arjel

Réunions du Samedi 3 octobre 2020 – CALL THE WIND, à l’heure du Cadran

La journée de ce samedi 3 octobre 2020 sonne le coup d’envoi du toujours très attendu week-end du Prix de l’Arc de Triomphe. Plusieurs Groupes se succéderont au cours de cette réunion programmée sur l’hippodrome de ParisLongchamp (R-1).

Dans le Prix Dollar (3e course – Gr.II), SKALLETI semble en mesure de conserver son titre. D’autant qu’il reste sur une victoire dans un Gr.III deauvillais, et que son aptitude aux pistes très assouplies n’est plus à démontrer. Le danger pour lui pourrait venir des 3-ans OCEAN ATLANTIQUE et HURRICANE DREAM, l’un et l’autre jugés dignes de participer au Prix du Jockey-Club (Gr.I), début juillet à Chantilly.

Dans le Prix Daniel Wildenstein (6e course – Gr.II), le rentrant THE REVENANT sera suivi avec intérêt. Adepte du lourd, il tentera d’inscrire, pour la deuxième année consécutive, son nom au palmarès de cette rencontre. Son cadet SHAMAN, 3e de la précédente édition, tentera de l’inquiéter davantage.

Dans le Prix du Cadran (7e course – Gr.I), CALL THE WIND devrait une nouvelle fois se mettre en évidence. Lauréat de cette course en 2018, deuxième l’an dernier, le protégé de Freddy Head présente en effet de solides garanties, d’autant qu’il reste sur un probant et facile succès dans le Prix Kergorlay (Gr.II), cet été à Deauville. PRINCESS ZOE, laquelle reste sur une série de succès, et THINK OF ME, courageuse 2e du Prix Gladiateur (Gr.III), début septembre, semblent les plus indiqués pour lui apporter la contestation.

Le Quinté du jour

Une fois n’est pas coutume, les quintéistes auront à plancher sur un Gr.I, le Prix de Royallieu. Huit des douze femelles alignées au départ de cette course sont entraînées hors de l’Hexagone. Aussi, la tâche s’annonce compliquée pour les Tricolores.

Gagnants

4 MANUELA DE VEGA : Elle n’a jamais conclu plus loin que 5e depuis ses débuts, affichant de surcroît neuf podiums en douze courses disputées. Quatrième des relevées Yorkshire Oaks (Gr.I), cet été, elle devrait lutter pour la palme.

Conseil de jeu : 10e G-P

12 WONDERFUL TONIGHT : Elle s’est imposée en terrain lourd, l’an dernier à Saint-Cloud. Lauréate depuis du Prix Minerve (Gr.III), cet été à Deauville, et récente 5e du Prix Vermeille (Gr.I), sur cette piste, sa chance est sérieuse.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

11 MISS YODA : Sa dernière prestation s’est soldée par une victoire dans un Gr.I, cet été à Düsseldorf, outre-Rhin. Si elle tient les 2.800 mètres, elle devrait accompagner les précédentes nommées.

8 PISTA : Cette 3-ans est bien née. Elle reste sur trois succès. La tenue ne lui fait pas défaut. De quoi lui valoir et logiques preneurs dans ce lot.

Impasses

10 KALIFORNIA QUEEN : Elle vient de se classer 5e d’un Gr.III, en début de mois sur cette piste. Elle monte ici d’un étage. Sans nous.

Les paris Quinté du jour

Quinté4-12-11-8-2-9-6-7
Couplé4-8-11-12

Le chiffre du jour

72%

THE REVENANT (602 – R-1 à ParisLongchamp)

En onze courses courues, il a signé huit succès, (soit plus de 72% de réussite), auxquels s’ajoutent trois podiums. Soir du 100% dans les trois. Dès lors, il ne surprendrait pas en conservant son titre dans le Prix Daniel Wildenstein.

L’info du jour

CALL THE WIND (705 – R-1 à Paris-Longchamp)

Il fait à l’évidence partie des meilleurs stayers sur l’échiquier national. N’ayant jamais conclu plus loin que 5e depuis ses débuts, affichant quatorze podiums en dix-sept courses courues,  et lauréat de ce Prix du Cadran en 2018, il devrait une nouvelle fois répondre présent.

HURRICANE WAY (313 – R-3 à Caen)

Certes, la sagesse ne fait pas partie de ses principales qualités. Or, ce trotteurs dur à l’effort est invaincu en deux sorties corde à droite. Gare à lui dans le Prix de Formentin.

Le Pro du jour

SKALLETI (305) défendra son titre dans le Prix Dollar (Gr.II), samedi à Paris-Longchamp. Voici les impressions de son entraîneur Jérôme Reynier. 

Quel regard portez vous sur les performances de votre protégé ?

Il est irréprochable. Sa musique est là pour en témoigner. L’an dernier, il a pratiquement couru tous les mois et a toujours répondu présent. Ensuite, nous avions prévu de faire sa course de rentrée au mois de mars à Saint-Cloud. Or, le confinement a modifié son programme. Le cheval a fait sa rentrée dans un Gr.III, courant mai à Chantilly. Ce jour-là, il a un peu trop « tiré » et le terrain était trop ferme pour lui mais il a toutefois pris une bonne 3e place. Ensuite, dans le Prix du Muguet (Gr.II), le lot était bien composé. Il n’avait pas son terrain de prédilection et la course n’a pas été assez rythmée pour lui. J’étais donc satisfait de sa 3e place. Et, la dernière fois, à Deauville, dans le Prix Gontaut-Biron (Gr.III) , tous les paramètres étaient réunis pour une bonne performance. Il en a tiré profit. Sur son terrain favori, il a fait sa valeur pour s’imposer et dominer Sottsass.

Quels seront ses atouts ?

Sa préparation s’est bien déroulée. Le cheval est bien. Il se présente dans une catégorie qui est la sienne. Il sera sur sa distance favorite. Il apprécie les pistes profondes. Il aura son terrain. En résumé, il est apte à rendre une bonne copie. Il est prêt à défendre son titre. Ensuite, il pourrait courir à Ascot, deux semaines plus tard. Nous avons également l’option du Premio Roma, à Rome, début novembre.