arjel

Samedi 2 mars 2019 – Prix de Sélection : FACE TIME BOURBON Versus DAVIDSON DU PONT

La journée de ce samedi 2 mars 2019 sonne la fin du meeting hivernal de Vincennes (R-1). Dernier classique de l’hiver dans le temple du trot, et épreuve phare de de cette réunion de clôture, le Prix de Sélection (7e course)  promet une jolie course-poursuite, celle qui opposera le prometteur FACE TIME BOURBON, collectionneur de succès et présenté déferré des quatre pieds pour la première fois, à son aîné DAVIDSON DU PONT, lauréat de ce gr.I, l’an dernier, et séduisant quatrième du Grand Prix d’Amérique, fin janvier. Quant aux 5-ans ENINO DU POMMEREUX et EARL SIMON, lesquels viennent de conclure sur le podium du Prix Ovide Moulinet (Gr.II), ils ne se présenteront certainement pas en victimes expiatoires.

Trente-cinq minutes plus tôt, dans le Prix Henri Desmontils (6e course – Gr.III), CLEGS DES CHAMPS, irréprochable depuis l’été dernier, devrait conclure son meeting par un succès. Il convient toutefois de lui opposer son aîné ARLINGTON DREAM, 9-ans, qui n’est autre que le tenant du titre.

De son côté, Xavier Thomas-Demeaulte pourrait marquer de son empreinte la réunion de Bordeaux-le Bouscat (R-2). Il pourra en effet compter sur FOU DU PECOS, qui défendra son titre dans le Prix Anglo-Course (1ere course) et sur le 3-ans GOLDEN POWER (7e course), qui s’aligne au départ de sa première course à réclamer avec des ambitions.

Quant à notre pro du Jour, Pierre Callier, il évoque les chances de ses deux partants, à Cagnes-sur-Mer (R-4).

Le Quinté du jour

Respectivement affichées 1e, 2e, 3e et 5e du Prix de Ribeauvillé, début janvier, sur le tracé des 2.700 mètres, celui-là même qu’elles vont retrouver dans le Prix de Maurepas, quinté de ce samedi, EROLINA, ESPERANZA IDOLE, ENERGY DU BOUFFEY et ELISKA BERRY disposent d’une bonne chance théorique dans cette compétition. A noter que la dernière citée s’est imposée depuis…

Gagnants

15 EROLINA : Elle reste sur une série de bons résultats à Vincennes, dont un plaisant succès dans une course référence, le 8 janvier, où elle dominait six de ses rivales du jour. Première chance.

Conseil de jeu : 10e G/P

5 ELISKA BERRY : A l’instar de notre préférée, elle reste sur une victoire, celle acquise début février. De nouveau confiée à Jean-Michel Bazire, elle mérite crédit.

Conseil de jeu : 15e P

Spéculatifs

9 ESPERANZA IDOLE : Après avoir gagné sa course en début de meeting, elle a confirmé en prenant des places à ce niveau. Efficace pieds nus, elle devrait être dans le coup.

11 ENERGY DU BOUFFEY : Elle est au mieux. En atteste son succès du 17 février à Vincennes. Confirmée en pareille société, elle comptera de logiques supporters.

Impasses

7 EUREKA DU FOSSE : Elle reste sur deux échecs à ce niveau, à Vincennes. Pas facile d’y croire !

16 EPONA DU PASSAGE : Elle préfère les parcours de vitesse et reste ferrée. On écarte.

Les paris Quinté du jour

Quatrio15-5-9-11-4-2-8
Couplé5-9-11-15

Le chiffre du jour

83%

FACE TIME BOURBON (706 – R-1 à Vincennes)

Il a remporté dix de ses douze sorties publiques, ayant notamment fait sien le Critérium des 3-ans (Gr.I), courant décembre. Un score qu’il aura à coeur d’améliorer dans le Prix de Sélection, d’autant qu’il sera pour l’occasion déferré des quatre pieds.

L’info du jour

CLEGS DES CHAMPS (607 – R-1 à Vincennes)

Sa musique parle pour lui. Il compte dix-huit podiums, dont douze succès, en 23 sorties au trot monté. Irréprochable depuis plusieurs mois, n’ayant jamais terminé plus loin que 2e depuis l’été dernier, il peut conclure son meeting d’hiver en beauté. La base du Prix Henri Desmontils.

FOU DU PECOS (101 – R-2 à Bordeaux – Le Bouscat)

Il s’est adjugé ce Prix Anglo-Course l’an dernier, avant de collectionner les bons résultats en 2018. Il se présente ici avec la ferme intention de conserver son titre.

Le Pro du jour

Pierre Callier sera présent samedi à Cagnes-sur-Mer (R-4) avec deux de ses protégés. Rencontre.

Pierre, vous débutez la réunion avec CANAL D’ARTHE (503). Que pouvez-vous nous en dire ?

C’est un cheval dur. Il effectuait une rentrée, et n’était pas à 100% lors de sa sortie du mois de janvier à Lyon-La Soie. Sa course suivante, en amateurs, à Cagnes-sur-Mer, avait pour but de le monter en condition. Il est en phase ascendante. Il va courir en amélioration mais cette course va lui faire du bien en vue du printemps.

Vous être certainement plus optimiste avec GLYCINE DE JOUX (806) ?

Absolument. Cette pouliche a été bien qualifiée, en 1’18 », il y a trois ou quatre mois. Elle ne manque pas de moyens. Elle était un peu tendue au départ, le jour de ses débuts, à Lyon-La Soie. Elle a fait la faute en partant et s’est retrouvée hors course. Elle a ensuite tracé un bon parcours pour revenir prendre la 4e place. Elle a répété ensuite, toujours à La Soie; terminant bien derrière un pensionnaire de Thierry Duvaldestin. Sachez qu’elle est trotteuse mais reste nerveuse. J’espère qu’elle va s’élancer convenablement. Si tel est le cas, elle aura une bonne carte à jouer, d’autant qu’elle n’affronte cette fois que ses contemporaines. »