arjel

Réunions du Samedi 25 mai 2019 – Le Défi du Galop pose ses valises à Bordeaux-Le Bouscat

La réunion principale de ce samedi 25 mai 2019 aura pour cadre l’hippodrome d’Enghien (R-1), le Prix de l’Obélisque (3e course),  ayant été retenu pour les paris à la carte.

Cela dit, celui de Bordeaux – Le Bouscat (R-3) ne sera pas en reste. Au contraire. La piste girondine sera en effet le théâtre du 97e Grand Prix de Bordeaux – quatrième étape du Défi du Galop. Affichés dans cet ordre, aux trois premières places de la précédente étape du circuit, celle programmée le mois dernier à Toulouse, NICE TO SEE YOU, ALMOROX, qui n’est autre que le tenant du titre, et SOLEIL D’OCTOBRE seront de nouveau de la partie, bien décidés à jouer les premiers rôles. Favori battu de cette escale toulousaine, mais probant vainqueur -pour sa rentrée. un mois plus tôt de la 2e étape du challenge, à la Teste, PATASCOY aura de son côté à coeur de redorer son blason. De quoi nous promettre une belle explication. A suivre également au cours de cette réunion bordelaise la rentrante COULEUR FAUVE (3e course), laquelle n’a connu qu’une seule fois la défaite en dix courses courues.

Le Quinté du jour

Affichés 1er et 2e du Prix de Montsoreau, début mars, sur un tracé de vitesse, COLONEL et CLASS DE LORIOL méritent d’être rangés parmi les choix prioritaires du Prix de l’Obélisque, quinté de ce samedi à Enghien.

Gagnants

1 COLONEL : Son récent succès à Vincennes atteste de son bon degré de forme. Il est efficace pieds nus et a déjà gagné avec ce mode de départ. Notre favori.

Conseil de jeu : 15e G/P

2 CLASS DE LORIOL : Contrairement à sa dernière sortie, à Vincennes, elle se produira déferrée des postérieurs. En outre, elle s’est classée 2e derrière Colonel, début mars. Bonne chance,.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

6 NANCY AMERICA : Elle ne manque pas de références à ce niveau, comptant un succès et trois places en six quintés courus. D’autre part, elle possède en 1’12 », le meilleur chrono du peloton sur ce tracé. On garde.

11 TINAMO JET : Il vient de tracer une plaisante fin de course, à Vincennes, et évoluera déferré. En dépit de son numéro en seconde ligne derrière la voiture, il faudra compter avec lui.

Impasses

10 QUINCY FRONTLINE : Ce trotteur de 10-ans n’a pas convaincu lors de ses deux premières sorties de l’année. On écarte.

14 ALTIUS FORTIS : Il a terminé en retrait, pour sa rentrée, le 17 mai à Vincennes. Impasse conseillée.

Les paris Quinté du jour

QuintéBases : 1-2-6-11. Champ réduit : 12-8-3-13-7-4
Couplé1-2-6-11

Le chiffre du jour

90%

COULEUR FAUVE (301 – R-3 à Bordeaux)

En dix courses courues, elle a signé neuf succès (soit 90% de réussite). Deuxième de ce Grand Prix d’Aquitaine – Prix de Case Pilote, l’an dernier, elle vise cette année la palme.

L’info du jour

CABAN PRIOR (709 – R-1 à Enghien)

Il compte quinze podiums, dont onze succès, en vingt sorties sous la selle. Probant lauréat pour sa rentrée, récemment à Caen, il devrait répéter dans le Prix de la Place du Châtelet.

CREDO DES OBEAUX (502 – R-4 à Compiègne)

Sa dernière sortie dans une course à réclamer a été couronnée de succès. Et ce sur le tracé proposé, fin avril. Dès lors, il s’annonce redoutable dans le Prix le Bouif.

Le Pro du jour

Vincent Collard aligne deux partants, samedi, à Enghien (R-1). Il nous en parle :

Vincent, vous présentez tout d’abord ATOUT DU HAINAUT (704). Quel est votre avis ?

Le cheval a 9-ans mais il n’a jamais été aussi bien qu’en ce moment. Ses dernières sorties et ses derniers chronos sont là pour en attester. Il souffrait de pépins de santé par le passé. Avec le temps, cela s’est bien arrangé. En outre, son passage à Cagnes-sur-Mer, cet hiver, lui a été profitable. Il en avait un peu assez de Vincennes. Il a fait le plein de moral dans la Sud-est. Il s’est promené l’avant-dernière fois à Enghien, son jockey n’ayant même pas eu besoin d’utiliser le débouche-oreilles. Ensuite, à Vincennes, au sulky, ils étaient nombreux, dix-huit, tous au même poteau. Cela ne l’a pas aidé. Toutefois, il n’a pas démérité. Avec l’âge, il préfère allez devant. Samedi, c’est une course visée. Il retrouve le tracé de sa dernière victoire. J’y crois !

Un mot également sur FRINGANT PACHA (813)…

Il a pris l’habitude de faire des fautes. Il ne souffre pas mais il est compliqué, spécial. Il est « fêlé au casque ». Ce n’est pas un cadeau pour son apprenti. Vu son potentiel, il n’est pas hors d’affaire à ce niveau. Mais, le problème est ailleurs. Je ne sais pas s’il sera décidé…