arjel

Réunions du Samedi 2 février 2019 – GOTLAND, reçu sept sur sept ?

Six courses, six victoires. Telle est l’actuelle carte de visite de GOTLAND. Un score que le fils de Ready Cash tentera d’améliorer dans le Prix Paul Viel (4e course), l’un des temps forts de la réunion de ce samedi 2 février, à Vincennes (R-1). GENERAL DU PARC et GATSBY PERRINE, ses dauphins, non seulement, dans le Prix Emmanuel Margouty mais également dans le Prix Maurice de Gheest, peuvent une nouvelle fois compléter le podium.

Dans le Prix Roquépine (2e course), le pendant pour les pouliches, les candidatures de GREENPEACE, gagnante du Prix Une de Mai, courant décembre sur le tracé proposé, celui des 2.175 mètres, de GREEN GRASS, laquelle vient de la dominer à l’occasion de son succès dans le récent Prix Gélinotte, et de GIRLS TALK, la plus argentée du peloton, attirent particulièrement l’attention.

Quant à leur aîné ELIE DE BEAUFOUR, collectionneur de victoires, il s’annonce difficile à devancer dans le Prix de Barfleur (7e course).

Attention également à FAKIR DU VALLON, à Rouen-Mauquenchy (R-4), qui ne surprendrait pas notre Pro du Jour en s’imposant dans le Prix Gérard Portois (4e course).

Le Quinté du jour

Autoritaire lauréat d’un quinté, le 14 janvier, à Vincennes, CALOU RENARDIERE pourrait bien s’en adjuger une deuxième, samedi, dans le Prix de la Gironde, d’autant qu’il est bien situé au premier échelon de départ.

Gagnants

10 CALOU RENARDIERE : Son succès dans le quinté Prix de Brionne, courant janvier, atteste de son bon degré de forme. Dans la foulée, il fait face à un engagement de choix, ici, au premier échelon. Notre favori.

Conseil de jeu : 20e G/P

18 CERENZO TURBO : Après avoir gagné un quinté, le 8 janvier sur ce tracé, il a confirmé en se classant 2e, onze jours plus tard, dans un lot bien composé. En dépit de son rendement de distance, il mérite crédit.

Conseil de jeu : 15e P

Spéculatifs

17 CE BELLO ROMAIN : Il affiche trois succès en autant de quintés courus, et n’a jamais terminé plus loin que 4e lors de ses neuf dernières sorties. En outre, il évoluera déferré des quatre pieds pour la première fois de sa carrière. On garde.

5 CANULAR : Il s’est adjugé un quinté, début décembre sur ce tracé et vient de conclure 4e d’un autre événement, où il terminait dans le sillage de notre préféré. Confirmation attendue.

Impasses

11 AHRIMA TURGOT : Elle n’a pas été revue depuis le mois de juillet et reste ferré. On écarte.

15 ASIS BOT EUR MOEL : Il est désormais plus recommandable au trot monté. Ici, sa tâche s’annonce compliquée.

16 BINGO D’ATTAQUE : Ses dernières sorties n’inclinent guère à la confiance. Impasse conseillée.

Les paris Quinté du jour

QuintéBase : 10. Champ réduit : 18-17-5-3-8-6-4-7
Couplé5-10-17-18

Le chiffre du jour

100%

RAPUNZEL (206 – R-2 à Pau)

Ses trois prestations sur le tracé qui nous intéresse, celui des 1.500m P.S.F, à Pau, ont été couronnées de victoires, la dernière en date ayant été acquise le 15 janvier. Une confirmation est attendue dans le Prix de Campet.

L’info du jour

GOTLAND (409 – R-1 à Vincennes)

Il n’a pas connu la défaite en six courses courues et a déjà dominé la plupart de ses adversaires du jour. Un candidat au succès dans le Prix Paul Viel.

ELIE DE BEAUFOUR (707 – R-1 à Vincennes)

En neuf courses courues, il a franchi le poteau en tête à huit reprises. Vu l’aisance de ses deux derniers succès, à Vincennes, il ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin.

Le Pro du jour

Philippe Ternisien sera présent samedi à Rouen-Mauquenchy (R-4) pour driver son pensionnaire FAKIR DU VALLON (412). Il nous en parle…

Philippe, que pouvez-vous nous apprendre sur votre pensionnaire ?

C’est le propre frère de Elvis du Vallon qui vient de gagner à Cagnes-sur-Mer, et possède plus de 200.000 euros de gains. Il a souffert de la maladie de Lyme dans sa jeunesse. Il s’est bien qualifié. Il a débuté à l’été de ses 3-ans. Je comptais gagner en débutant, à Berck-sur-Mer. Hélas, il a fait la faute. Il s’est imposé dès sa deuxième course, à Bihorel-lès-Rouen. Le chrono n’était pas extraordinaire mais il le faisait bien. Ce poulain n’est pas encore arrivé à maturité mais il est perfectible. Il est relativement brave et possède un bon mental. Il sera déferré comme lors de ses deux dernières sorties. C’est un plus pour lui. Il a gagné de bout en bout à Bihorel mais je trouve qu’il est mieux quand on peut lui masquer l’effort et le placer dans un dos. Il sait aller vite sur un « bout ». Samedi, le lot n’est relevé. Avec un bon déroulement de course, il a le droit de gagner… Je redoute FLASH DANCER (409) et FILS DES PILLARD (414).