arjel

Réunions du Samedi 27 juin 2020 – HERIK D’HERIPRE, puissance 4 ?

Neuf courses sont au programme de la réunion principale de ce samedi 27 juin 2020, à Enghien (R-1), dont le Prix de l’Observatoire (3e course), compétition retenue pour les paris à la carte.

Dans la rencontre précédente, le Prix de la Porte Saint-Martin (2e course), HERIK D’HERIPRE a les moyens de signer une quatrième victoire et ainsi préserver son invincibilité. D’autant qu’il a hérité d’un bon numéro derrière les ailes de l’autostart. L’estimé HAUT BRION, qui effectuera une course de rentrée mais compte deux succès en six courses disputées, et HEART JEWEL, toujours à la recherche d’une première victoire mais jugé digne de participer à un Gr.II, en début d’année, semblent les plus indiqués pour lui barrer la route d’une nouvelle victoire.

A Dax (R-2), le 2-ans NORMANDY BEECH semble en mesure d’ouvrir son palmarès dans le Prix A. et M. d’Arcangues (1ere course). Pour parvenir à ses fins, il lui faudra se défaire de AKAMU, qui a terminé dans son sillage, à l’occasion de leurs premiers pas communs, en début de mois à La Teste, et de BOUJOC, encourageant 3e en débutant, le 4 juin à Clairefontaine-Deauville. Dans l’épreuve suivante, le Prix Olivier Tirlot (2e course), un match est attendu entre les pouliches KERAVA et HARDANCE, à créditer l’une comme l’autre de débuts prometteurs, respectivement à La Teste et à Craon.

Le Quinté du jour

Une forte délégation étrangère est au départ du Prix de l’Observatoire, quinté de ce samedi à Enghien. Les trotteurs « tricolores » devront notamment redouter le Suédois HOLY WATER et l’Allemand CITY GUIDE.

Gagnants

1 HOLY WATER : Il s’était classé 4e de l’édition 2019 du Prix Charles Tiercelin (Gr.II), apanage du champion Face Time Bourbon. Preuve de sa qualité. Encourageant 3e en début de mois à Rouen-Mauquenchy, pour sa rentrée après de nombreux mois d’absence, il trouve ici une belle occasion de se mettre en évidence.

Conseil de jeu : 10e G-P

4 CITY GUIDE : Certes, il effectue une rentrée. Or, il affiche pas moins de dix succès en 19 courses courues. Doué, aligné pieds nus pour ce retour en piste, et vainqueur à Enghien, à pareille époque l’an dernier, il ne surprendrait pas en s’illustrant d’entrée de jeu.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

11 LOVER BOY : Il fait sans conteste des meilleurs trotteurs de sa promotion, en Belgique. D’autre part, il compte une victoire et une place de 2e en deux sorties à Enghien. En dépit de son numéro en seconde ligne derrière l’autostart, il mérite crédit.

9 ZEROZEROSETTE GAR : Ce trotteur transalpin s’est imposé avec de la marge, le 12 mars, sur l’hippodrome de Caen. Même s’il n’a pas été revu depuis cette date, il convient de s’en méfier…

Impasses

2 FLEO LILA : Il vient certes de signer deux succès mais dans des courses à réclamer. Il s’attaque ici à beaucoup plus forte partie. Sans nous.

6 FEERIE WOOD : Ses derniers bons résultats ont surtout été enregistrés pieds nus. Ici, il se produit ferré. Une autre fois.

Les paris Quinté du jour

Quinté1-4-11-9-8-3-5-14
Trio1-4-8-9-11

Le chiffre du jour

1’11 »7

DOCTEUR D’ERABLE (504 – R-1 à Enghien)

Il compte trois podiums, dont une victoire, en autant de sorties sur cette piste d’Enghien. Présenté pieds nus, et à créditer d’un chrono d’1’11 »7 sur ce tracé, soit le meilleur du peloton sur le parcours, il mérite crédit dans le Prix du Roussillon.

L’info du jour

HERIK D’HERIPRE (202 – R-1à Enghien)

Il est invaincu en trois sorties publiques. La passe de quatre est envisageable et envisagée dans le Prix de la Porte Saint-Martin

NORMANDY BEECH (101 – R-2 à Dax)

Pour ses débuts en compétition, le 3 juin à La Teste, ce 2-ans a tracé une encourageante fin de course pour se classer 3e. Son jour est proche…

Le Pro du jour

Alexandre Chevrier présente FOUDRE DE BENGALE (607) dans le Prix de Crépy-en-Valois, samedi à Enghien (R-1). Rencontre.

Alexandre, quel regard portez-vous sur les dernières sorties de votre jument ?

Elle nous a fait plaisir en début d’année. Elle s’est notamment illustrée à Vincennes, y signant deux belles victoires. Et, début mars, à Enghien, elle a été battue sur le poteau. Elle aurait certainement gagné si son driver lui avait débouché les oreilles dans la phase finale. Lors de sa course de rentrée, à La Capelle, elle n’a pas démérité, se classant 4e. Elle aurait fini sans doute plus près si elle n’avait penché sur sa droite dans la phase finale.

Quels sont ses principaux atouts ?

Il s’agit d’une bonne jument. Elle a encore peu couru. Elle est toute « neuve ». Elle a fait plusieurs stages à Grosbois par le passé, chez Gilles Curens mais cela ne convenait pas à la jument. Elle a bien progressé avec le temps. J’ai senti qu’elle avait franchi un palier en fin d’année dernière, lors de ses succès obtenus à Rouen-Mauquenchy. La jument est restée en bonne condition. Elle avait été qualifiée corde à droite, dans sa jeunesse, à Meslay-du-Maine, mais c’est une pure gauchère. Elle retrouve un tracé sur lequel elle a déjà bien fait, avant le confinement. Elle sait démarrer. Elle est maniable. L’engagement est bon. Anthony Barrier la connaît parfaitement. Il faudra certes composer avec un numéro en dehors derrière l’autostart, mais je compte de nouveau sur elle.