arjel

Réunions du Samedi 30 janvier 2021 – Lancement d’un week-end de haut-vol à Vincennes !

La journée de ce samedi 30 janvier 2021 à Vincennes (R-1) sonne le lancement du toujours très attendu week-end du Prix d’Amérique. S’il n’a pas réuni un nombre suffisant de partants pour servir de support au quinté ainsi qu’à ses dérivés, le Prix du Luxembourg (Gr.III – 6e course) vaudra assurément le détour. L’occasion pour le doué DORGOS DE GUEZ de poursuivre sa série victorieuse. Restant sur trois succès, le dernier en date ayant été obtenu avec aisance, dans le Prix de Brest (Gr.III), pas plus tard que samedi dernier, et redoutable pieds nus, ce pensionnaire de Jean-Michel Bazire s’annonce une nouvelle fois redoutable. ANZI DES LIARDS, qui n’est autre que le tenant du titre, BLE DU GERS et VIOLETTO JET, ses dauphins dans le Prix Jean Dumouch (Gr.III), le mois dernier, devraient s’expliquer pour les places.

Dans le Prix Offshore Dream (7e course), notre Pro du Jour, Richard Joly, est loin d’être négatif. La méfiance s’impose…

A Pau (R-3), dans l’épreuve d’ouverture, le Prix de Nomas (1ere course), AL MASHRAB et GRIS D’ARGENT, lesquels ont formé le couplé gagnant d’une épreuve de même facture, le 4 janvier, sur ce tracé, celui des 1.600m P.S.F, devraient logiquement confirmer et s’expliquer pour la victoire. Quant à la 3-ans OTAMBURA, elle sera suivie avec intérêt dans le Prix d’Anglet (7e course).

Le Quinté du jour

Le Prix de Chalons-en-Champagne (3e course), quinté de ce samedi, à Vincennes, a réuni des trotteurs de 9- et 10-ans. Au mieux et bien engagé, COMTE DES TITHAIS s’y présente avec de légitimes ambitions.

Gagnants

15 COMTE DES TITHAIS : Ses trois derniers parcours se sont soldés par autant de podiums, les deux derniers en date ayant eu pour cadre la grande piste de Vincennes. De quoi incliner à la confiance.

Conseil de jeu : 10e G-P

7 CARIOCA : Il vient de s’adjuger une épreuve de même facture, le Prix d’Erblay, où il dominait plusieurs de ses rivaux du jour, dont notre favori. Confirmation attendue.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

10 CIEL D’AZUR : Il ne faut pas le juger sur son  échec du 29 décembre, dans un quinté à Vincennes, d’autant qu’il s’était auparavant adjugé, et ce avec facilité, le quinté Prix Poitou-Charentes. A reprendre.

11 CAPITAL CHARM : Il avait remporté un quinté, courant novembre sur la Grande Piste de Vincennes avant d’essuyer quatre disqualifications. Sage, il peut accompagner les précédents nommés.

Impasses

12 CALYPSO VINOIR : Il n’a pas été revu en piste depuis le mois d’août. Impasse conseillée.

14 BEL AIR : Ses dernières sorties n’inclinent guère à la confiance. Sans nous.

Les paris Quinté du jour

Quinté15-7-10-11-16-5-4-6
Duo7-10-11-15

Le chiffre du jour

50%

AL MASHRAB (101 – R-3 à Pau)

En seize courses courues, il a signé huit victoires (soit du 50% de réussite), la dernière en date ayant été obtenue en début de mois sur le parcours proposé. Un score qu’il semble en mesure d’améliorer dans le Prix de Momas.

L’info du jour

DORGOS DE GUEZ (602 – R-1 à Vincennes)

Ses trois dernières sorties victorieuses, à Vincennes, plaident en sa faveur. En outre, il affiche 27 podiums, dont 22 succès, en 31 prestations déferré des quatre pieds. Dès lors, il fait figure d’épouvantail dans le Prix du Luxembourg.

OTAMBURA (704 – R-3 à Pau)

Pour ses premiers pas publics, le 20 décembre sur cette P.S.F paloise, elle a tracé une plaisante fin de course pour se classer 3e. Elle semble en mesure d’ouvrir son palmarès dans le Prix d’Anglet.

Le Pro du jour

Deux des quatorze juments alignées au départ du Prix Offshore Dream (7e course), samedi, à Vincennes (R-1) dépendent de l’entraînement de Richard Joly. Rencontre.

Richard, que pouvez-vous nous dire sur vos deux juments ?

Elles ont été, l’une et l’autre, préservées pour cette année. FEE FRAULEIN (702) a franchi un palier au cours des derniers mois. Elle a d’ailleurs amélioré ses chronos dernièrement à Nantes et Cordemais. Elle s’est endurcie. Je pense qu’elle a des gains à prendre cette année. Elle avait un engagement peu de temps auparavant Cordemais mais j’ai préféré faire forfait car elle n’était pas très bien située aux gains, et ainsi attendre cette course à Vincennes. La jument est resté en excellente condition. Elle a de bons pieds et pourra de nouveau être pieds nus. J’en escompte un bon résultat. Quant à FELINE DE LAVAU (704), elle me plaît bien. Elle est plus dure que Fée Fraulein. Elle a signé un très bon chrono récemment à Nantes, où elle a signé un plaisant succès. Elle est courageuse et peut suivre tous les trains. Elle a déjà bien fait sur ce tracé de la petite piste. A mon avis, elle peut regarder droit dans les yeux des chevaux qui ont le double de ses gains. Vous l’aurez compris, elle revient à Vincennes avec des ambitions. A noter également que l’une comme l’autre ne vont pas « monté ».