arjel

Réunions du Samedi 12 janvier 2019 – GOTLAND, indétrônable ?

Riche de deux épreuves estampillées Gr.II (Prix Maurice de Gheest et Prix de Croix) ainsi que d’un Gr.III (Prix du Forez), le programme de ce samedi 12 janvier 2019 sur l’hippodrome de Paris-Vincennes (R-1) s’annonce passionnant.

Invaincu en cinq courses courues, GOTLAND fera une nouvelle fois l’objet le nombreuses attentions dans le Gr.II Prix Maurice de Gheest (2e course). GENERAL DU PARC, GATSBY PERRINE, et GET HAPPY, ses dauphins dans le Prix Emmanuel Margouty (Gr.II), le mois dernier, tenteront de l’inquiéter davantage.

Un peu plus d’une heure plus tard, dans le Prix du Forez (4e course), les compagnons de couleurs et d’entraînement CLEANGAME et BLE DU GERS, lesquels collectionnent les bons résultats depuis plusieurs semaines, devraient se tailler la part du lion.

Quant au Prix de Croix (5e course), il nous promet une belle course-poursuite, celle qui opposera ENINO DU POMMEREUX, sacré dans le Critérium des 4-ans (Gr.I), début mai, et séduisant 4e du Prix Marcel Laurent (Gr.II), début novembre, EXPRESS JET, 2e du Prix de Sélection (Gr.I), début mars, et dauphin du précédent cité dans le Prix Jules Thibault (Gr.II), six mois plus tard, EROS DU CHENE, courageux 5e du Critérium Continental (Gr.I), le 23 décembre, à leur contemporaine ERMINIG D’OLIVERIE, laquelle est certes la plus chevronnée du groupe mais devra composer avec un handicap initial de 25 mètres.

On a hâte d’y être !

Le Quinté du jour

Facile lauréat le 27 décembre à Vincennes, DUC DE CHRISTAL devrait logiquement répéter dans le Prix de Joinville, quinté de ce samedi, sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle.

Gagnants

13 DUC DE CHRISTAL : Ses trois sorties du mois de décembre attestent de son bon degré de forme. Aligné pieds nus et efficace sur les tracés de tenue, il ne devrait pas être loin de la vérité.

Conseil de jeu : 15e G/P

3 DEEPSTACK : Il a devancé notre favori, le 9 décembre, lors de sa platonique place de 2e obtenue dans le Prix de Lecelles. Attention à lui.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

8 DESIR DU BOIS : Entraîné dans le Sud-Est par Romuald Mourice, il reste sur une série de quatre places de 2e consécutives, toutes obtenues sur des parcours de tenue. Gare à ses débuts à Vincennes.

6 DISCO D’OCCAGNES : Vu à son avantage lors du précédent meeting d’hiver de Vincennes, où il pris plusieurs accessits, il a prouvé qu’il fallait compter avec lui à ce niveau. On garde.

Impasses

2 DAN JOSSELYN : Il reste sur plusieurs échecs et n’a pas été revu en compétition depuis le mois de juin. On écarte.

7 DIVIN D’AXEL : Il manque de références à Vincennes et est plus efficace pied nus. Sans nous.

Les paris Quinté du jour

Quatrio13-3-8-6-5-15-16
Couplé3-6-8-13

Le chiffre du jour

1’11 »7

ENINO DU POMMEREUX (509 – R-1 à Vincennes)

Ce protégé de Sylvain Roger retrouve le tracé sur lequel il s’est adjugé le Critérium des 4-ans, devant Erminig d’Oliverie et Express Jet, le 5 mai, et ce en 1’11 »7, soit le meilleur chrono du peloton sur ce parcours.

L’info du jour

GOTLAND (212 – R-1 à Vincennes)

Il s’est produit à cinq reprises en compétition. Résultat : Cinq succès. Une confirmation est attendue dans le semi-classique Prix Maurice de Gheest.

FRANKLIN STAR (408 – R-4 à Toulouse)

Il est au mieux, comme en témoigne son récent chrono à Vincennes. En outre, il compte un succès et une place de 2e en autant de sorties corde à droite. Dès lors, il faudra compter avec lui dans le Prix Ténor de Baune.

Le Pro du jour

Bruno Muel aligne trois partants, samedi à Toulouse (R-4). Voici ses impressions :

Bruno, pouvez-vous nous parler de vos partants ?

Avec plaisir. DOUNGA SPORT (210) a connu un souci important au niveau d’un genou, ce qui nous a contraint à l’arrêter pendant presque un an. Elle a repris le travail il y a deux mois. Sa course de rentrée, fin décembre à Montauban est très propre. J’ai préféré cette course à une autre le lendemain à Grenade-sur-Garonne, où elle rendait la distance. Elle a encore besoin de reprendre le rythme de la compétition mais elle est sur la bonne voie. A mon avis, elle a une belle année à réaliser. EDEN DE NAIADE (313) est un cheval assez massif. Il a bien évolué, tant physiquement que mentalement, lors de son année dde 4-ans. Il avait du mal à encaisser le boulot. C’est mieux désormais. Il était à côté de ses « pompes » la dernière fois à Bordeaux. Il n’était pas concentré. Il m’a déjà fait cela. A sa décharge, cela s’est mal passé. Il démarre souvent lentement. Il s’est retrouvé au milieu des autres chevaux et cela ne lui a pas convenu. Au travail, il est bien. Il n’est pas fautif. Il trouve ici l’occasion de refaire parler de lui. Je suis confiant. A mon avis, c’est ma meilleure chance de la réunion. A terme, il n’est pas impossible qu’il soit dirigé sous la selle. GRIZOU DE NAIADE (701) a de  la qualité mais il reste « vert ». Il a besoin de trouver ses marques. Il a pour lui d’avoir pris des gains mais il a tendance à s’affoler en course. Il va falloir travailler dans ce sens. Il a besoin de sa canaliser. Ici, le manque de métier va sans doute l’empêcher de lutter pour le succès mais une place peut lui revenir.