arjel

Réunions du Samedi 17 avril 2021 – Prix Jean Riaud : Un objectif pour DORGOS DE GUEZ

L’hippodrome de Paris-Vincennes (R-1) organise une réunion riche de neuf courses en ce samedi 17 avril 2021.

Point d’orgue de cette journée, le Prix Henri Levesque (Gr.II – 6e course), rebaptisée Sulky Summer Races 5 ans – Qualif 2, sera l’occasion de revoir à l’oeuvre plusieurs des meilleurs trotteurs de 5-ans sur l’échiquier national. Venant de former, dans cet ordre, le trio gagnant du Prix Robert Auvray (Gr.II), le 27 mars sur plus court, GELATI CUT, GU D’HERPRE et GREEN GRASS devraient une nouvelle  fois se tailler la part du lion. Taillé pour réussir en pareille compagnie, le préservé et estimé GANAY DE BANVILLE peut les accompagner.

Dans le Prix Jean Riaud (Gr.III – 7e course), DORGOS DE GUEZ devrait répondre présent pour cette course visée de longue date. En dépit de son rendement de distance, il a les moyens de dominer FRIC DU CHENE, qui reste sur trois podiums, ECLAT DE GLOIRE, au mieux, pieds nus et confié à l’incontournable Eric Raffin, et DETROIT CASTELETS, qui trouve ici l’occasion de refaire parler de lui.

A Bordeaux-le Bouscat (R-3), le 4-ans JO PICKETT trouve une belle occasion de s’imposer dans le Prix Joseph Peyrelongue (5e course), d’autant qu’il a tracé une plaisante fin de course, pour course sa rentrée, le mois dernier à Saint-Cloud.

Le Quinté du jour

Le Prix de la Lorraine, quinté de ce samedi, à Vincennes, a réuni seize trotteurs de 7-ans et au-dessus. Au programme : Un parcours de vitesse, celui des 2.100 mètres, départ lancé. Pas de quoi déranger WILD LOVE, lauréat d’un quinté départ autostart, le mois dernier à Enghien. Seul bémol : Son n°9 derrière les ailes de l’autostart.

Gagnants

9 WILD LOVE : Elle n’a jamais conclu plus loin que 5e lors de ses cinq derniers parcours. En outre,  elle retrouve le mode de départ avec lequel elle a remporté un quinté, le mois dernier à Enghien. Première chance.

Conseil de jeu : 10e G-P

4 CONCHITANA JENILOU : Ses trois dernières sorties à Vincennes se sont soldées par autant de places de 2e, dont une obtenue en 1’10 »7, courant janvier sur ce tracé. Obligé d’y croire.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

16 EQUINOXE JIEL : Certes, il reste sur une disqualification à Vincennes, sur cette distance. Or, il avait auparavant enregistré deux podiums dignes d’intérêt à ce niveau. On garde.

8 DOUCEUR DU CHENE : Cette adepte des parcours cachés affiche une victoire et trois places en cinq quinté courus. Gare à son finish !

Impasses

10 CANULAR : Il n’a pas été revu depuis le mois de novembre et reste ferré pour cette course de rentrée. Une autre fois…

11 CANDIDAT D’ORTIGE : Il n’a pas été épargné par les ennuis de santé et ne s’est produit qu’à quatre reprises depuis juin 2019. Discret en début de mois dans une épreuve de même facture, il est préférable de l’écarter.

Les paris Quinté du jour

Quinté9-4-16-8-3-7-15-13
Duo4-8-9-16

Le chiffre du jour

81%

GU D’HERIPRE (609 – R-1 à Vincennes)

En  26 courses courues, il s’est s’est classé à 21 reprises parmi les trois premiers. Soit près de 81% de réussite. Un score qu’il devrait améliorer dans le Prix Henri Levesque.

L’info du jour

DORGOS DE GUEZ (712 -R-1 à Vincennes.)

Ses deux dernières apparitions publiques avaient pour but de parfaire sa condition physique en vue de cet objectif avoué. Présenté pieds nus, il ne devrait pas être loin de la vérité dans le Prix Jean Riaud.

JO PICKETT (502 – R-3 à Bordeaux-le Bouscat)

Ce 4-ans compte cinq podiums en six prestations publiques. Il a tracé une plaisante fin de course pour sa rentrée, dans une classe 2 le mois dernier à Saint-Cloud et il fait face à un bon engagement dans le Prix Joseph Peyrelongue. Candidat au succès.

Le Pro du jour

ECLAT DE GLOIRE (708) sera au départ du Prix Jean Riaud, samedi, à Vincennes (R-1). Son entraîneur Loris Garcia nous en parle :

Loris, qu’avez-vous pensé des dernières sorties de votre protégé ?

Il ne faut pas le juger sur sa course à Marseille-Borély, fin mars. Ce jour-là, il devait rendre cinquante mètres et était ferré. En revanche, je comptais sur lui la dernière fois à Vincennes. le cheval a été volontaire. Il a animé la course avant de subir les attaques en fin de parcours. Cela dit, il a fait preuve de courage pour conserver une place.

Quels seront ses principaux atouts, samedi ?

Il se présente un une semaine d’intervalle mais le cheval a bien récupéré. Il me donne satisfaction au travail. D’ailleurs, j’avais prévu de le présenter pour ces deux engagements qui se présentaient à lui au cours de ce mois d’avril, à Vincennes. C’est un cheval régulier qui répète ses valeurs. Eric Raffin sera de nouveau aux commandes. Bien évidemment, Dorgos de Guez reste un sérieux rival. Il retrouve également Fric du Chêne et Jerry Mom, qui viennent de le devancer, mais je compte sur lui. Je le juge capable de finir parmi les trois premiers.