arjel

Réunions du Samedi 19 octobre 2019 – François Nicolle attaque en force…

Direction l’hippodrome de la Butte Mortemart, à Auteuil (R-1) pour la réunion principale de ce samedi 19 octobre 2019. Premier constat : François Nicolle attaque en force. Si l’homme basé à Saint-Augutin n’aura pas de partant dans le quinté Prix Prince d’Ecouen (3e course), il alignera quatre de ses pensionnaires dans le quinté Prix Montgomery (6e course).

Il semble également détenir les clés du Prix Pierre de Lassus (4e course – Gr.III). Dans cette course de haies réservée aux 4-ans, il pourra en effet compter sur L’AUTONOMIE, qui reste sur deux plaisants succès en pareille société, mais également sur POLIRICO, dauphin de la précédente citée dans le Prix Questarabad, courant juin, mais également dans le Prix de Maisons-Laffitte, plus récemment, le 28 septembre.

Dans le Prix Mid Dancer (5e course), les 3-ans GESSKILLE et MAGRUDY, deux autres de ses protégés, lesquels ont en commun de rester sur un succès dans la discipline, devraient de nouveau mettre à l’honneur l’écurie de l’entraîneur royannais.

A Caen (R-3), dans le Prix de la Ville éponyme (8e course), les chevronnés LOOKING SUPERB, 2e du dernier Prix d’Amérique, et BUGSY MALONE, dur à l’effort et efficace sur cette piste, ont les moyens de se tailler la part du lion.

Le Quinté du jour

Deux chevaux de 10-ans seront au départ du Prix Prince d’Ecouen, quinté de ce samedi à Auteuil. C’est d’ailleurs l’un d’entre eux, CHRIS DE BEAUMONT, qui aura notre préférence.

Gagnants

14 CHRIS DE BEAUMONT : Ce hongre de 10-ans ne compte que 21 sorties au compteur. Or, il a prouvé qu’il fallait compter avec lui à ce niveau, comptant deux succès et une place de 2e en cinq quintés courus. Après une course de rentrée encourageante, à Compiègne, il revient dans les handicaps avec de solides ambitions.

Conseil de jeu : 10e G-P

4 CALAYAN : Il reste sur deux succès. Bien que remonté de huit livres après sa victoire dans le quinté Prix Jean Bart, le mois dernier, il conserve une bonne carte à jouer.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

5 MONTGEROULT : Ce n’est autre que le vainqueur du Prix du Président de la République, sur le steeple-chase, au mois d’avril. Efficace sur les pistes assouplies, il ne surprendrait pas en s’illustrant ici sur les haies.

8 SAMPARK : Avec seulement six courses au compteur, il fait partie des moins expérimentés du peloton. Or, il a dévoilé de sérieux moyens dans la discipline. Ici, c’est un trublion en puissance.

Impasses

3 FOREIGN FLOWER : Sa course de rentrée s’est soldée par une chute, en début de mois à Compiègne. Il doit nous rassurer.

10 PAGOMIX : il n’a pas été revu depuis le mois d’avril. Même s’il apprécie le terrain lourd, il sera préférable de le suivre ultérieurement, et notamment cet hiver à Cagnes-sur-Mer.

Les paris Quinté du jour

Quinté14-4-5-8-2-12-16-9
Couplé4-5-8-14

Le chiffre du jour

100%

BUGSY MALONE (817 – R-3 à Caen)

Ce trotteur dur à l’effort, s’est produit à quatre reprises sur l’hippodrome de Caen. Résultat : Deux succès et autant de places de 3e, soit du 100% de réussite. De quoi lui valoir de logiques supporters dans le Prix de la Ville de Caen, d’autant qu’il apprécie les parcours de longue haleine.

L’info du jour

L’AUTONOMIE (404 – R-1 à Auteuil)

Elle affiche cinq succès en huit courses courues, dont celui acquis avec aisance dans le Prix de Maisons-Laffitte, fin septembre, où elle dominait six de ses adversaires du jour. Rien ne s’oppose à une confirmation…

FASTANIA DE VIETTE (307 – R-3 à Caen)

Cette pensionnaire de Sébastien Ernault n’a pas connu la défaite en cinq sorties au trot monté. La passe de six est envisageable dans le Prix de Néhou.

Le Pro du jour

Yves-Marie Vallée présenté ELIZIR DU HOME (509), samedi à Caen (R-3). Visiblement, la confiance est de mise…

Yves-Marie, que pouvez-vous nous dire sur votre protégé ?

Comme vous le savez, je l’estime. Il a de la qualité. Il a bien gagné cet été à Enghien. Et, la dernière fois, à Vincennes (ndlr, 3e le 21/8), il a fait sa valeur, n’étant finalement dominé que par deux trotteurs italiens a priori en retard de gains. D’ailleurs, ces deux trotteurs ont confirmé depuis à Vincennes. Mon cheval est bien. Il n’a pas couru depuis le mois d’août mais il est en bonne condition. J’essaye d’ailleurs de cibler les courses avec lui. Je le présente à bon escient. Il n’avait pas de bons engagements en septembre, où alors des courses plus relevées. J’ai donc attendu cet engagement plus intéressant. Il va aussi bien corde à gauche qu’à droite. Il est moins nerveux que par le passé. Je ne lui trouve pas vraiment de défaut. Le cheval peut aller devant comme attendre. Jean-Philippe Monclin aura donc carte blanche, d’autant qu’il connaît le cheval. Pour la suite de son programme, je suis dans le flou car je dois me faire opérer de l’épaule.