arjel

Réunions du Samedi 11 juillet 2020 – Prix de Bruxelles (Gr.III), à Enghien : CHICA DE JOUDES Versus DORGOS DE GUEZ

Neuf courses sont au programme de la réunion principale de ce samedi 11 juillet 2020, à Enghien (R-1), dont le Prix de Bruxelles (7e course), l’une des épreuves phares de cette journée. Dans cette rencontre estampillée Gr.III, la douée CHICA DE JOUDES, quatrième de la dernière édition du Grand Prix d’Amérique, trouve une belle occasion de se mettre en évidence. La pensionnaire d’Alain Laurent retrouvera toutefois sur son chemin son cadet DORGOS DE GUEZ, avec lequel elle s’était livrée une belle explication dans le Prix du Crépuscule (Gr.III), courant mai à Rouen-Mauquenchy, lutte qui avait finalement tournée à l’avantage du dernier nommé. De quoi nous promettre un superbe match. Efficace sur les tracé réduits, et doté d’une bonne pointe de vitesse finale, CE BELLO ROMAIN se tiendra en embuscade.

Un peu plus tôt, dans le Prix du Louvre (5e course), autre Gr.III, FREYJA DU PONT fait face à un engagement de choix. Elle devrait en tirer profit, d’autant qu’elle sera pieds nus pour l’occasion. Il lui faudra néanmoins redouter FASHION QUEEN, récente 3e d’une épreuve du G.N.T, à Maure-de-Bretagne, et FOXTROT SEA, revenu au mieux, comme en témoigne sa récente place de 3e dans le Prix de Grasse (Gr.III), à Vincennes.

A La-Teste (R-3), dans le Grand Prix de la Teste-de-Buch (6e course), le 4-ans TONNENCOURT s’annonce difficile à  déloger. D’autant qu’il a déjà gagné sur le tracé proposé, et que sa récente place de 2e obtenue à Dax, témoigne de son bon degré de forme. La pouliche ALZIRE, à la chance théorique de premier ordre, et leur aîné ASCOT ANGEL, récent 3e sur cette piste, constituent autant de candidats au podium.

Le Quinté du jour

Le Prix du Palais de Chaillot (3e course), quinté de ce samedi, à Enghien, a réuni seize trotteurs d’âge, bien connus dans les tournois de ce genre. Au mieux et efficace sur ce tracé, ELEGANT TILLY est un lauréat en puissance.

Gagnants

5 ELEGANT TILLY : Ses deux dernières sorties publiques attestent de son bon degré de forme. En outre, il n’a jamais conclu plus loin que 4e en cinq sorties sur cette piste, y comptant même quatre podiums, dont deux victoires. Notre favori.

Conseil de jeu : 15e G-P

12 DAYANA BERRY : Cette fille de Scipion du Goutier a prouvé qu’elle avait la pointure d’une course de cet acabit. En outre, elle sera pieds nus pour cette course visée. Bonne chance

Conseil de jeu : 10eP

Spéculatifs

10 DIABLO D’HEFRAIE : Il fait preuve d’une louable régularité depuis plusieurs semaines et fait face à une bon engagement au premier échelon. Confirmation attendue.

9 BENURO D’AUVILLIER : Il vient de devancer le précédent nommé, à Rouen-Mauquenchy. D’autre part, il est invaincu en deux sorties sur le tracé proposé. On garde.

15 BELLE LOUISE MABON : Elle est confirmée en pareille société, affichant …. en …. quintés courus. Dotée d’une redoutable pointe de vitesse finale, elle devrait doubler plusieurs de ses rivaux pour finir. Méfiance.

Impasses

2 BOIS DU BOSNET : Il reste sur une série d’échecs et se produira pieds nus. On écarte.

11 BE ONE DES THIRONS : Il n’a pas été revu depuis le mois de février. Impasse conseillée

Les paris Quinté du jour

Quinté5-12-10-9-15-13-4-7
Couplé5-9-10-12

Le chiffre du jour

1’14 »

FOXTROT SEA (505 – R-1 à Enghien)

Il possède en 1’14 », le meilleur chrono du peloton sur le tracé proposé. En outre, sa récente place de 3e obtenue dans le Prix de Grasse (Gr.III) atteste de son bon degré de forme. Gare à lui dans le Prix du Louvre.

L’info du jour

DORGOS DE GUEZ  (70- R-1 à Enghien)

Il affiche 33 podiums, dont 23 succès en 54 courses courues. D’autre part, il n’a pas connu la défaite lors de ses trois dernières sorties pieds nus. Présenté déferré des quatre pieds dans le Prix de Bruxelles, c’est un lauréat en puissance.

TONNENCOURT (602 – R-3 à La Teste)

Il vient de prouver sa bonne forme à Dax. Lauréat de son unique sortie sur cette piste, il revient sur le mile avec la ferme intention de s’adjuger le Grand Prix de la Teste-de-Buch.

Le Pro du jour

Vincent Raimbault présente FEE DE LUNOJO (910) dans le Prix d’Uzerche, samedi à Enghien (R-1). Rencontre.

Vincent, qu’avez-vous pensé des dernières sorties de votre pensionnaire ?

La jument a bien gagné pour sa rentrée, au mois de mai à Caen avant de confirmer dix jours plus tard (ndlr, 3e), à Pont-Château. En revanche, la dernière fois à Laval, elle n’a pas fait sa valeur.  Je lui avais donné de la fraîcheur entre ces deux courses. A mon avis, un peu de trop…

Comment abordez-vous la rencontre de samedi ?

Avec optimisme. La jument affiche une bonne forme au travail. C’est une bon engagement pour elle car elle n’affronte que des juments de son âge. La piste d’Enghien ne la dérange pas. Elle y a déjà fait l’arrivée. Eric Raffin la connaît bien. Il sait qu’avec elle, il faut venir en une seule fois. Si la jument peut adopter cette tactique, elle devrait être dans le coup.