arjel

Réunions du Samedi 17 juillet 2021 – Question de FEELING…

Direction l’hippodrome d’Enghien (R-1) pour la réunion principale de ce samedi 17 juillet 2021. Quant aux galopeurs, ils seront à l’oeuvre sur les pistes de Nancy (R-2), de Mont-de-Marsan (R-3), et de Dieppe (R-4).

Temps fort de la réunion programmée sur le Plateau de Soisy, le Prix du Louvre (Gr.III – 6e course) a réuni neuf trotteurs, dont les prometteurs GANAY DE BANVILLE et GIANT CHIEF. Ces deux-là se connaissent d’ailleurs assez bien pour avoir notamment formé – dans cet ordre- le couplé gagnant du Prix Louis Jariel (Gr.II), le mois dernier à Vincennes. A noter d’ailleurs que le dernier cité s’est depuis imposé devant deux de ses rivaux du jour, dont GALIUS, lequel se recommande de treize victoires en dix-sept courses disputées.

Dans la rencontre suivante, le Prix de Romainville (7e course), FEELING PACO s’annonce redoutable, d’autant que ce 6-ans entraîné par Sébastien Ernault sera déferré des postérieurs pour son premier objectif de l’année. Il a les moyens de dominer FAKIR DE GESVRES, lequel reste sur deux succès, et FORMIDABLE MEC, compétitif en dépit de son numéro en seconde ligne derrière les ailes de l’autostart.

A Mont-de-Marsan (R-3), le 3-ans PITERAQ ne surprendrait pas en ouvrant son palmarès dans le Prix Soal Racing (2e course).

Le Quinté du jour

Une forte délégation étrangère est au départ du Prix de Villiers, quinte de ce samedi, à Enghien. Neuf des seize candidats à cette rencontre sont en effet nés hors de l’Hexagone. A commencer par l’Italien ARMOUR AS, arrivé cette année dans l’écurie de Jean-Michel Bazire.

Gagnants

7 ARMOUR AS : Il est confirmé et efficace sur les tracés de vitesse. En outre, il a tracé une plaisante fin de course dans l’épreuve référence dans le Prix Nemausa, en début de mois à Vincennes. Sa chance saute aux yeux !

Conseil de jeu : 15e G-P

4 HAKIM GRIFF : S’il n’a plus passé le poteau en tête depuis ses débuts victorieux, en septembre 2019, il vient se conclure 3e du récent Prix Nemausa, dominant neuf de ses adversaires du jour. Confirmation attendue.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

5 GALILEO BELLO : Il était loin d’être battu au moment de sa faute dans le dernier tournant du Prix Nemausa, en début de mois à Vincennes. A racheter en confiance.

14 HYACINTO BELLO : Il a été victime d’une gêne dans la course référence Prix Nemausa, en début de mois à Vincennes. En dépit de son n°en deuxième ligne derrière la voiture, il mérite crédit.

Impasses

10 HAPPY BOY : Il vient d’effectuer une course de rentrée discrète dans la course référence Prix Nemausa, en début de mois à Vincennes. Sans nous.

11 AMOUR DEL RONCO : Ses dernières sorties ne sont guère encourageantes. On écarte.

Les paris Quinté du jour

Quinté7-4-5-14-9-2-1-6
Duo4-5-7-14

Le chiffre du jour

52%

FAVORI DE L’ITON (402 – R-1 à Enghien)

Il se recommande de vingt podiums, dont quatorze succès, en 38 courses courues. Soit plus de 52% de réussite. Il devrait soigner ses statistiques dans le Prix Canalturf.com

L’info du jour

FEELING PACO (705 – R-1 à Enghien)

Ce trotteur préservé en début d’année possède désormais deux parcours dans les jambes. Sa dernière sortie sur le tracé proposé a été couronnée de succès, l’été dernier. En outre, il sera déferré des postérieurs pour cet objectif.

PITERAQ (202 – R-3 à Mont-de-Marsan)

Il a signé des débuts encourageants, début mai à Bordeaux. Il ne devrait pas être dérangé par le raccourcissement de distance et bénéficiera de la décharge de son jockey. Gare à lui dans le Prix Soal Racing.

Le Pro du jour

Anne-Françoise Donati Marcillac aura deux partants dans le Prix de Villiers, samedi à Enghien (R-1). Voici ses impressions.

Anne-Françoise, que pouvez-vous nous dire sur vos deux pensionnaires ?

GALILEO BELLO (305) s’est montré fautif la dernière fois, à Vincennes, lorsque son driver l’a décalé dans le dernier virage. Le cheval avait des ressources et aux dires de son pilote, il n’aurait pas été loin de la vérité. Ceci dit, mon cheval manquait un peu de souplesse. Aussi, je me suis efforcée de lui redonner de la fraîcheur physique à l’exercice. Il a prouvé qu’il avait la pointure d’un lot de ce genre. Il conserve toute ma confiance. Quant à HYACINTHO BELLO (314), il ne faut pas le juger sur sa dernière disqualification. Cela s’est refermé devant lui ce jour-là, en fin de parcours. Ce n’est pas un cheval fautif. La piste plate d’Enghien va lui convenir. J’ai d’ailleurs constaté qu’il avait eu un  petit « coup de pompe » en haut de la montée, la dernière fois à Vincennes, même si à sa décharge, il s’est retrouvé le nez au vent à ce moment. Il a pris de la vélocité et de la vitesse au fil de ses sorties. Ici, il lui faudra composer avec un numéro en seconde ligne derrière l’autostart mais il conserve une chance, tout du moins pour l’obtention d’une place.