arjel

Réunions du Samedi 22 août 2020 – TAWKEEL, reçue cinq sur cinq ?

Plusieurs Groupes sont à l’affiche de la réunion programmée à Deauville (R-1), en ce samedi 22 août 2020. Dans le Prix de la Nonette (Gr.II – 2e course), l’invaincue TAWKEEL semble en mesure de poursuivre sa moisson victorieuse. Cette pensionnaire de Jean-Claude Rouget devra toutefois redouter la Transalpine AUYANTEPUI, laquelle peut également se targuer de n’avoir jamais connu la défaite, et SOLSTICIA, jugée digne de courir le Prix de Diane (Gr.I), début juillet. Dans le Prix Daphnis (Gr.III – 4ecourse), les 3-ans WELL OF WISDOM, KENWAY, CHARLESQUINT et CELESTIN, lesquels viennent de prendre, dans cet ordre, les quatre premières places du Prix de Tourgeville (Listed-race) sur cette piste deauvillaise, devraient logiquement confirmer, même s’ils trouveront sur leur chemin les Britanniques KING’S COMMAND, un rentrant de qualité, et TAMMANI, qui s’était adjugé le Prix Isonomy (Listed-race), en fin d’année dernière, en terrain lourd, sur le mile deauvillais. Quant au Prix du Calvados (Gr.II – 5e course), il s’annonce des plus ouverts. D’ailleurs, sept des huit pouliches de 2-ans alignées dans cette compétition restent sur une victoire.

A Vincennes (R-3), dans le Prix de Saint-Mandé (1ere course), EXCELLENTISSIME s’annonce une nouvelle fois difficile à déloger. Dans le Prix Pierre Gamare (Gr.II – 5e course), les compagnons d’entraînement HUDSON VEDAQUAIS, sacré dans le Prix d’Essai (Gr.I), courant juin, et HOUSTON DE BLARY, qui compte quatre succès en cinq sorties sous la selle, peuvent se tailler la part du lion.

Le Quinté du jour

Le Prix Etalon Muhaarar, quinté de ce samedi à Deauville, a réuni des chevaux confirmés dans les handicaps de cet acabit. Plaisant vainqueur d’un quinté, en début de mois, sur la P.S.F de Deauville, AXCELERATOR peut confirmer ici en dépit de la surcharge encourue.

Gagnants

1 AXCELERATOR : En début de mois, sur le sable deauvillais, il a nettement fait sien un quinté. En dépit des huit livres de surcharge encourue, il semble ici en mesure de faire aussi bien.

Conseil de jeu : 15e P

6 KHOCHENKO : Il est confirmé dans les tournois de ce genre et n’a jamais conclu plus loin que 5e lors de ses six dernières sorties. Une confirmation est ici attendue.

Conseil de jeu : 5e P

Spéculatifs

2 ROYALIST : S’il est toujours à la recherche d’une première victoire dans un quinté, il y compte trois places en cinq tentatives. Dès lors, la méfiance s’impose.

15 BRAZING : Jugé sur sa 3e place enregistrée dans le quinté Prix des Quinze-Vingts, début juillet, à Paris-Longchamp, il peut venir brouiller les cartes dans ce lot.

Impasses

3 CARTES : Sa dernière victoire a été obtenue dans une course à réclamer. Ce sera sans nous.

9 GRACIAN : Il a nettement échoué dans un quinté réservé à sa promotion, fin juillet à Clairefontaine. Pas facile d’y croire.

Les paris Quinté du jour

Quinté1-6-2-15-11-10-13-5
Couplé1-2-6-15

Le chiffre du jour

1’11 »1

FEELING PACO (608 – R-3 à Vincennes)

En sept sorties déferré des quatre pieds, il a signé trois succès et une place de 2e, soit plus de 57% de réussite sur le podium. En outre, il possède, en 1’11 »1, le meilleur chrono du peloton sur le tracé proposé. Première chance.

L’info du jour

TAWKEEL (201 – R-1 à Deauville)

Elle n’a pas connu la défaite en quatre sorties publiques. Elle s’est par ailleurs adjugée avec aisance le Prix Saint-Alary (Gr.I), courant juin à Chantilly. Aussi, la passe de cinq est envisageable dans le Prix de la Nonette.

EXCELLENTISSIME (103 – R-3 à Vincennes)

Ses deux derniers parcours se sont soldés par autant de succès estivaux à Enghien. De surcroît en pareille société, celle des courses pour drivers amateurs. Vu le style de ces victoires, il devrait logiquement répéter dans le Prix de Saint-Mandé.

Le Pro du jour

Deux des quatorze candidats au Prix de la Boule Barrière, samedi à Saint-Malo (R-2) dépendent de l’entraînement de Valérie Seignoux. Rencontre.

Valérie, pouvez-vous nous parler de vos deux partants ?

Pas de souci. ZAMBEZI FLOW (709) ne négociait pas toujours bien ses sauts l’an dernier car elle manquait de force. Elle avait tendance à aller devant, en étant bouillante. Elle progresse dans ce domaine. Elle a appris à se gérer. D’ailleurs, elle nous fait plaisir cette année. Elle a effectué une bonne course de rentrée, courant mai à Saint-Brieuc. Elle a confirmé ensuite à Nantes avant de s’imposer le mois dernier à Châteaubriant. Elle est restée bien. Selon moi, elle se retrouve bien située dans les handicaps. Je compte de nouveau sur elle. A noter toutefois qu’elle n’aime pas trop le terrain lourd. JULIANOS (711) reste lui aussi sur une victoire. C’était dans un handicap disputé fin juillet à Rochefort-sur-Loire. Le cheval a bien récupéré. Cela dit, il a été remonté sur l’échelle des poids et le lot est cette fois plus relevé qu’en dernier lieu. Dès lors, il me semble préférable de l’envisager pour les places.