arjel

Réunions du Samedi 12 octobre 2019 – BAHIA QUESNOT et FACE TIME BOURBON veulent faire retentir la Marseillaise

Programme chargé en ce samedi 12 octobre 2019, avec trois réunions nationales Premium réservées aux galopeurs, à Maisons-Laffitte (R-1), Marseille-Borély (R-2),  et Pornichet-La Baule (R-4), et une autre pour les trotteurs, à Cabourg (R-3), sans oublier deux compétitions internationales très attendues, à savoir l’International Trot, à Yonkers (R-6 aux Etats-Unis) et le Grand Prix de l’U.E.T., à Vermo (R-7 en Finlande).

A Maisons-Laffitte (R-1), en marge du quinté Prix du Rey (3e course), le 2-ans DEVIL s’annonce redoutable dans le Critérium des Maisons-Laffitte (Gr.II – 2e course), d’autant qu’il retrouve le parcours de son dernier succès, celui acquis le mois dernier dans le Prix Eclipse (Gr.III). Il aura surtout à redouter ALOCASIA, qui reste également sur une victoire sur cette piste mansonnienne.

A suivre également, à Yonkers (R-6), la prestation de la Française BAHIA QUESNOT dans l’International Trot (7e course). Au mieux, efficace piste plate et sur les tracés réduits, elle effectue un déplacement ambitieux. Aussi, elle constitue une rivale sérieuse pour les Américains ATLANTA, gagnante de l’Hambletonian, l’an dernier, à 3-ans, et le 5-ans GUARDIAN ANGEL AS, qui a l’avantage de bien connaître les lieux.

D’autres Tricolores tenteront de faire retentir la Marseillaise hors de nos frontières, à l’instar de FACE TIME BOURBON, lequel a sans conteste les moyens de s’adjuger la Finale du Grand Prix de l’U.E.T (11e course), sur l’hippodrome de Vermo (R-7), en Finlande.

Le Quinté du jour

Exercice de vitesse, celui des 1.200 mètres, pour les seize candidats au Prix du Rey, quinté de ce samedi à Maisons-Laffitte. Pas de quoi déranger MUTTRAH FORT, deuxième d’un handicap de même facture, le 16 septembre sur ce parcours  mansonnien.

Gagnants

2 MUTTRAH FORT : Lors de ses cinq derniers parcours, il a enregistré quatre places de 2e, la dernière en date ayant été obtenue dans un quinté références, le mois dernier sur ce tracé. Première chance.

Conseil de jeu : 15e P

13 WYCK HALL : Elle compte cinq places en dix quintés courus. Preuve de sa compétitivité à ce niveau. Ici, pour son retour sur 1.200 mètres, elle mérite une mention favorable.

Conseil de jeu : 15e P

Spéculatifs

4 SLICKTEG : Il vient de s’adjuger le Prix des Aunettes, sur ce tracé, dominant sept de ses rivaux du jour. En dépit de la surcharge encourue, il peut répéter.

12 ROSS CASTLE : Il n’a plus à faire ses preuves dans les tournois de genre. Il va d’ailleurs prendre part à son 31e quinté. Adepte des pistes assouplies, il peut venir brouiller les cartes.

Impasses

14 MAYLEAF SHINE : Elle reste sur un cuisant échec à ce niveau, fin août à Deauville. Pas facile d’y croire !

Les paris Quinté du jour

Quinté2-13-4-12-15-10-3-7
Couplé2-4-12-13

Le chiffre du jour

80%

THE RIGHT MAN (407 – R-1 à Maisons-Laffitte)

Il s’est produit à cinq reprises sur la Ligne Droite de Maisons-Laffitte. Résultat : Trois succès et une place de 2e, soit 80% de réussite. Lauréat de cette course en 2016 et 5e l’an dernier, sa chance saute aux yeux.

L’info du jour

DEVIL (203 – R-1 à Maisons-Laffitte)

Il vient de fournir l’autoritaire lauréat du Prix Eclipse (Gr.III), et ce sur le tracé rectiligne proposé. Une confirmation est attendue dans le Critérium de Maisons-Laffitte.

FACE TIME BOURBON (1104 – R-7 à Vermo)

Il affiche quinze succès en dix-huit courses courues, dont ceux obtenus dans le Critérium des 3-ans et le Prix de Sélection (Grs.I). Désinvolte lauréat de sa batterie qualificative, le mois dernier à Vincennes, il a les moyens de s’adjuger le s’adjuger l’édition 2019 du Grand Prix de l’U.E.T.

Le Pro du jour

Vincent Seguin aligne deux partants samedi, à Cabourg (R-3). Rencontre.

Vincent, vous alignez tout d’abord CRISTAL DU PERCHE (711). Votre avis ?

Le cheval a connu des ennuis de santé cette année. Il a fallu le soigner. Il vient de faire sa course de rentrée, à Laval (ndlr, le 27 septembre). Cette course lui a fait du bien. Il a progressé au travail. Selon moi, il a la pointure d’une course comme celle-ci mais il n’est jamais évident de rendre la distance à Cabourg. En outre, il sera ferré assez lourd. Dès lors, ici, je le juge davantage compétitif pour l’obtention d’une place parmi les cinq premiers que pour la victoire. Son driver aura comme consigne de le faire bien finir. Il aura ensuite un bon engagement, à Laval, dans trois semaines.

Un mot également sur ESPOIR WIC (814)

Il paraît bien le matin au travail mais il ne confirme pas l’après-midi en course. A sa décharge, il était « sale » la dernière fois à Vire. Cette course est donc à oublier mais j’avoue être un peu dans le flou avec lui. Il vaut mieux que ne l’indiquent ses derniers parcours mais j’espère qu’il a encore envie d’aller « au combat ». Bref, j’ai besoin qu’il me rassure…