arjel

Réunions du Samedi 12 septembre 2020 – FACE TIME BOURBON, une…Etoile est née

Pas moins de deux classiques sont au programme de la réunion programmée à Vincennes (R-1), en ce samedi 12 septembre 2020. Dans le Prix de Normandie (5e course), un match est attendu entre FLECHE BOURBON, déjà double lauréate de Grs.I au trot monté, et FEELING CASH, son dauphin dans le Prix des Elites, et récent lauréat du Prix Hervé Ceran-Maillard (Gr.II), sur une distance plus réduite.

Quant au Prix de l’Etoile (7e course), il nous promet une superbe course-poursuite entre entre entre le 3-ans HOOKER BERRY, lequel bénéficiera d’un avantage initial de cinquante mètres sur les chevronnés FACE TIME BOURBON et FELICIANO, lesquels viennent de former, dans cet ordre, le couplé gagnant du récent Critérium des 5-ans, fin août sur cet anneau de ParisVincennes.

Dans le Prix Ceneri Forcinal (Gr.II – 2e course), GLADYS DES PLAINES, sacrée dans le Prix du Président de la République (Gr.I), courant juin, récente gagnante du Prix Legoux-Longpré (Gr.III) GOSPEL PAT, qui reste sur une série de places d’honneur, dont celle obtenue derrière la précédente nommée, le 29 août, GLORIA BERRY, de retour sous la selle avec des ambitions, et GRAZIA, irréprochable depuis plusieurs mois et facile lauréate en société moins huppée, le 15 août, devraient s’expliquer pour les premières places.

A Chantilly (R-4), dans le Grand Prix des Anglo-Arabes (6e course), la toujours invaincue GENMOSS sera en piste, bien décidée à enregistrer la 13e victoire de sa carrière… Une ambition à la hauteur de sa classe. GALYLEO DE PALMAS, ETINCELLANT, et GOUDURISK LAUTEIX, ses dauphins, fin juillet à La Teste, devraient une nouvelle fois s’expliquer pour les places.

Le Quinté du jour

Le Prix de Moulins-la-Marche, quinté de ce samedi, à Vincennes, a réuni seize trotteurs de 7-ans et au-dessus. Aligné pieds nus pour cet engagement favorable, DREAMBREAKER s’annonce redoutable.

Gagnants

14 DREAMBREAKER : Il affiche une victoire et quatre places en quinze quintés courus. Preuve de son efficacité à ce niveau. Déjà vainqueur sur le tracé proposé, et lauréat de sa dernière sortie pieds nus, cet été aux Sables d’Olonne, il ne devrait pas être loin de la vérité.

Conseil de jeu : 15e G-P

9 DOSTOIEVSKI : Compagnon d’entraînement de notre favori, il possède également de sérieuses références en pareille société. En outre, ses deux récentes places de 2e obtenues à Vincennes, plaident en sa faveur. Obligé d’y croire !

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

11 DIABLO DU NOYER : En onze sorties dans les quintés, il s’est classé à six reprises parmi les cinq premiers. Présenté pieds nus et confié et Eric Raffin, il devrait une nouvelle fois être dans le coup.

12 CAP DE NARMONT : Il ne faut surtout pas le condamner hâtivement sur sa récente disqualification enregistrée dans une étape du G.N.T. à La Rochelle. D’autant qu’il avait auparavant signé deux plaisants succès. A racheter.

Impasses

5 CIRRUS ATOUT : Ses dernières sorties n’inclinent guère à la confiance. Pas facile d’y croire.

Les paris Quinté du jour

Quinté14-9-11-12-8-4-13-15
Trio8-9-11-12-14

Le chiffre du jour

60%

FLECHE BOURBON (512 – R-1 à Vincennes)

Elle affiche 14 succès en 24 sorties publiques. D’autre part, en dix sorties sous la selle, elle a enregistré six victoires (soit 60% de réussite), dont celles obtenues l’an dernier dans le Prix du Président de la République (Gr.I) et le Prix des Elites (Gr.I). Elle visera un nouveau succès classique dans le Prix de Normandie.

L’info du jour

FACE TIME BOURBON (708 – R-1 à Vincennes)

C’est un champion. Il s’est adjugé le Prix d’Amérique cet hiver, ainsi que le récent Critérium des 5-ans. Il a sans conteste les moyens de rendre victorieusement cinquante mètres dans le Prix de l’Etoile.

GENMOSS (601 – R-4 à Chantilly)

Cette jument inscrite au Stud-Book des anglo-arabes n’a pas connu la défaite en douze prestations publiques. La passe de treize est envisageable et envisagée…

Le Pro du jour

Luc Roelens aura deux partants, samedi à Vincennes (R-1). Rencontre.

JERRY MOM (313) vient de rejoindre votre effectif. Que doit-on en penser, Luc ?

En effet. Je l’ai longtemps eu sous mon entraînement avant qu’il ne soit entraîné par Jo Corbanie. Le cheval est à l’écurie depuis trois bonnes semaines. Il n’est jamais démonstratif et volontaire à l’exercice mais il travaille correctement. Il est bien. Cela dit, je ne pense pas qu’il soit, actuellement, à 100% de ses moyens. Samedi, il sera pieds nus. D’ailleurs, il a de bons pieds en ce moment. La Grande Piste de Vincennes lui convient. C’est un avantage pour lui. Il sait tout faire, lancer la course à 1.500 mètres de l’arrivée comme attendre la dernière ligne droite mais sachez possède une bonne pointe de vitesse finale. Dans l’idéal, il faudrait qu’il se fasse ramener dans un dos. Selon moi, il n’est pas hors d’affaire pour une place.

Vous alignez ensuite GLORIEUSE CARNOIS (901). Votre avis ?

Cette pouliche a rejoint mon écurie cet hiver. Elle est dotée d’un joli modèle. Elle n’est pas des plus faciles. Elle reste compliquée dans sa tête et se montre un peu « gazée » dans les autres chevaux mais elle possède de grosses qualités. D’autre part, elle évolue dans le bon sens. A la maison, elle est de plus en plus calme. Elle travaille doucement tous les deux jours et prend cela du bon côté. Elle a pris confiance en elle au fil du temps. Sachez qu’elle est mieux lorsqu’on la laisse faire. Il faut éviter de la reprendre. D’ailleurs, elle a gagné en roue libre courant juillet à la Capelle, et ce dans un bon chrono. En revanche, la dernière fois, à Enghien, je m’attendais à mieux de sa part. A sa décharge, elle était en chaleurs. Et, la dernière fois, à Cabourg, elle a tracé une bonne fin de course. Sachez que la pouliche est restée en bonne forme. Il faut voir la valeur du lot mais elle devrait bien tenir sa partie. Ensuite, à terme, il n’est pas impossible qu’on revienne sous la selle, notamment l’hiver prochain.