arjel

Réunions du Samedi 30 novembre 2019 – HELGAFELL, le costume de chef de file semble taillé pour lui

Il y en aura pour tous les goûts en ce samedi 30 novembre 2019. Du trot à Vincennes (R-1), avec le quinté Prix Doynel de Saint-Quentin (3e course), et à  Agen (R-3), de l’Obstacle à Cagnes-sur-Mer (R-2) ainsi que du Plat, à Toulouse (R-4).

A Vincennes (R-1), dans le Prix Joseph Lafosse (Gr.II – 2e course), EXOTICA DE RETZ, ETOILE DE BRUYERE et EVENING STAR, respectivement classées 2e, 3e et 4e du récent Prix Edmond Henry (Gr.II), sur le tracé proposé, devraient de nouveau s’expliquer pour les premières places, en compagnie de EVANGELINA BLUE, 3e du Prix de Normandie (Gr.I), courant juin, derrière les deux précédentes nommées.

Dans le Prix Ourasi (Gr.III – 8e course), HELGAFELL peut confirmer sa positon d’actuel chef de file de sa promotion, celle des 2-ans. HEART OF GOLD et HAWK SPEED, ses dauphins dans le Prix Louis Cauchois (Gr.III), le mois dernier, tenteront de l’inquiéter davantage. Le danger pour eux pourrait venir du Scandinave CUSTOM CHEVAL.

A suivre également en confiance FIRE CRACKER. Ce cheval dur à l’effort a effectivement tout pour plaire dans le Prix de Maintenon (5e course).

Le Quinté du jour

Quatre des quatorze 5-ans alignés dans le Prix Doynel de Saint-Quentin (Gr.II), quinté de ce samedi, ont pris part au Critérium des 5-ans, fin août. Respectivement affichés 1er, 3e et 4e de ce classique estival, EUGENITO DU NOYER, EPIC JULRY et EXCELLENT s’annoncent une nouvelle fois redoutables.

Gagnants

9 EUGENITO DU NOYER : Sacré dans le Critérium des 5-ans, cet été, il n’a pas démérité dans le récent Prix de Bretagne (Gr.II). Il retrouve ici ses contemporains avec de solides ambitions. Notre favori.

Conseil de jeu : 15e G-P

12 EXCELLENT : Il collectionne les bons résultats depuis plusieurs semaines. Quatrième du Critérium des 5-ans (Gr.I), et récent 2e du Prix Marcel Laurent (Gr.II), il fait partie des choix prioritaires de cette course.

Conseil de jeu : 15e P

Spéculatifs

7 EPIC JULRY : Il ne faut pas le juger sur sa prestation infructueuse dans le récent Prix de Bretagne, où il a perdu du terrain sur une faute au départ. Ayant auparavant signé deux plaisants succès, et affiche 3e du Critérium des 5-ans, il trouve ici l’occasion de refaire parler de lui.

2 NORTON COMMANDER : Il a montré des moyens en Suède. En outre, son unique sortie à Vincennes a été couronnée de succès. Gare à son retour sur notre sol.

Impasses

3 GHAZI B.R.: Ses dernières sorties n’inclinent guère à la confiance. Sans nous.

14 EVIDENCE ROC : Elle est plus confirmée sous la selle. En outre, elle n’a que deux parcours dans les jambes après avoir été tenue écartée de la compétition durant un an. Impasse conseillée.

Les paris Quinté du jour

QuintéBases : 9-12-7. Champ réduit : 2-10-8-1-11-5
Duo 47-9-12

Le chiffre du jour

83%

FIRE CRACKER (512 – R-1 à Vincennes)

Il s’est produit à six reprises déferré des quatre pieds. Résultat : Cinq podiums, soit plus de 83% de réussite, dont deux succès. De nouveau pieds nus, bien engagé et à créditer du meilleur chrono du peloton sur le tracé proposé, cet adepte de la course en avant a les moyens de s’imposer de bout en bout dans le Prix de Maintenon.

L’info du jour

HELGAFELL (811 – R-1 à Vincennes)

Tenu en estime par Philippe Allaire, il n’a jamais terminé plus loin que 2e depuis ses débuts, affichant même trois succès en quatre courses courues. Facile lauréat du Prix Louis Cauchois (Gr.III), devant plusieurs de ses rivaux du jour, le mois dernier sur ce tracé, il devrait répéter dans le Prix Ourasi.

FAMEUX DESTIN (415 – R-3 à Agen-Le Passage)

Il n’a pas démérité dernièrement, dans un lot mieux composé, à Vincennes. Lauréat de ses deux dernières sorties corde à droite, et présenté pieds nus pour cet engagement favorable, il mérite crédit dans le Prix de Bordeaux.

Le Pro du jour

Yves Hurel présente deux partants, samedi, à Agen-le Passage (R-3). Rencontre.

Yves, vous alignez tout d’abord BHOUTAN DU PATURAL (315). Votre avis ?

Le cheval reste sur des disqualifications. Il était moins bien. Il est mieux depuis au travail. Ceci dit, avec ses gains, il n’a plus de tâches faciles. Samedi, il doit rendre la distance et affronte des chevaux plus jeunes que lui. Il tentera de rentrer aux balances. Avant le coup, on vise une 6e-7e place.

Vous êtes certainement plus optimiste avec sa contemporaine BILOOKA DU BOSCAIL (709) ?

La jument réalise une excellente année. Je ne suis pas vraiment surpris car je savais qu’elle allait très bien vieillir. Elle s’est améliorée avec le temps. Au travail, le matin, elle est facile, mais elle veut toujours y « aller ». En revanche, elle ne supporte d’être dans un box. Elle vît dehors. Même aux courses, il lui faut toujours quelqu’un proche d’elle car elle aurait tendance à perdre son calme. La dernière fois, à Salon-de-Provence, elle m’a bien plu. D’autant que je suis mal parti et nous nous sommes retrouvés parmi les derniers, enfermés. Ce qui ne l’a pas empêché de s’imposer. Elle a bien récupéré. Son travail de jeudi matin m’a donné satisfaction. Elle sera de nouveau munie de petits alus. Elle est capable d’aller comme d’attendre. Elle sait tout faire. J’espère surtout qu’elle s’élancera convenablement car sur cet anneau d’Agen, il est moins facile de faire le tour du peloton. Les lignes droites sont moins longues. Elle est douée. Je compte de nouveau sur elle. Ensuite, j’envisage de la présenter à Cagnes-sur-Mer, départ autostart, fin décembre, où elle aura un bon engagement. Sachez qu’elle tourne aussi bien corde à gauche. Elle avait couru à Cagnes-sur-Mer, en début d’année mais elle était moins bien à cette époque. »