arjel

Réunions du Samedi 2 mai 2020 – MIRIAM HALERYD se fait un nom…

Pas moins de douze courses sont programmées sur l’hippodrome de Orebro (R-1), réunion principale de ce samedi 2 mai 2020, dont le bien composé Prix Voralino (8e course), support des paris à la carte.

En début de réunion, dans le Prix Vaflosa (1ere course), UNO PICCOLINO ne surprendrait pas en signant une cinquième victoire consécutive sous la selle. Il devrait s’expliquer avec STARDUST MELODY, laquelle reste sur une encourageante série de podiums et avec leur aînée DREAMING BLUES, récente gagnante dans la discipline, à Solvalla.

Dans le Prix Vice Versa (4e course), MIRIAM HALERYD devrait logiquement répéter son dernier succès, celui acquis avec style, le mois dernier à Solvalla. Le danger pour elle devrait venir de ANTHARI BI et de SUPER SARAH, lesquelles restent également sur une victoire mais devront ici composer avec un handicap initial de vingt mètres, sans oublier XANTHIS DELICIOUS, qui devrait logiquement afficher des progrès sur sa course de rentrée, du 15 avril, à Solvalla.

A Halmstad (R-3), le 5-ans DIAMONDWIND est un lauréat en puissance dans le Prix Front Line (4e course). Descendu de catégorie, ce pensionnaire de Peter Untersteiner trouve en effet une belle occasion de refaire parler de lui. Confirmé sur cet anneau, BASTIAN T semble le plus indiqué pour lui donner la réplique.

Le Quinté du jour

Le Prix Voralino (8e course), quinté de ce samedi à Orebro, s’offre uniquement aux juments. Plusieurs d’entre elles ont déjà eu l’occasion de s’illustrer sur notre sol. A l’image de nos préférées UNIQUE JUNI et TESSY D’ETE.

Gagnants

3 UNIQUE JUNI : Elle a fait sien un quinté, fin février à Vincennes, puis un autre, plus récemment, le 9 avril; à Gävle. Facile lauréate ce jour-là, et à créditer d’un chrono d’1’12 »2 sur ce tracé, soit le meilleur du peloton sur le parcours, elle devrait une nouvelle fois lutter pour la palme.

Conseil de jeu : 10e G-P

12 TESSY D’ETE : Elle n’a certes plus passé le poteau en tête depuis le mois de février 2019. Or, elle a pris plusieurs podiums dans des Groupes cet hiver à Vincennes, s’étant notamment intercalé entre Cleangame et Chica de Joudes, dans le Prix Jean Dumouch (Gr.III). Même si elle n’a pas été revue depuis le 23 février, date de sa sortie infructueuse dans le Grand Prix de Paris, elle mérite crédit.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

7 HEVIN BOKO : Ses quatre dernières sorties se sont soldées par autant de podiums sur la piste de Solvalla. Elle a d’ailleurs amélioré son chrono, le portant à 1’10 »7, en dernier lieu. Confirmation attendue.

5 WILLOW PRIDE : Elle reste sur deux probants succès en Finlande, respectivement sur les pistes de Lahti et de Helsinki. Nul doute qu’elle revient en Suède avec de légitimes prétentions.

11 CALINA : Remarquée à diverses reprises, cet hiver à Vincennes, lorsqu’elle était sous la férule de Jean-Michel Bazire, cette jument dotée d’une bonne pointe de vitesse finale retrouve les pistes scandinaves avec des ambitions. On garde.

Impasses

6 DONATELLA CENTER : Elle reste sur un échec sur ce tracé. Sans nous.

Les paris Quinté du jour

QuintéBase : 3. Champ réduit : 12-7-5-11-10-9-1
Trio3-5-7-11-12

Le chiffre du jour

60%

UNO PICCOLINO (106 – R-1 à Orebro)

En quinze sorties au trot monté, il a enregistré neuf podiums (soit 60% de réussite). Mieux encore, il n’a pas connu la défaite lors de ses quatre derniers parcours dans la discipline. Une confirmation est attendue dans le Prix Vaflosa.

L’info du jour

MIRIAM HALERYD (404 – R-1 à Orebro)

Cette pouliche de 4-ans n’a jamais conclu plus loin que 4e depuis ses débuts, comptant même deux succès en quatre courses courues. Plaisante lauréate le 8 avril à Solvalla, elle devrait logiquement confirmer dans le Prix Vice Versa.

DIAMONDWIND (412 – R-3 à Halmstad)

Ce 5-ans s’est classé 5e de Gr.I, l’été dernier, sur la piste de Charlottenlund, à Copennhague, au Danemark. Force est de constater qu’il retrouve des adversaires à sa portée dans le Prix Front Line.

Le Pro du jour

Mentor du champion Readly Express, Timo Nurmos fait partie des entraîneurs-références en Scandinavie. Focus.

Timo Juhani Nurmos – 61-ans – Finlandais.

Né en août 1959, en Finlande, Timo Nurmos s’est vite illustré dans son pays natal, avec l’aide notamment de son ami driver Jorma Kontio. Au début des années 2000, il s’installe en Suède, et plus précisément, à Solvalla et veille désormais à la destinée d’une centaine de trotteurs. Après avoir gagné des Groupes avec Louise Laukko, Obelix Laukko, Vala Boko,  Sahara Dynamite, ou encore Red Hot Dynamite, il se fait connaître dans l’Europe du Trot avec READLY EXPRESS, sacré -entre autres- dans le Grand Prix de l’U.E.T, en 2016, dans le Prix d’Amérique, en 2018, et  dans le Prix de France, l’an dernier. Samedi à Orebro, il aura quatre partants.

Ses bonnes chances de la journée :

MELLBY HURRICANE (509), MAN AT WORK (606) et SEISMIC WAVE (1009)