arjel

Réunions du Samedi 21 novembre 2020 – Auteuil. Vers une journée fructueuse de Gabriel Leenders

L’hippodrome de la Butte Mortemart, à Auteuil (R-1), propose une réunion riche de huit courses en ce samedi 21 novembre 2020, dont le Prix François de Ganay (7e course), support des paris à la carte.

Au cours de cette nouvelle réunion dans le temple de l’obstacle, Gabriel Leenders possède plusieurs belles cartes à jouer. Dans l’épreuve d’ouverture, le Prix Kerym (1ere course), il pourra compter sur la 3-ans HAIE D’HONNEUR. Irréprochable depuis ses débuts, et lauréate sur le tracé proposé, début octobre, elle s’annonce redoutable. Elle devra toutefois redouter LA DANZA, en forme, régulière et expérimentée.

Dans le Peloton A du Prix de Beaugency (3e course), « Gaby » Leenders peut nourrir des ambitions avec HERE I AM, à juger sur ses débuts victorieux dans le Prix Finot.  Quant à son autre pensionnaire, KILL BILL, qui n’aurait pas été loin de la vérité sans sa chute en fin de  parcours, le jours de ses débuts, récemment à Nantes, il trouve une belle occasion d’obtenir une compensation dans le Dans le Peloton B du Prix de Beaugency (4e course).

A Craon (R-2), dans le Prix de la Coquille (4e course), la régulière GLADYS SENORA mériterait amplement d’ouvrir son palmarès. Pour y parvenir, il lui faudra notamment se défaire de LORIGINAL, à créditer de premiers pas prometteurs, le mois dernier à Cholet.

Prix Point Bleu (5e course), HOURRA HOURRA, HIGH PARADE et HUFLOWER, affichés dans cet ordre, à l’occasion de leurs débuts communs, en terrain collant, fin octobre, à Senonnes-Pouancé, devraient logiquement répéter. Il convient de leur opposer l’estimée HAYMINA, qui compte deux places de 2e en autant de courses courues.

Le Quinté du jour

Le Prix François de Ganay, quinté de ce jeudi, à Auteuil, mettra aux prises des hurdle-racers de 5-ans et au-dessus. Respectivement affichés 1e, 3e et 4e d’une épreuve de même facture, le Prix Prince d’Ecouen, le mois dernier, BONAPARTE SIZING, ANOUMA FREEEDOM et BEAUTE PROMISE se retrouvent avec des ambitions légitimes.

Gagnants

4 BONAPARTE SIZING : Ses deux dernières sorties publiques ont été couronnées de succès, le dernier en date ayant été obtenu dans le quinté référence Prix Prince d’Ecouen, le mois dernier. En dépit de la surcharge encourue, il conserve une très belle carte à jouer.

Conseil de jeu : 10e G-P

14 BEAUTE PROMISE : Elle n’a plus à faire ses preuves en pareille société, affichant une victoire et six places en 19 quintés courus. Correctement située sur l’échelle du handicapeur, elle mérite crédit.

Conseil de jeu : 10eP

Spéculatifs

3 ANOUMA FREDOM : Il a pris la 3e place du quinté Prix Prince d’Ecouen avant de s’adjuger le quinté Prix Count Schomberg, en début de mois, où il dominait plusieurs de ses rivaux du jour. On garde.

1 MAGISTADOR : Il a longtemps été tenu écarté de la compétition. Il compte deux places de 2e en autant de sorties cette année. Abordant cette fin de saison avec de la fraîcheur, il revient dans les handicaps avec des prétentions.

Impasses

10 TAKE TWO : Il vient d’échouer dans une course à réclamer. L’impasse est tentante.

12 JIMMY DE LILLE : Il n’a pas été revu depuis le mois de juin 2019. Une autre fois.

Les paris Quinté du jour

Quinté4-14-3-1-8-6-5-15
Couplé1-3-4-14

Le chiffre du jour

75%

DESIR CASTELETS (812 – R-3 à Salon-de-Provence)

Il compte trois podiums, dont une victoire, en quatre sorties corde à droite. Soit 75% de réussite. A la faveur d’un parcours caché comme il les apprécie, il devrait finir vite dans le Grand Prix de Salon-de-Provence. Un trublion en puissance.

L’info du jour

HAIE D’HONNEUR (102 – R-1 à Auteuil)

Après des débuts prometteurs début septembre, elle a ouvert son palmarès avec brio, dans le Prix de Nantes, le mois dernier. Une confirmation est logiquement attendue dans le Prix Kérym.

GLADYS SENORA (401 – R-2 à Craon)

Si elle est toujours à la recherche d’un premier succès, elle n’a jamais conclu plus loin que 6e depuis ses débuts, affichant même cinq podiums en neuf courses courues. Elle tentera d’ouvrir son palmarès dans le Prix de la Coquille.

Le Pro du jour

Valérie Seignoux sellera le 3-ans BALLING TO WIN (307) dans le Peloton A  du Prix de Beaugency, samedi, à Auteuil. Rencontre.

Valérie, qu’avez-vous pensé des débuts de votre protégé ?

C’était à Saint-Brieuc, fin octobre. Il avait du travail ce jour-là mais pas trop non plus. Il a galopé dans les chevaux de tête et s’est montré très appliqué dans ses sauts. Sans une petite bévue au franchissement de la dernière haie, il aurait même donné « chaud » au vainqueur. Ce jour-là, le jockey initialement prévu ne faisait pas le poids demandé. J’ai donc fait appel à un jeune jockey. il s’en est très bien sorti.

Quels seront ses atouts ?

Il a bien récupéré de cette course de débuts. Pour être franche, il a bien progressé depuis au travail. Je l’aime bien. On a décidé de venir à Auteuil car il est facile, ne tire pas et est taillé pour s’y adapter. C’est un grand et joli cheval. A mon avis, le lourd ne le gêne pas. Selon moi, il ne sera pas ridicule… Il est apte à très bien  figurer.