arjel

Réunions du Samedi 16 février 2019 – QUIET ZAIN, calme et serein !

Point d’orgue de la réunion de ce samedi 16 février 2019 à Cagnes-sur-Mer (R-1), le Prix Saonois (Listed-race – 4e course) a été retenu pour les paris à la carte. Ayant en commun de rester sur un succès sur le tracé proposé, celui des 1.600 mètres, P.S.F, DIWAN SENORA et ROMINOU peuvent nourrir de légitimes ambitions.Au cours de cette nouvelle réunion sur l’hippodrome de la Côte d’Azur,  il convient également de s’attarder sur les candidatures des 5-ans SOMETASTE (1ere course), lequel vient de signer deux victoires à ce niveau des réclamers, dont une obtenue le 22 janvier, sur le parcours qui nous intéresse, et QUIET ZAIN (6e course). Invaincu sur le tracé qu’il retrouvera samedi, gagnant de ce Prix d’Antibes l’an dernier, bien situé dans les stalles de départ et bénéficiant de la décharge de Coralie Pacaut, ce protégé de Gina Rarick a tout pour plaire dans ce handicap. Sa chance saute aux yeux !A Agen-Le Passage (R-3), DJACKPOT DE VIVOIN (3e course), lequel s’élance avec la confiance de notre Pro du Jour, Noël Laglois, et son contemporain DEDE DE MONTAURAN, qui affronte un lot à sa portée dans le Prix de Layrac (4e course), sans oublier leur aîné ALDO D’ARGENTRE (5e course), irréprochable depuis plusieurs mois, constituent autant de sérieux candidats au succès.

Le Quinté du jour

Quinté de qualité en ce samedi à Cagnes-sur-Mer. Estampillé Listed-race, le Prix Saonois servira en effet de support aux paris à la carte. Probant vainqueur d’une épreuve préparatoire, le Prix Adolphe Rossio, fin janvier sur ce tracé cagnois, DIWAN SENORA s’y présente avec de légitimes prétentions.

Gagnants

3 DIWAN SENORA : Pour ses débuts sur le sable cagnois, le 30 janvier, sur le tracé proposé, il s’est adjugé avec brio le Prix Adolphe Rossio, devant trois de ses adversaires du jour. Une confirmation est ici attendue.

Conseil de jeu : 10e G/P

11 ROMINOU : A l’instar de notre favori, il reste sur une victoire, celle obtenue dans le Prix de Séranon, le mois dernier sur ce même parcours des 1.600m P.S.F. De quoi lui valoir de logiques supporters.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

2 MIRACLE DES AIGLES : Il s’est imposé sur ce tracé l’hiver dernier avant de partir favori de la précédente édition de ce Prix Saonois. On garde.

7 BAYOUN : Sa musique parle pour lui. En treize courses courues, il n’est jamais sorti des quatre premiers, affichant même douze podiums, dont neuf succès. Seul hic : Il découvre le sable et l’anneau cagnois.

Impasses

1 PALACE PRINCE : Il reste sur deux échecs sur cette P.S.F cagnoise et doit rendre du poids à ses treize rivaux du jour. Pas facile d’y croire.

10 RONALDO : Il s’est surtout produit et illustré sur des parcours de 2.000 mètres et plus et manque donc de références sur le mile. Sans nous.

Les paris Quinté du jour

QuintéBase : 3. Champ réduit : 11-2-7-6-8-12-5-13
Couplé2-3-7-11

Le chiffre du jour

69%

BAYOUN (407 – R-1 à Cagnes-sur-Mer)

Il affiche pas moins de neuf succès en treize courses courues (soit plus de 69% de réussite à la « gagne »). Dès lors, ses débuts sur le sable cagnois seront suivis de près…

L’info du jour

QUIET ZAIN (609 – R-1 à Cagnes-sur-Mer)

Comme lors des deux précédents hivers, il a été réservé pour ce meeting azuréen. Invaincu en deux sorties sur le tracé proposé, celui des 2.400m P.S.F, et lauréat de ce Prix d’Antibes, l’an dernier, il a les moyens de conserver son titre dans ce handicap. D’autant qu’il a hérité d’un bon numéro dans les stalles de départ.

DEDE DE MONTAURAN (411 – R-3 à Agen-Le Passage)

Il est confirmé au trot monté, discipline dans laquelle il a notamment signé trois succès à Vincennes. Sa récente sortie à Bordeaux atteste de son bon degré de forme. Aligné pieds nus, il ne devrait pas manquer cet engagement favorable.

Le Pro du jour

Noel Langlois sera présent samedi à Agen-Le Passage (R-3) avec trois de ses pensionnaires. Rencontre.

Noël, vous alignez tout d’abord CRISTAL DES BAUX (212). Votre avis ?

Le cheval a été longtemps tenu écarté de la compétition, de mars 2018 à février 2019. Il vient de faire sa rentrée, avec moi, à Agen. Il revient gentiment en forme mais le manque de compétition va se faire sentir. Cette course en amateurs va lui faire du bien, en vue de ses prochaines sorties.

On passe à DJACKPOT DE VIVOIN (309)

Il s’agit d’une cheval que j’aime bien. Je le ménage. Il est taillé pour bien vieillir. Le cheval collectionne les bons résultats depuis plusieurs semaines. Il a bien gagné sous la selle, début décembre à Beaumont-de-Lomagne. Ses trois dernières sorties au trot monté ont d’ailleurs été couronnées de succès. Il est resté en bonne forme. Il vient d’ailleurs de faire l’arrivée à Agen, au sulky. Il revient ici sous la selle avec de solides ambitions. Sauf incident, il va encore faire l’arrivée. D’autant qu’il sera déferré des quatre pieds pour l’occasion.

Vous serez ensuite au sulky de FIGARO GRAVE (709). Que pouvez-vous nous en dire ?

Il n’est pas des plus simples, reste un peu « vert » au départ. ll n’est pas encore venu à maturité mais il a de l’avenir. Selon moi, il est meilleur que sa soeur utérine Erreur Grave. Sachez qu’il a été volontairement mis en vacances durant l’été car il n’avait pas un bon programme. ll a repris le chemin de la compétition durant l’automne. Le cheval est sur la montante. Samedi, il n’est pas des mieux engagés aux 25 mètres, mais une allocation peut lui revenir.