arjel

Réunions du Samedi 18 janvier 2020 – CLEANGAME, l’attraction du Prix de Brest

Deux des neuf courses programmées à Vincennes (R-1) en ce samedi 18 janvier 2020 sont estampillées Groupe. Dans le quinté Prix de Brest (Gr.III – 3e course), le champion CLEANGAME devrait une nouvelle fois faire étalage de sa classe. En dépit de son rendement de distance de cinquante mètres, il a sans conteste les moyens d’enregistrer une 17e victoire dans une course support des paris à la carte.

En début de réunion, dans le Prix de Pardieu (Gr.II – 1ere course), GRACE DE FAEL et GLADYS DES PLAINES, lesquelles viennent de se hisser, dans cet ordre, sur le podium du Prix de Vincennes (Gr.I), sur plus long, devraient s’expliquer pour la palme. A noter d’ailleurs que la dernière nommée se produira déferrée des quatre pieds pour la première fois de sa carrière.

Quant à CALOU RENARDIERE, son entourage a fait du Prix de Granville (6e course) un objectif. Présenté pieds nus pour ce rendez-vous, il devrait s’expliquer avec DOSTOIEVSKI, au mieux, et avec DEXTER CHATHO, récent lauréat d’un quinté sur le tracé proposé.

Dans le Prix de Courtemer (8e course), ELLA DU CAMPDOS, efficace sous la selle, devrait s’expliquer avec EX GRATIA, laquelle reste sur une plaisant succès, course dans laquelle elle dominait notamment ESPERANCE GIRL et EDITION GEMA, qui seront de nouveau sur les rangs.

Le Quinté du jour

Rendre victorieusement cinquante mètres, telle sera l’ambition de CLEANGAME dans le Prix de Brest, quinté de ce samedi, à Vincennes. Des prétentions à la hauteur de ses sérieux et solides moyens.

Gagnants

16 CLEANGAME : C’est un champion. Lors de ses 28 dernières sorties, il a signé 27 podiums, dont 23 succès. De nouveau pieds nus, il s’annonce comme le cheval à battre. Et ce en dépit de son rendement de distance.

Conseil de jeu : 15e G-P

Spéculatifs

7 DREAMBREAKER : Il reste sur une série de bons résultats à Vincennes et aurait d’ailleurs terminé plus près s’il avait trouvé le passage dans la phase finale du récent Prix du Forez (Gr.III). Au premier échelon, il mérite crédit.

14 BALBIR : Quelle régularité. La préuve : En 78 courses courues, il s’est classé à 71 reprises parmi les six premiers. Quatrième du Prix Jean Dumouch (Gr.III), le mois dernier, sur ce tracé, et à ce niveau, il devrait de nouveau participer à l’arrivée.

13 ANZI DES LIARDS : Il n’a plus à faire ses preuves dans les tournois de ce genre. Il s’est notamment classé 5e du Prix Jean Dumouch (Gr.III), le mois dernier sur ce parocurs. On garde.

Impasses

3 CALINA : Elle reste ferrée. Cette course va lui faire du bien en vue de son objectif du 26 janvier, le Prix Helen Johansson.

4 COEUR BAROQUE : Tenu écarté de la compétition de mai à décembre 2019, il vient d’effectuer une course de rentrée discrète. De nouveau ferré, il n’aura pas la partie facile.

Les paris Quinté du jour

QuintéBase : 16. Champ réduit : 7-14-13-15-9-8-10
Duo 47-14-16

Le chiffre du jour

80%

ELLA DU CAMPDOS (810 – R-1 à Vincennes)

Elle a couru au trot monté à cinq reprises. Résultat : Deux victoires et deux places de 2e, soit 80% de réussite. Un score qu’elle est capable d’améliorer dans le Prix de Courtemer.

L’info du jour

GRACE DE FAEL (114 – R-1 à Vincennes)

Elle n’a trouvé que Gangster du Wallon pour la devancer dans le Prix de Vincennes (Gr.I), le mois dernier. Affichant sept succès en dix sorties sous la selle, elle trouve ici une belle occasion de reprendre le cours de ses victoires.

CHILL WIND (805 – R-3 à Cagnes-sur-Mer)

En huit sorties sur le gazon cagnois, il n’a jamais conclu plus loin que 6e, y comptant même une victoire et trois places de 2e. Correctement situé sur l’échelle des poids, il retrouve l’anneau azuréen avec de solides prétentions.

Le Pro du jour

GAULTHERIA (913) participera au Prix d’Argences, samedi à Vincennes. Son entraîneur Yannick Desmet s’est livré à son sujet…

Yannick, quel regard portez-vous sur les dernières sorties de votre pensionnaire ?

La pouliche fait preuve de régularité depuis ses débuts. D’ailleurs, elle a toujours conclu parmi les six premiers depuis ses premiers pas publics. Pour tout vous avouer, j’avais quelques doutes sur ses capacités à faire des progrès de 3 à 4-ans mais elle m’a pleinement rassuré dernièrement. Ce jour-là, Bjorn (ndlr, Goop) est allé devant et la pouliche s’est bien comportée jusqu’au bout.

Quelles seront ses principaux atouts ?

Elle a conservé un bon degré de forme au travail. Elle connaît bien Vincennes et en manque pas de vitesse. D’autre part, elle sera déferrée des quatre pieds pour la première fois de sa carrière. Cela va l’avantager. Même si elle doit s’élancer en deuxième ligne derrière les ailes de l’autostart, j’ai confiance en elle.