arjel

Réunions du Mercredi 9 janvier 2019 – Nicolas Ensch et Louis Baudron attaquent en force…

Très en verve depuis le début du meeting d’hiver de Cagnes-sur-Mer, Nicolas Ensch pourrait bien marquer de son empreinte la réunion azuréenne de ce mercredi 9 janvier 2019. Parmi ses huit partants alignés au cours de cette journée cagnoise, il pourra notamment compter sur DIGA DE CAHOT et DAUPHIN ROYAL, soigneusement préparés pour le Prix de la Côte d’Or (1ere course), ainsi que sur FOURSOME (6e course), laquelle devrait afficher de logiques progrès sur sa course de rentrée du mois dernier à Marseille-Vivaux.

Un autre entraîneur semble bien représenté au cours de cette réunion. Son nom : Louis Baudron. Ce dernier devrait en effet se mettre en évidence avec DUSTY WOOD (2e course), à créditer du meilleur chrono du peloton sur le tracé proposé, avec les pouliches GLENA et GEANTISSIME, candidates au podium dans le Prix de la Côte Saint-André (3e course), et avec FRESH NEWS, récente lauréate sur cette piste et alignée pieds nus pour la première fois, sans oublier FAMOUS LADY, bien engagée et gagnante sur le tracé proposé, l’hiver dernier.

Quant à notre Pro du Jour, Christophe Feyte, il nous parle de ses partants, à Toulouse (R-4).

Le Quinté du jour

Doublement représenté dans le Prix de la Côte d’Or, quinté de ce mercredi à Cagnes-sur-Mer, Nicolas Ensh sera au sulky de DIGA DE CAHOT, laquelle briguera une quatrième victoire consécutive. Aligné pieds nus pour son premier objectif de l’hiver, son autre protégé, DAUPHIN ROYAL, sera beaucoup mieux qu’une simple doublure.

Gagnants

10 DIGA DE CAHOT : Elle n’a jamais terminé plus loin que 2e lors de ses sept dernières sorties. De quoi incliner à la confiance.

Conseil de jeu : 10e G/P

6 DAUPHIN ROYAL : Compagnon d’entraînement de notre préférée, il s’est illustré cet été sur cet anneau. Aligné pieds nus, contrairement à ses deux dernières sorties, il mérite crédit.

Conseil de jeu : 10e P

Spéculatifs

15 DUKE OF CARLESS : Il vient de manifester un regain de condition sur cette piste et évoluera pieds nus. Obligé d’y croire.

13 VISITOR : Ses deux dernières sorties publiques ont été couronnées de succès. Même s’il doit ici affronter d’ambitieux 6-ans, une place est dans ses cordes.

Impasses

5 BALADIN DU REYNARD : Il n’a désormais plus de marge de manoeuvre en pareille société. Impasse conseillée.

11 BOCSA DE LESPI : Ses deux prestations du mois dernier à Cagnes-sur-Mer n’ont pas été convaincantes et elle restera ferrée. A revoir…

16 ARGINIO DES GGODINS : Ce 9-ans semble ici se mesurer à plus fort que lui. Sa présence à l’arrivée constituerait une surprise.

Les paris Quinté du jour

Trio10-6-15-13-4-2
Couplé6-10-13-15

Le chiffre du jour

1’14 »3

DUSTY WOOD (209 – R-1 à Cagnes-sur-Mer)

Il compte déjà deux succès au trot monté, et possède, en 1’14 »3, le meilleur chrono du peloton sur le tracé qui nous intéresse. De quoi lui valoir de logiques preneurs dans le Prix de la Côte d’Amour.

L’info du jour

FOURSOME (608 – R-1 à Cagnes-sur-Mer)

Elle a signé trois podiums en autant de sorties, cet été sur cette piste cagnoise avant de s’imposer début septembre à Borély. Après une course de rentrée profitable à Vivaux, elle s’annonce redoutable dans le Prix de la Côte d’Opale.

KATANA ONE (201 – R-2 à Pau)

Jugé digne de participer au Prix Congress (Gr.II), début novembre, il n’a pas manqué ses débuts sur l’anneau palois, s’imposant le 11 décembre sur le tracé proposé. Une confirmation est attendue dans le Prix Joseph de Gontaut-Biron.

Le Pro du jour

Christophe Feyte aligne cinq partants, mercredi à Toulouse (R-4). Rencontre.

Christophe, pouvez-vous nous parler de votre « cavalerie » ?

Avec plaisir. Je drive tout d’abord ESPOIR DU DROPT (403). Il a de la qualité mais ce n’est pas un cheval sur. Il est un peu « gazé » et cela lui arrive de faire de « conneries ». Cela dit, sa dernière course à Montauban est bonne. L’autostart n’est pas un handicap. Sage, il devrait faire l’arrivée. FRONSAC DESBOIS (507) est dans sa catégorie. J’ai bien aimé son comportement, fin novembre à Agen. Il sera déferré des postérieurs. Cela va l’aider. Je l’estime capable de conclure parmi les quatre premiers. De son côté, ALTO DOURO (611) a fait la faute l’autre jour à Agen mais il était bien en course et compétitif pour une place. Ici, pour son retour sous la selle, il peut rentrer aux balances. CORTERA BELLA (713) n’a pas couru depuis le mois d’avril. Cette course de rentrée va lui être nécessaire et lui faire du bien de ses futurs engagements. Concernant GLORIA GASCOGNE (810), elle va débuter en compétition. Elle n’est pas des plus précoces mais je l’aime bien. Elle progresse au travail. Elle est apte à courir. Je vais essayer de lui faire prendre ses premiers gains.