arjel

Réunions du Samedi 14 novembre 2020 – HELGAFELL, un statut à consolider

Plusieurs épreuves estampillées Groupe rythmeront la réunion de ce samedi 14 novembre 2020, à ParisVincennes (R-1).

Dans le Prix Reine du Corta (Gr.II – 2e course), la rentrante HAVANA D’AURCY sera revue avec intérêt. Sacrée dans le Critérium des Jeunes (Gr.I), face aux mâles, l’hiver dernier, la pensionnaire de Jean-Michel Bazire a sans conteste les moyens de se mettre en évidence d’entrée de jeu. Il convient toutefois de lui opposer HIRONDELLE SIBEY et HAVANAISE, affichées aux deux premières places du Prix Uranie (Gr.II), cet été, sur le tracé proposé, celui des 2.175m grande piste, HANNA DES MOLLES, dauphine de Helgafell dans le Championnat Européen des 3-ans (Gr.I), le mois dernier, et HEADLINE, laquelle reste sur deux probants succès, à Laval puis à Nantes.

Dans le Prix Abel Bassigny (Gr.II – 4e course), le pendant pour les mâles, HELGAFELL s’alignera au départ avec la ferme intention d’enregistrer une nouvelle victoire. Une ambition à la hauteur de ses sérieux moyens. Son compagnon d’entraînement HOHNECK, autre habitué de a victoire, et le chevronné HOOKER BERRY, dauphin du précédent nommé dans le Prix Victor Régis  (Gr.II), fin aout sur le parcours qui nous intéresse, tenteront de lui donner une bonne réplique.

Quant au 6-ans ELIE DE BEAUFOUR, il trouve -face à ses ainés- une belle occasion  de signer une nouveau succès dans le Prix d’Argentan (5e course). Au mieux, son compagnon d’entraînement CRUSOE D’ANAMA fait également partie des choix prioritaires.

A Borély (R-3), TOP MAX, lauréat d’une épreuve de même facture, le 26 octobre, et son cadet KENWAY, déjà vainqueur de Gr.III et de Listed-race, devraient s’expliquer pour la victoire dans le dans Grand Prix de Marseille – treizième étape du Défi du Galop (3e course).

Le Quinté du jour

Le Prix du Languedoc servira de support aux paris à la carte, ce samedi, à Vincennes. Après avoir couru au plus haut niveau, en Scandinavie, le Suédois MILLIONDOLLARRHYME débute sur notre sol avec de solides prétentions. Mieux vaut lui accorder crédit d’entrée de jeu

Gagnants

2 MILLIONDOLARRHYME : Ce trotteur scandinave a de sérieux titres à faire valoir. Nul doute qu’il débute dans l’Hexagone avec des ambitions. La méfiance s’impose. A fortiori avec Eric Raffin aux commandes.

Conseil de jeu : 10e G-P

9 CE BELLO ROMAIN : Il n’a plus à faire ses preuves en semblable société, affichant cinq succès et quatre places en dix quintés courus. Pour son retour à Vincennes, il devrait une nouvelle fois répondre présent. D’autant qu’il sera pieds nus.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

3 JERRY MOM : Il est confirmé dans les tournois de cet acabit, comptant quatre succès et cinq places en treize événement disputés. En outre, ses derniers parcours attestent de son bon degré de forme. On garde.

7 DREAMBREAKER : Il ne faut surtout pas le condamner sur sa rapide disqualification à Laval. Pour son retour à Vincennes, sur un tracé qu’il apprécie, il devrait redorer son blason.

Impasses

8 GROSS WEIGHT : Il n’a pas été revu depuis le mois de janvier. On raye.

13 COLONEL : Il monte progressivement en puissance en vue de futurs objectifs. Il reste ferré ici. Impasse conseillée.

Les paris Quinté du jour

Quinté2-9-3-7-4-1-5-14
Couplé2-3-7-9

Le chiffre du jour

75%

ELIE DE BEAUFOUR (510 – R-1 à Vincennes)

En 24 courses courues, il a enregistré dix-huit victoires. Soit 75% de réussite. Un score qu’il a les moyens d’améliorer dans le Prix d’Argentan.

L’info du jour

HELGAFELL (411 – R-1 à Vincennes)

Il affiche neuf succès en douze sorties publiques. Il s’est notamment adjugé le Prix Albert Viel (Gr.I), courant juin, et le Championnat Européen des 3-Ans (Gr.I), pour sa rentrée, le mois dernier, à Vincennes. Une confirmation est attendue dans le Prix Abel Bassigny.

TOP MAX (301 – R- à Marseille-Borély)

Il se recommande de treize podiums en seize courses courues et vient de s’imposer dans le Grand Prix des Provinces – Prix André Baboin (Listed Race), fin octobre, sur le tracé proposé. Un sérieux candidat à la victoire dans le Grand Prix de Marseille.

Le Pro du jour

Guillaume Richard Huguet alignera trois partants, samedi à Lyon-La Soie (R-4). Rencontre.

Guillaume, vous aurez deux de vos pensionnaires au départ du Prix des Colverts. Votre avis ?

GEZIREHA D’ORGERES (312) est une bonne pouliche. Cela dit, elle ne répète pas toujours ses courses. A sa décharge, elle est assez massive et ne récupère pas toujours très bien de ses courses. Il faut lui laisser du temps de récupération. la dernière fois, à Saint-Galmier, elle n’a pas démérité. C’est une pure droitière. Samedi, on va essayer de prendre un bon départ, d’autant qu’elle doit rendre la distance. Ensuite, on va essayer de sa faire ramener car elle peut faire les 600-700 derniers mètres à bonne allure. Elle a les moyens de se mêler activement à l’arrivée de cette course. GOLD DU RABUTIN (313) est un bon cheval. Il est trotteur, sait démarrer vite et répète ses courses. Il a de la tenue et de la vitesse. Il est resté bien à l’entraînement. Pourtant, il reste un peu « fou ». Il faut le mettre dans sa bulle et le laisser faire. Il ne faut pas jouer les autoritaires avec lui même s’il se calme avec l’âge. Il récupère bien de ses courses. J’ai bien aimé sa fin de course, la dernière fois à Saint-Galmier. Il peut être lancé dans les 700-800 derniers mètres. Il va corde à gauche mais il est plus efficace corde à droite. Je lui vois une chance.

Un mot également sur HOUPETTE ROSE (712).

Elle m’a déçu l’autre jour à Enghien. Pourtant, à l’entraînement, elle est parfaite. Ses dernières prises de sang étaient bonnes. Je vais la mener afin de me faire un avis plus précis en course. Je vais tenter de lui faire tracer une bonne fin de course mais ne la sous-estimez pas car c’est une bonne pouliche.