté du jour

JERRY MOM a remporté les trois derniers quintés auxquels il a pris part. La passe de quatre est envisageable dans le Prix de la Manche, quinté de ce samedi, à Enghien.

Gagnants

3 JERRY MOM : Lors de ses six derniers parcours, il a enregistré trois succès, et ce dans ses quintés, et autant de places de 2e. Au sommet de son art, il devrait logiquement confirmer.

conseil de jeu : 15e G-P

7 CERENZO TURBO : Il a prouvé qu’il fallait compter avec lui à ce niveau, ayant déjà signé deux succès au niveau quinté. Après une encourageante et profitable course de rentrée, à Vincennes, il s’annonce redoutable ici.

conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

5 BACHAR : ll s’est adjugé en patron, de bout en bout, une étape du G.N.T, le 22 mai à La Capelle. Même s’il n’a pas été revu depuis, sa chance est réelle…

6 BE BOP HAUFOR : Ce trotteur dur à l’effort n’est pas un modèle de sagesse. Or, il ne manque pas de références en pareille société (2 vict et 4 places en 13 quintés courus). On garde.

Impasses

13 CLASS DE LORIOL  : Elle est confirmée en pareille compagnie. Or, elle est reste ici ferrée et son entraîneur a en point de mire un autre engagement, fin juillet, le 31/7.

14 BLUES D’OURVILLE : Ils sera le seul à rendre la distance et reste ferré. Pas facile d’y croire !

Les paris Quinté du jour

QuatrioBases : 3-7. Champ réduit : 5-6-4-2-12-8-11
Couplé3-5-6-7

Le chiffre du jour

17

CLEANGAME  (310 – R-5 à Vichy)

Depuis son arrivée dans l’écurie de Jean-Michel Bazire, en début d’année 2018, il a couru à 17 reprises. Résultat : Quatorze succès, deux places de 2e et une de 3e, soit du 100% de réussite sur le podium. Une confirmation est attendue dans le Prix du Conseil Municipal (Gr.II).

L’info du jour

FAWLEY BUISSONAY (206 – R-1 à Enghien)

Pour ses débuts sous la selle, le 23 juin, il s’est classé 4e du Prix du Président de la République (Gr.I) avant d’être disqualifié après enquête. Il s’annonce donc redoutable dans le Prix d’Armentières.

CHILL CHAINNIGH (101 – R-3 à Nantes)

En progrès et récent 3e sur le tracé proposé, ce 2-ans trouve une belle occasion d’ouvrir son palmarès dans le Prix de Fauchelevent.

Le Pro du jour

ELIZIR DU HOME (508) sera au départ du Prix du Moulin Rouge, samedi à Enghien (R-1). Voici ses impressions :

Yves-Marie, que pouvez-vous nous dire sur les dernières sorties de votre protégé ?

Le 28 février à Vincennes, il s’est mis à « brancher », sans raison. Sans doute était il trop bien. Ensuite, huit jours après sa course, j’ai connu un problème cardiaque. Je reste stressé. Cela dit, le cheval a continué de s’exercer et sortir régulièrement. Il avait repris le travail depuis plus de deux mois avant de faire sa rentrée, le mois dernier à Enghien. Il avait donc du boulot. Après avoir tracé son parcours en dedans, il n’a pas démérité ce jour-là; faisant bonne contenance.

 Quels seront ses atouts ?

Il a de la qualité. En outre, le cheval est prêt. Par ailleurs, il sera mieux sur ce tracé que sur celui de la dernière fois, puisque le départ autostart ne l’avantage pas. Vu son potentiel, je ne serais pas étonné de le voir à l’arrivée, d’autant que le cheval a déjà gagné à Enghien.