arjel

Réunions du Samedi 16 janvier 2021 – EMOI SPECIAL, sans crainte !

Le Trot occupera le devant de la scène en ce samedi 16 janvier 2021 avec des réunions à Paris-Vincennes (R-1), à Angers (R-2) et à Toulouse (R-4). Quant aux amateurs de galop, ils se pencheront sur le programme de Chantilly (R-3).

A Vincennes, dans le Prix de Croix (Gr.II – 5e course), le doué GU D’HERIPRE semble en mesure d’enregistrer une troisième victoire consécutive. Il retrouvera sur son chemin POWER, GREEN GRASS, GUZZ MEARAS et AETOS KRONOS, lesquels avaient pris la quatre premières places du Grand Prix de l’U.E.T. (Gr.I), courant octobre, épreuve dans laquelle le premier nommé s’était montré fautif à mi-ligne droite finale lorsqu’il subissait les assauts, mais aussi GELATI CUT, son dauphin dans le Prix Octave Douesnel, courant décembre.

Dans le Prix de Saint-Flour (8e course), EMOI SPECIAL a sans conteste les moyens de dicter sa loi. D’autant qu’il évoluera déferré des quatre pieds pour ce bon engagement au premier échelon.

A Toulouse (R-4), dans le Prix Ténor de Baune (4e course), HORUS DE ROMAZ trouve une belle occasion de reprendre le cours de ses victoires. Présenté déferré des quatre pieds pour la première fois, il peut prendre sa revanche sur HACIENDA DESBOIS, laquelle avait terminé juste devant lui, le 22 décembre sur l’hippodrome de Bordeaux-Le Bouscat.

Le Quinté du jour

Estampillé Gr.III, le Prix du Forez servira de support aux paris à la carte, samedi, à Vincennes. Le régulier ECLAT DE GLOIRE s’y présente avec une très belle carte à jouer.

Gagnants

10 ECLAT DE GLOIRE : Il a remporté un Gr.III, fin décembre à Cagnes-sur-Mer, et vient de se classer 3e du bien composé Prix de Lille, pas plus tard que dimanche dernier. S’il a bien récupéré de ses récents efforts, il devrait lutter pour la victoire.

Conseil de jeu : 10e G-P

16 COACH FRANBLEU : Il compte trois victoires et six places en 18 quintés courus. Preuve de son efficacité en pareille compagnie. Pieds nus et bien engagé, il mérite un large crédit.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

14 EXPRESS JET : Il ne doit pas être condamné sur ses disqualifications enregistrées dans les Prix des Cévennes (Gr.III) et de Bar-le-Duc. Présenté cette fois pieds nus, contrairement à ses deux derniers parcours, il a les moyens de refaire parler de lui.

5 DIABLO DU NOYER : Il fait preuve d’une louable régularité depuis plusieurs semaines, et affiche une victoire et six places en treize quintés courus. Une confirmation est ici attendue.

Impasses

2 DIGNE ET DROIT : Il n’a plus de marge à ce niveau et aurait préféré une distance plus réduite. Sans nous.

9 EROS DU CHENE : Il n’a pas été revu depuis presqu’un an. En outre, il reste ferré. On raye.

Les paris Quinté du jour

QuintéBase : 10. Champ réduit : 16-14-5-6-15-12-3
Couplé5-10-14-16

Le chiffre du jour

86%

GU D’HERIPRE (507 – R-1 à Vincennes)

En vingt-deux courses courues, il a signé dix-podiums, dont treize succès, (soit plus de 86% de réussite parmi les trois premiers). Récent vainqueur du Critérium Continental (Gr.I), il fait partie des choix prioritaires du Prix de Croix.

L’info du jour

EMOI SPECIAL (810 – R-1 à Vincennes)

Il a collectionné les bons résultats en pareille société, celle des courses pour drivers amateurs, l’an dernier. Battu de peu à ce niveau, récemment à Vincennes, il a les moyens de remporter le Prix de Saint-Flour.

HORUS DE ROMAZ (403 – R-4 à Toulouse)

Il affiche quatre victoires en six courses courues. Plaisant 3e le mois dernier à Bordeaux, et ce après avoir tardé à trouver le passage, il semble en mesure de renouer avec la victoire dans le Prix Ténor de Baune, d’autant qu’il sera déferré des quatre pieds pour la première fois.

Le Pro du jour

Damien Laisis sera présent samedi à Toulouse (R-4) pour driver sa pensionnaire FARAH DES BROUSSES (308). Il nous en parle :

Damien, qu’avez vous pensé des dernières sorties de votre protégée ?

Je dois bien avouer qu’ell m’a laissé sur ma faim l’année dernière. Depuis que je l’ai présentée déferrée des quatre pieds, courant mars à Bordeaux, elle n’a pas eu le rendement escompté. Elle a également connu un passage à vide, en fin d’année dernière. Elle a d’ailleurs plafonné de bonne heure, le dernier coup à Bordeaux (ndlr, le 22/12).

Que doit-on en attendre, samedi ?

Au travail, elle semble revenir en bonne condition. En valeur pure, elle a prouvé qu’elle était capable de jouer les premiers rôles à ce niveau. Aussi, j’espère qu’elle va courir en amélioration car c’est un bel engagement pour elle. Elle a d’ailleurs un bon programme cet hiver, dans la région.