arjel

Réunions du Samedi 10 novembre 2018 – Des titres et une invincibilité à conserver à Toulouse

Direction l’hippodrome de Toulouse (R-1) pour la réunion principale de ce samedi 10 novembre 2018. En marge du quinté Prix de la Ville de Toulouse, où le tenant du titre sera de la partie, le Prix Fille de L’Air (4e course) tiendra le haut de l’affiche dans la Ville Rose. Lauréate de ce Gr.III l’an dernier, HAGGLE tentera de conserver sa couronne. Pour parvenir à ses fins, il lui faudra notamment se défaire de SON MACIA, sa dauphine l’an dernier, de MUSIC LOVER, qui vient de devancer la première nommée, lors de sa place de 2e acquise dans le Prix Casimir Delamarre (Listed Race), et la 3-ans TOSEN GIFT, gagnante à ce niveau, en début d’année à Saint-Cloud, et ce en terrain lourd.

A suivre également la prestation de GENMOSS (5e course), probante lauréate de ses six prestations publiques. Elle aura surtout à craindre son aînée FLAMB’EE, qui compte dix podiums, dont six succès, en onze courses courues.

Quant à notre Pro du Jour, Yvonne Vollmer, elle aborde la réunion de Strasbourg (R-3) avec optimisme.

Le Quinté du jour

Respectivement affichés 1er et 5e de la précédente édition du Prix de la Ville de Toulouse, quinté de ce samedi, SEE THE SUN et IMPRIMEUR devront sortir le grand jeu pour espérer faire aussi bien cette année. Ils devront notamment redouter JUST A FORMALITY.

Gagnants

8 JUST A FORMALITY : Il affiche un succès et trois places en huit sorties dans les quintés, preuve de son efficacité à ce niveau. En outre, sa récente place de 3e obtenue à Borély atteste de son bon degré de forme.

Conseil de jeu : 10e G/P

9 ALACOVIA : Elle a elle aussi prouvé qu’il fallait compter avec elle dans les tournois de ce genre, comptant quatre places en onze quintés disputés. Une confirmation est ici attendue.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

7 MOMOUR : Il n’a jamais terminé plus loin que 2e lors de ses sept derniers parcours. En outre, il est invaincu en deux sorties dans les handicaps. La méfiance s’impose.

10 DARK DESIRE : S’il est toujours à la recherche d’une première victoire dans un quinté, il y compte déjà quatre places en onze tentatives. Avantagé par l’assouplissement des pistes, il ne saurait être sous-estimé.

Impasses

14 GRAND GALA : La tenue ne lui fait pas défaut mais il semble ici s’attaquer à plus fort que lui. Impasse tentante.

16 CERTALDO : Ses derniers classements n’inclinent guère à la confiance. Tâche compliquée.

Les paris Quinté du jour

Quinté8-9-7-10-3-1-6-5
Couplé7-8-9-10

Le chiffre du jour

53%

BOLDIKO (702 – R-1 à Toulouse)

En dix-sept sorties sur la piste de Toulouse, il a enregistré neuf podiums (soit 53% de réussite), dont quatre succès. Une confirmation est attendue dans le Prix d’Assezat.

L’info du jour

GENMOSS (505 – R-1 à Toulouse)

Ses six sorties publiques se sont soldées par autant de séduisants succès. Un septième est envisagé et envisageable, samedi, pour ses débuts face à ses aînés.

FARRELL SEVEN (708 – R-2 à Argentan)

Ce poulain préservé a été retardé par une incartade en début de parcours, pour sa rentrée, samedi dernier à La Rochelle. En retard de gains, il devrait refaire parler de lui dans le Prix Euphrosyne.

Le Pro du jour

La journée s’annonce chargée pour Yvonne Vollmer, samedi à Strasbourg (R-3). Elle sellera en effet cinq partants. Rencontre.

Yvonne, vous débutez la réunion avec l’inédit L’OR DE TREZY (103). Que pouvez-vous nous en dire ?

C’est un cheval qui beaucoup de tenue. Cela n’était donc pas utile de l’aligner en plat. Il est calme et possède un bon mental. Il a été essayé sur les obstacles. Il adore cela. J’en escompte de bons débuts. A noter que s’il venait à pleuvoir, cela renforcerait ses chances. Il adore le lourd. Maintenant, il m’est difficile de situer l’opposition.

On passe à la 4-ans SHINY STAR (413)

En théorie, il y a meilleur qu’elle dans la course. En outre, elle a eu un problème cette année. On a été obligés de l’arrêter, mais, à mon avis, elle vaut mieux que 23 de valeur. L’autre jour, à Clairefontaine, elle a donné un coup de tête à son jockey. Il était sonné pendant les 200-300 premiers mètres. Elle a ensuite bien fini, mais cette course est à oublier. Elle est petite et à tendance à stresser. J’ai donc préféré lui éviter un nouveau voyage, à Amiens ou Chantilly. La pouliche est en forme. La distance lui convient. Elle a pour elle d’être sur place. La problème, c’est qu’elle n’est pas évidente à gérer. Elle a tendance à trop tirer. Le terrain bien souple ne le gêne pas. Si la course est rythmée, elle devrait bien conclure et peut prendre une place.

Vous alignez ensuite deux 3-ans dans le Prix du Rhin. Votre sentiment ?

KENOHOPE (601) est un nouveau venu à l’écurie. Il a eu un mauvais parcours, en épaisseur, en dernier lieu à Vivaux. A priori, c’est un cheval sympa, qui répète ses courses. Il devrait encore être dans le coup. Cela dit, GOING FOR GLORY (602) lui est nettement supérieure. Elle reste sur un succès à Strasbourg, sur 2.100m. Les 250 mètres supplémentaires ne seront pas un problème. Il lui faut juste un peu de rythme dans la course, afin qu’elle respire correctement. Elle est massive et porte bien le poids. Elle se sort de tous les terrains. A mon avis, elle a la pointure de ce lot. Je la pense capable de courir au niveau quinté, l’année prochaine.

On termine avec LOOPER (1007)

C’est un 4-ans. Il affronte ses aînés. Or, il a gagné face aux vieux, fin septembre à Strasbourg, avant de courir ensuite à Saint-Cloud. Il est assez endurci. Il aurait préféré 2.100 que 2.350m mais il est en forme et devrait faire sa course. Il vaut un lot de ce genre. Il peut être monté parmi les chevaux de tête, si on lui trouve un dos. Il fait partie de mes deux meilleures chances de la journée, avec GOING FOR GLORY.