arjel

Réunions du Samedi 5 décembre 2020 – Question de FEELING…

Riche de neuf compétitions, la réunion de ce samedi 5 décembre sur l’hippodrome de Paris-Vincennes (R-1) ne manque pas d’intérêt avec plusieurs Groupes à l’affiche.

Dans le Prix Joseph Lefosse (Gr.II – 2e course), FEELING CASH, récent 3e du Prix Edmond Henry (Gr.II) sur le tracé proposé, celui des 2.700m Grande Piste, constitue un bon point d’appui, d’autant que le chevronnée FLECHE BOURBON, effectue une course de rentrée. N’ayant plus été présentée pieds nus depuis le premier semestre, FLICKA DE BLARY reste à surveiller, elle qui s’était classée troisième du Prix Emile Riotteau (Gr.II), derrière Fado du Chêne et Feeling Cash, l’hiver dernier sur ce parcours.

Quant au Prix Ourasi (Gr.III – 8e course), il s’annonce explosif avec les présences des meilleurs 2-ans du moment. Invaincu en cinq courses courues, IDEAL LIGNERIES sera une nouvelle fois suivi de très près. Il passera toutefois un test sérieux face au très estimé ITALIANO VERO, qui vient de signer trois succès convaincants, le dernier en date ayant eu pour cadre cette piste de Vincennes. Dès lors, un match au sommet est attendu. Faire un choix entre ces deux jeunes pousses de qualité reste une question de feeling….Autre poulain invaincu en deux sorties, IN THE MONEY sera intéressant à juger face à eux.

Le Quinté du jour

Le Prix de Mirambeau (3e course), quinté de ce samedi, à Vincennes, a réuni des pouliches de 4-ans. Respectivement affichées 2e, 3e, 4e et 5e d’une épreuve de même facture, le mois dernier sur le parcours proposé, GOULETTE, GLORIA DU GERS, GUERANDE et GENNY MAUVAISVILLE se retrouvent pour une revanche.

Gagnants

14 GOULETTE : Sa 2e place obtenue dans le Prix de Loudun, le 19/11 sur ce tracé, où elle dominait plusieurs de ses rivales du jour, plaide en sa faveur. Bien engagée, elle s’annonce redoutable.

Conseil de jeu : 10e G-P

7 GLORIA DU GERS : Après avoir gagné sur plus court, le 14 novembre, elle s’est classée 3e de la course référence, cinq jours plus tard, sur ce tracé, où elle terminait dans le sillage de notre favorite. Obligé d’y croire.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

12 GAZELLE DU BOCAGE : En trois sorties sur ce tracé, elle a signé une 2e place et une victoire, courant mai. Dotée d’une belle pointe de vitesse finale, elle peut en faire souffrir plus d’une pour finir….

6 GUERANDE : Elle a signé deux victoires dignes d’intérêt, cet été à Cagnes-sur-Mer, et vient de conclure 4e de la course de référence, pour sa course de rentrée. Belle chance.

Impasses

1 GRAVURE DE MODE : Elle reste ferrée. Cette course va lui être bénéfique en vue de futurs objectifs.

4 GAZELLE DU RIVE : Elle reste sur une série d’échecs et se produira ferrée. Pas facile d’y croire.

9 GIRLIKOVA : Elle est plus recommandable sous la selle. Sans nous.

Les paris Quinté du jour

Quinté14-7-12-6-10-5-8-3
Couplé6-7-12-14

Le chiffre du jour

84%

FEELING CASH (209 – R-1 à Vincennes)

En vingt-cinq sorties sous la selle, il a signé 21 podiums., soit 84% de réussite. Un score qu’il devait améliorer dans le Prix Joseph Lefosse.

L’info du jour

IDEAL LIGNERIES (811 – R-1 à Vincennes)

Ses cinq prestations publiques ont été couronnées de succès. Même s’il lui faudra se défaire de Italiano Vero, il a les moyens de préserver son invincibilité dans le Prix Ourasi.

EL MARTEL (807 – R-3 à Pau)

Il affiche sept succès en dix courses courues. Et, pour sa rentrée et ses débuts sur le steeple-chase, il s’est imposé avec brio, le mois dernier à Saint-Brieuc. Une confirmation est attendue dans le Prix de Pardies.

Le Pro du jour

Alexandre de Jésus aura deux partants, samedi, à Vincennes (R-1). Rencontre.

Alexandre, vous débutez la réunion avec EXTRA DU CHATELET (406). Votre avis ?

Il vient de courir sous la selle. Sans résultat. J’espérais qu’il avait de l’avenir dans la discipline car il montrait des dispositions au travail. Il avait fait le heat, au sulky. Il était motivé mais dès qu’on lui a mis un jockey sur le dos, il n’a jamais voulu se livrer. Je ne pense pas revenir au trot monté de si tôt. Il avait déjà couru sous la selle, avec mon fils, sur l’herbe, courant septembre, à Alençon mais il avait fait la faute. Sachez que le cheval est parfait au travail. Ses derniers exercices m’ont donné satisfaction. La distance l’indiffère. Il est capable d’aller devant et d’attendre. Il part en tête. C’est l’un de ses meilleurs engagement du moment. Pour tout vous avouer, c’est une course visée. Je pars confiant.

De son côté, le 2-ans IBSEN (801) sera au départ du Prix Ourasi. Pouvez-vous nous le présenter ?

C’est un poulain qui le mental d’un précoce. C’est à dire qu’il sait « monter dans les tours » et sait aussi en redescendre assez vite. Il a déjà compris pas mal de choses. Il est très concentré et reste facile à driver. Il a beaucoup de vitesse mais il possède également de la tenue. Comme il n’a rien de bien à son programme avant un mois, je me laisse tenter par cette course. Je suis conscient que l’opposition est relevée. Je n’ai pas la prétention de gagner mais il ne sera pas ridicule. Il peut prendre une allocation. On brigue une 6e voire une 5e place. Dans l’idée, il va partir vite comme il sait faire, patienter ensuite en dedans, et faire son possible pour finir. A noter qu’il aura ensuite une belle course, fermée, dans trois semaines. »