arjel

Réunions du Samedi 30 mars 2019 – OLMEDO est de retour aux affaires !

Pas revu depuis son échec dans le Prix Jean Prat (Gr.I), début juillet, le chevronné OLMEDO effectuera sa course de rentrée à Saint-Cloud (R-1), en ce samedi 30 mars 2019. Le pensionnaire de Jean-Claude Rouget figure en effet sur la grille de départ du Prix Edmond Blanc (Gr.III – 7e course), épreuve phare de cette réunion clodoaldienne.

Si ses références et notamment son succès dans la dans la Poule d’Essai des Poulains (Gr.I), l’an dernier, lui confèrent une chance théorique de premier ordre, il lui faudra sa défaire de THE REVENANT, auteur d’une course de rentrée victorieuse dans le Prix Altipan (Listed), le 10 mars, sur ce tracé des 1.600m, et des compagnons de couleurs mais pas d’entraînement CROWN WALK, 2e du Prix Rothschild, sur cette distance, l’été dernier à Deauville, et GRAPHITE, lequel a prouvé l’an dernier sa compétitivité en pareille compagnie.

Quant à notre Pro du Jour, Sébastien Leblond, il part confiant concernant la réunion de Laval (R-4).

Le Quinté du jour

Auteur d’une course de rentrée encourageante, en début de mois mois à Compiègne, IRISH EMPEROR se présente au départ du Prix des Landes, quinté de ce samedi, à Saint-Cloud, avec de solides ambitions.

Gagnants

5 IRISH EMPEROR :  Pour sa course de rentrée après plus de sept mois d’absence, il a pris une encourageante 3e place, en début de mois, en terrain lourd, à Compiègne. Gare à son retour dans les handicaps.

Conseil de jeu : 15e P

9 BARODAR : Il est en forme. En témoigne sa bonne fin de course enregistrée dans le quinté Prix Otto, le 14/3, où il s’est classé 5e, s’étant de surcroît retrouvé enfermé pour finir. Un candidat au succès.

Conseil de jeu : 15e P

Spéculatifs

6 LAND OF MIND : Il s’est classé 2e d’un quinté cantilien, en fin d’année dernière. Preuve de son efficacité à ce niveau. Après une course de rentrée profitable, le 14 mars, il devrait courir en amélioration.

10 PARK TOWER : Son unique sortie sur ce tracé des 1.600m, à Saint-Cloud, s’est soldée par une 3e place, en fin d’année dernière. En outre, il dépend d’une écurie en forme, celle de Henri-Alex Pantall. Méfiance.

Impasses

13 ALETS : Elle reste sur un échec dans un handicap, doit affronter les mâles et devra composer avec un numéro en dehors dans les stalles. On écarte.

14 UNGUJA : Même constat que pour la précédente citée.

Les paris Quinté du jour

Quatrio5-9-6-10-11-15-8
Couplé5-6-9-10

Le chiffre du jour

68%

DELLORO VEDAQUAIS (117 – R-4 à Laval)

Il affiche 22 podiums, dont huit succès, en 32 courses courues (soit plus de 68% de réussite). Récent vainqueur à Bordeaux, il devrait répéter dans le Prix du Haras d’Haufor.

L’info du jour

OLMEDO (702 – R-1 à Saint-Cloud)

Son succès dans la Poule d’Essai des Poulains (Gr.I), l’an dernier, atteste de sa grande qualité. Pour sa course de rentrée, il sera l’attraction du Prix Edmond Blanc.

GILOULOU (103 – R-2 à Pau)

Sa dernière sortie sur ce tracé palois s’est soldée par une place de 2e, en pareille société, celle des réclamers, courant janvier. Bénéficiant de surcroît de la décharge de sa jeune partenaire, il mérite crédit dans le Prix du Musée Bernadotte.

Le Pro du jour

Deux des dix-huit juments de 5-ans alignées dans le Prix du Haras du Grand Val dépendent de l’entraînement de Sébastien Leblond. Il nous en parle :

Sébastien, que pouvez-vous nous dire sur vos deux pensionnaires ?

EH COQUINE (206) a beaucoup travaillé durant l’automne et en début d’hiver. Elle a donc eu un break volontaire. C’est une rentrée. Elle n’a pas couru depuis le début du mois de février. Cette course va lui faire du bien en vue de ses engagements du printemps. Je lui préfère donc ELECTION COQUINE (216). Elle a bien gagné en début de mois à Laval, sur le tracé qu’elle retrouvera samedi. Et, la dernière fois, elle n’aurait pas été loin de la vérité mais, hélas, elle s’est trompée dans le tournant. Elle n’est pas spécialement fautive. Elle est volontaire et sympa. Elle possède vitesse et tenue. Selon moi, elle fait partie des très belles chances de cette course.